Le chef épiscopal Michael Curry est de nouveau hospitalisé et subit une intervention chirurgicale pour une hémorragie interne
Accueil » Actualités » Le chef épiscopal Michael Curry est de nouveau hospitalisé et subit une intervention chirurgicale pour une hémorragie interne

Le chef épiscopal Michael Curry est de nouveau hospitalisé et subit une intervention chirurgicale pour une hémorragie interne

L’évêque président de l’Église épiscopale, Michael Curry, a de nouveau subi une intervention chirurgicale en raison d’une hémorragie interne et est en train de se rétablir.

Curry a subi une intervention chirurgicale samedi matin pour traiter une récidive de l’hématome sous-dural (hémorragie cérébrale) dont il a souffert en décembre, selon le Bureau des affaires publiques de l’Église épiscopale.

« L’opération s’est déroulée avec succès et des mises à jour sur son état seront fournies dès qu’elles seront disponibles », indique le communiqué. « S’il vous plaît, continuez à prier pour Mgr Curry, sa famille et son équipe médicale. »

Curry a subi une chute le mois dernier lors d’une visite à Syracuse, New York, et a été envoyé dans un hôpital près de chez lui à Raleigh, en Caroline du Nord, où il a subi une autre intervention chirurgicale pour un hématome sous-dural.

Selon la Cleveland Clinic, un hématome sous-dural se produit lorsque le sang « s’échappe d’un vaisseau déchiré dans un espace situé sous la dure-mère, une membrane située entre le cerveau et le crâne ».

En 2015, Curry a été nommé premier Afro-Américain à diriger l’Église épiscopale en tant qu’évêque président de la cathédrale nationale de Washington, succédant à la révérende Katherine Jefferts-Schori.

Le mandat de Curry devrait se terminer cette année, avec l’élection d’un nouvel évêque président lors de la 81e Convention générale à Louisville, Kentucky, du 23 au 28 juin.

Curry, 70 ans, a connu une série de problèmes médicaux l’année dernière qui ont commencé pendant le week-end du Memorial Day lorsqu’il a été brièvement hospitalisé pour une hémorragie interne.

« L’hémorragie interne de Curry est sous contrôle et des résultats de tests supplémentaires sont attendus plus tard cette semaine. Il reçoit un traitement pour une fibrillation auriculaire (FA), qui a été détectée lors d’un examen médical annuel », a rapporté le bureau des affaires publiques de l’Église épiscopale en mai dernier.

« Pendant son séjour à l’hôpital, Curry a connu deux autres épisodes de battements cardiaques irréguliers et il portera un moniteur cardiaque pour déterminer quel traitement supplémentaire est nécessaire. »

En août, Curry a été de nouveau hospitalisé en raison d’une hémorragie interne, l’évêque président ayant subi une intervention chirurgicale en septembre pour retirer sa glande surrénale droite et une masse qui y était attachée.

« Je suis très reconnaissant pour vos prières », a déclaré Curry dans un communiqué en août. « J’espère que le travail de l’équipe médicale mènera à une guérison qui fera la différence. Une prière fervente et de bons soins médicaux constituent une combinaison puissante. En toutes choses, Dieu est bon. »

L’opération a été considérée comme un succès, le dirigeant de l’Église épiscopale étant sorti de l’hôpital en octobre et soumis à un horaire de travail réduit, ainsi qu’à une thérapie physique.