ob_29a992_culpabilite-5652974
Accueil » Actualités » Face à la culpabilité (par le pasteur Emmanuel Piras)

Face à la culpabilité (par le pasteur Emmanuel Piras)

ob_29a992_culpabilite-5652974

La culpabilité peut avoir des effets néfastes sur notre vie et notre entourage, comment s’en débarasser ?

La culpabilité est un mal-être qui ronge l’individu qui en est victime. On la nomme aussi « sentiment de culpabilité ». Le dictionnaire la décrit comme étant (1) l’ « état de quelqu’un qui est coupable d’une infraction ou d’une faute : Établir la culpabilité d’un accusé. (2) Sentiment de faute ressenti par un sujet, que celle-ci soit réelle ou imaginaire. »

Soyons honnêtes, nous avons tous été sujets à la culpabilité à des degré divers. Elle est un mal répandu sur toute la terre parce qu’il y a certainement une raison. Comment la gérer ? Comment y faire face ?  D’où vient la racine ?  Elle touche tout individu sans exception………. Elle est la cause de mal-être intérieur et finit par générer des maladies physiques. Lorsque le sujet est atteint, il s’ accuse lui-même, même s’il n’est pas fautif ou bien au contraire, il accuse les autres en étant le reflet de lui-même. Suite à une décision ou un engagement non tenu, la culpabilité peut prendre facilement le dessus. Exemple : promettre de ne plus se mettre en colère, arrêter de fumer, de mentir, de boire……. Ou bien plus grave être accusé à tort ! 

La Bible nous parle indirectement de deux sortes de culpabilités que tout chrétien doit savoir dissocier et auxquelles il doit savoir faire face. Malheureusement, ce n’est pas souvent le cas. La première est que « le Saint-Esprit nous met dans un état de culpabilité », en nous faisons prendre conscience de notre état de péché en parlant à notre cœur. Son but n’est pas pour nous accuser mais de nous montrer le chemin du pardon par la repentance.

Romain 3.23 : « Car tous ont péché est son privés de la gloire de Dieu »

La deuxième vient de  satan qui essaie toujours de nous rendre coupables en nous accusant de diverses manières dans le but de nous éloigner de Dieu. « Satan l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit » (Apocalypse 12.10).

N’oublions pas la définition du Larousse « État de quelqu’un qui est coupable d’une infraction » c’est à nous de connaitre l’origine de notre culpabilité. S’il y a accusation sache que cela vient vient du diable mais s’il y a conviction d’évidence de culpabilité qui tend à une solution cela vient du  Saint-Esprit. Satan nous culpabilise pour nous condamner, le Saint-Esprit nous culpabilise pour nous conduire vers la repentance en vue du salut. Lorsque le diable agit, il agit sur notre âme. Lorsque le Saint-Esprit agit, il agit soit dans notre cœur soit  dans notre esprit.

Lorsque le diable nous accuse nous avons la parole de Dieu pour nous défendre et les versets sont nombreux pour lui dire ce que nous sommes en Christ .

Romains 8.1 :  «Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ Jésus, qui marchent, non selon la chair, mais selon l’Esprit. »

La solution est de réfuter les paroles de satan, de ne rien accepter de lui sous aucun prétexte ! Attention aux compromis !!! Le même verset peut être utilisé par le S-E pour nous libérer de toute culpabilité. La seule façon de ne plus souffrir de ce fléau c’est de s’abandonner au pied de la croix avec un cœur sincère. Seul Jésus Christ te libère de cette culpabilité qui ronge ton âme, lie ton esprit et affecte ton corps, fais lui confiance, il n’y en a pas d’autre qui peut enlever ton fardeau, aucun autre……..

Romains 5.1 : « Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ »

La méthode pour nous libérer totalement de la culpabilité est de reconnaitre notre état de péché, de confesser et de recevoir le pardon de Dieu. Il n y a aucune autre alternative à cela.

1Jean 1.9 : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »

Cependant, il se peut qu’après avoir agi selon ce verset, il nous reste encore un sentiment de péché. Parce qu’il y a une deuxième mesure à accomplir. L’apôtre Jacques nous donne la clef.

Jacques 5.16 : « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité. »

L’apôtre s’adresse à l’église, c’est-à-dire à tous les chrétiens qui appartiennent à l’Église de Jésus-Christ. Beaucoup ne font pas cette démarche, et c’est pour cette raison qu’ils ne sont pas libérés et guéris de la culpabilité. Il est bien dit que celui qui confesse, prie, reçoit la guérison. Ici on parle de guérison intérieure . Confesser ses péchés à Dieu qu’on ne voit pas semble plus facile que d’aller confesser nos fautes à ceux que l’on voit. Comprends que c’est Dieu qui nous parle au travers de sa parole aujourd’hui, tu as besoin de l’entendre et cela primordial pour ta guérison intérieure et le salut de ton âme. Alors n’hésite pas aujourd’hui et n’endurcis pas ton cœur, ce serait pire qu’hier. Courage !

Notre Dieu et fidèle pour accomplir sa parole, et aujourd’hui il va l’accomplir sur toi, ta vie, ta destinée, ainsi que sur ta famille entière. Sois libéré de toute culpabilité AU NOM DE JÉSUS !