Accueil » Actualités » Le pape François annule sa visite de juillet en Afrique, invoquant des douleurs au genou

Le pape François annule sa visite de juillet en Afrique, invoquant des douleurs au genou

La douleur au genou du pontife s’est aggravée ces derniers mois, l’obligeant à utiliser un fauteuil roulant et à annuler des événements publics.

Le pape François n’effectuera pas de visite apostolique prévue dans les pays africains du Soudan du Sud et du Congo en juillet 2022, en raison de l’aggravation de la douleur au genou et suite aux conseils de ses médecins, selon un communiqué publié par le Vatican le vendredi 10 juin 2022.

« A la demande de ses médecins et afin de ne pas compromettre les résultats de la thérapie qu’il suit pour son genou, le Saint-Père a été contraint de reporter, à regret, son voyage apostolique », qui était prévu pour le 2 juillet 2022,  indique le communiqué envoyé par le porte-parole du Vatican Matteo Bruni.

Le voyage du pape François en Afrique sera reporté à « une date ultérieure à déterminer », ajoute le communiqué du Vatican.

Toutefois, la semaine dernière les préparatifs étaient en cours pour le voyage du pape dans les deux pays africains, le Vatican a même publié les noms des journalistes accrédités qui devaient embarquer dans l’avion papal.

Le pape, âgé de 85 ans doit également visiter le Canada du 24 au 30 juillet 2022, mais le Vatican n’a pas annoncé si le voyage aura lieu compte tenu des difficultés de François avec son genou.

Le Pape François a annulé une visite à Florence en février dernier pour un sommet d’hommes politiques et d’évêques de la région méditerranéenne, invoquant également des douleurs au genou.

Son état de santé a forcé aussi le report d’un voyage au Liban et en Afrique, l’un au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo.

La santé physique de Francis a connu un déclin constant depuis juillet 2011, lorsqu’il a subi une intervention chirurgicale pour retirer une partie de son côlon à l’hôpital Gemelli de Rome. Le Vatican a maintenu un silence officiel sur l’état du pontife, n’informant les médias qu’au dernier moment avant les changements d’horaire et ne fournissant aucune mise à jour sur les traitements que prend le Pape françois.

Francis a lutté contre la douleur sciatique pendant plusieurs années, mais elle s’est aggravée avec l’avancée de son âge. À partir de janvier 2022, le pape a assisté à des événements publics et à des cérémonies, s’excusant auprès de son public de ne pas s’être tenu debout en raison de la douleur à la jambe et au genou droits.

Lors de son voyage papal à Malte en avril dernier, le pape a utilisé un ascenseur pour descendre les marches de l’avion au lieu de les descendre à pieds, et un ascenseur spécial a été construit dans la grotte de Saint-Paul (lieu de pèlerinage et de prière de plusieurs Papes) ​pour permettre sa visite au lieu saint.

En mai 2022, Francis a commencé à utiliser un fauteuil roulant et a commencé une série d’injections pour atténuer la douleur dans sa jambe.

Ses maladies physiques ont donné lieu à des spéculations selon lesquelles la santé de François se détériore rapidement ou qu’il envisage de prendre sa retraite. Ces rumeurs ont été récemment alimentées par la nomination de 21 nouveaux cardinaux, qui renforceront surement sa prise déjà ferme sur l’élection du prochain pape et l’annonce qu’il participera à une série d’événements au Vatican destinés à cimenter son héritage dans le mois d’août traditionnellement calme.

Mais François n’a donné aucune indication qu’il veut ou envisage de démissionner. Les observateurs du Vatican disent qu’une démission papale maintenant serait impensable étant donné que le prédécesseur de François, le pape émérite Benoît XVI, 95 ans, est toujours en vie.

Pour rappel, le Pape Benoît XVI a pris sa retraite du pontificat en 2013, invoquant sa santé déclinante, et continue de vivre au Vatican en tant que pape émérite.

A lire également