Un tiers des Américains ont cessé d'aller à l'église : enquête
Accueil » Actualités » Un tiers des Américains ont cessé d’aller à l’église : enquête

Un tiers des Américains ont cessé d’aller à l’église : enquête

Une nouvelle étude sur l’impact des blocages de la pandémie de COVID-19 sur la fréquentation des églises aux États-Unis a révélé qu’environ un Américain sur trois déclare maintenant avoir cessé d’assister aux services religieux.

Les fermetures pandémiques ont perturbé la participation religieuse de millions d’Américains, note l’étude intitulée « Faith After the Pandemic: How COVID-19 Changed American Religion », menée par l’Enquête sur la vie américaine, un projet de l’American Enterprise Institute.

À l’été 2020, seuls 13% des Américains ont déclaré avoir assisté à des services de culte en personne, qui sont passés à 27% au printemps 2022, mais les taux de fréquentation du culte étaient toujours inférieurs à ce qu’ils étaient avant la pandémie et les verrouillages ultérieurs, il ajoute.

Au printemps 2022, 33% des Américains ont déclaré ne jamais assister à des services religieux, contre 25% qui l’ont signalé avant la pandémie, selon l’enquête, qui précise que seuls quelques-uns parmi les Américains les plus engagés sur le plan religieux font partie de ce groupe. .

Les plus fortes baisses de fréquentation ont été observées chez les adultes de moins de 50 ans, les adultes titulaires d’un diplôme universitaire ou moins, les catholiques hispaniques, les protestants noirs et les protestants blancs de la ligne principale, explique-t-il.

Cependant, les plus fortes augmentations de fréquentation au cours de ces deux périodes ont été observées chez les adultes âgés de 30 à 49 ans, les adultes sans diplôme universitaire et les protestants noirs.

Les conservateurs, les adultes de 50 ans et plus, les femmes, les adultes mariés et les titulaires d’un diplôme universitaire étaient plus susceptibles de participer que les autres groupes au cours des deux périodes.

« Une grande partie de cette baisse de fréquentation était due au fait que les gens s’abstenaient complètement du culte », indique l’enquête.

À l’échelle nationale, l’identité religieuse des adultes américains est restée largement cohérente pendant la pandémie, avec des preuves minimes de changement de religion pendant cette période, ajoute l’étude.

Alors que 19 % des adultes ont changé d’identification religieuse pendant la pandémie, dont 6 % qui n’étaient pas affiliés avant la pandémie mais ont déclaré une identité religieuse au printemps 2022, 5 % qui ont déclaré une religion avant la pandémie n’étaient pas affiliés au printemps 2022.

L’édition d’août dernier du rapport « State of the Bible: USA 2022 » de l’American Bible Society a révélé que 40% des adultes de la génération Z âgés de 18 ans et plus fréquentaient l’église « principalement en ligne ». Ils étaient suivis de près par 36% des fidèles âgés de 77 ans. et plus vieux.

Cependant, le rapport suggère que parmi la génération Z et la génération Y qui s’étaient engagées de manière significative envers Jésus, environ 66 % n’allaient pas à l’église en personne ou en ligne au moins une fois par mois.

En novembre dernier, Lifeway Research a publié les résultats d’une enquête téléphonique auprès de 1 000 pasteurs protestants menée du 6 au 30 septembre 2022, qui a montré que pendant que les églises reprenaient la majorité de leurs services en personne, en moyenne, la fréquentation de leurs églises en août 2022 était de 85% de leur niveau de fréquentation du dimanche en janvier 2020.

Pourtant, ces niveaux de fréquentation étaient les plus élevés depuis plus de deux ans.

L’église moyenne a signalé 63 % de sa fréquentation en personne avant la pandémie en septembre 2020. En août 2021, ce nombre est passé à 73 % et a bondi de 12 points supplémentaires en 2022, selon l’étude.

« Bien qu’il y ait une poignée d’exceptions, nous pouvons définitivement dire que les églises aux États-Unis ont rouvert », a déclaré le directeur exécutif de Lifeway Research, Scott McConnell, dans un communiqué à l’époque. « Alors que les masques ont commencé à disparaître rapidement dans de nombreux contextes en 2022, les fidèles n’ont pas réapparu aussi vite. »

En mars dernier, le Pew Research Center a publié un rapport montrant que le pourcentage d’Américains qui ont déclaré avoir assisté à des services religieux au cours du mois précédent s’était stabilisé alors que davantage d’églises et de lieux de culte avaient levé diverses restrictions de réunion et mesures de sécurité liées au COVID-19.

Sam Rainer, président de Church Answers et pasteur de la West Bradenton Baptist Church en Floride, a déclaré à l’époque au Christian Post qu’il croyait « qu’il y a des moments et des saisons dans la vie de l’église où un plateau n’est pas un mauvais endroit pour être. »

« Si vous vous débrouillez avec l’assistance en ce moment, si vous êtes stable dans l’assistance, je considère cela comme une victoire car il a été plus difficile d’attirer de nouvelles personnes au cours de cette saison », a déclaré Rainer.