3 façons de pratiquer un repos sain
Accueil » Actualités » 3 façons de pratiquer un repos sain

3 façons de pratiquer un repos sain

Souvent, nous assimilons un repos sain à une bonne nuit de sommeil. Mais en réalité, ce n’est qu’un facteur du repos global dont l’esprit et le corps ont besoin. De nombreuses études s’accordent sur le fait que des périodes régulières de repos – pas seulement le sommeil – sont essentielles à la réparation biologique, à la santé mentale, à une productivité accrue, à une créativité optimale et bien plus encore.

Cela ne devrait pas surprendre les croyants. Après tout, la nature multiforme du repos est biblique. Dans Hébreux 4 :1-13, nous nous souvenons de trois types différents de repos que Dieu a donnés ou promis tout au long des Écritures.

  • Le repos physique du travail a été modelé par Dieu le septième jour de la création.
  • Un repos paisible fut donné aux Israélites lorsque Josué les conduisit dans la terre promise.
  • Le repos promis sera accordé aux croyants fidèles pour l’éternité.

Avec ces idées à l’esprit, examinons quelques façons d’intégrer intentionnellement un repos sain dans nos vies.

Pratiquer le repos physique pendant la journée

Une étude récente de l’Université de Guelph s’est concentrée sur les bienfaits du repos chez les patients cardiaques. Les chercheurs ont principalement étudié le repos éveillé, en établissant cette distinction : « Il n’y a pas de « sommeil » dans votre cœur ou dans d’autres organes du corps. Le sommeil est dans le cerveau, mais le repos est dans le corps. Ainsi, se reposer pendant la journée est important pour la fonctionnalité du corps.

Alex Soojung-Kim Pang, un écrivain prolifique sur le thème du repos, souligne également les bienfaits mentaux du repos quotidien. En compilant les résultats de nombreuses études sur le repos, il conclut que « le repos nous aide à réfléchir, à innover et à augmenter notre productivité ».

Voici quelques façons de pratiquer un repos diurne intentionnel et d’améliorer ainsi notre santé globale et notre rendement.

Promenez-vous, de préférence dehors

La marche peut ne pas ressembler à du repos puisque le corps est en mouvement, mais une marche plus lente peut aider les muscles à récupérer après une activité plus intense ou à prévenir les raideurs si vous travaillez à un bureau. En outre, les recherches montrent que marcher et être dehors peuvent contribuer à insuffler une nouvelle créativité dans les processus de résolution de problèmes.

Variez vos tâches

Encore une fois, cela peut sembler contre-intuitif, mais un repos sain ne signifie pas nécessairement rester assis ou rester assis. Il peut s’agir simplement d’un changement dans le type de travail que vous effectuez ; cette variation intentionnelle donne au cerveau et/ou au corps une pause nécessaire tout en continuant à « faire avancer les choses ». En examinant les pratiques de scientifiques et de romanciers de renom, Soojung-Kim Pang a constaté que les heures consacrées à leur domaine de travail étaient souvent entrecoupées d’autres tâches, permettant ainsi un repos cognitif.

Dans un environnement de travail à domicile, cela peut signifier se lever de son bureau après un certain temps (les recherches suggèrent 90 minutes) pour commencer la lessive ou faire la vaisselle du petit-déjeuner. Pour la mère au foyer, cela pourrait ressembler à payer les factures pendant que les tout-petits font la sieste. Pour l’employé de bureau, cela peut ressembler à des appels téléphoniques entrecoupés de paperasse, et pour l’entrepreneur, cela peut signifier passer d’un projet à l’autre tout au long de la journée.

Pause pour respirer

Périodiquement, il peut être utile de faire une pause pour quelques respirations profondes du ventre, qui calment l’amygdale et aident le système nerveux à se reposer. Pour ce faire, fermez les yeux, inspirez par le nez en comptant jusqu’à six, faites une pause d’une ou deux secondes pour sentir l’expansion de votre corps et de votre poitrine, puis expirez par la bouche en comptant jusqu’à sept ou huit.

Pratiquer un repos paisible pendant la nuit

Ce n’est un secret pour personne, un bon sommeil est essentiel à la santé. Un bon sommeil nocturne rajeunit l’esprit et le corps ; sans sommeil, les deux cesseraient éventuellement de fonctionner. Pendant le sommeil nocturne, les « gènes de repos » de notre corps nous aident à guérir et notre cerveau a la possibilité de trier les souvenirs de la journée.

Pourtant, les Américains ont tendance à avoir des difficultés à dormir, 30 à 40 % des adultes signalant des symptômes d’insomnie. Dans le but d’obtenir un repos nocturne paisible, envisagez les pratiques suivantes.

Préparez le terrain pour dormir

Parfois, de petits changements peuvent avoir un impact important sur un meilleur sommeil. Certaines recommandations incluent :

  • Achetez des rideaux assombrissants ou un masque pour les yeux.
  • Buvez une tisane apaisante pendant que vous vous détendez.
  • Diminuez la « lumière bleue » ou le temps passé devant un écran avant de vous coucher.
  • Lisez un petit moment au lit pour « éteindre » les ruminations du cerveau.
  • Faites pivoter votre matelas pour optimiser le rembourrage et le soutien.
  • Faites de l’exercice plus tôt dans la journée pour créer une fatigue musculaire.

Envisagez le NSDR

Le repos profond sans sommeil (NSDR) est un terme désignant les techniques corps-esprit où l’on est conscient et conscient mais profondément détendu. Les pratiques NSDR ont été corrélées à de nombreux avantages pour la santé et le bien-être, notamment le soulagement du stress, la réduction de l’anxiété, l’augmentation de la neuroplasticité, la réduction de la production de cortisol, le soulagement de la douleur et bien plus encore.

Vous pouvez faire des choses comme vous allonger avec une couverture lestée, allumer un diffuseur de parfum, tamiser les lumières et allumer de la musique douce pour aider votre esprit à se détendre et à se ressourcer. C’est la nouvelle « sieste énergisante », sans vraiment dormir, pour vous aider à refaire le plein d’énergie dans votre journée !

Consulter un professionnel

Il existe deux types d’insomnie : aiguë, qui est généralement de courte durée et situationnelle, et chronique, qui peut durer un certain temps. Si vous avez du mal à dormir, ne prenez pas de somnifères sans l’avis d’un médecin, sinon l’insomnie aiguë pourrait évoluer vers une insomnie chronique. Vous voudrez peut-être également procéder à une étude du sommeil ou interroger votre dentiste sur la possibilité de grincements de dents la nuit.

Pratiquer le repos promis sur des périodes plus longues

Harvard rapporte que prendre des périodes de repos plus longues est impératif pour notre bien-être. C’est pendant ces périodes de repos programmées que nous avons la possibilité de rattraper les déficits de sommeil, que nous permettons à des idées innovantes d’émerger et que nous augmentons les humeurs positives. Sans repos intentionnel à long terme, le corps est susceptible de souffrir de fonctions immunitaires compromises, de déséquilibre hormonal et de lésions cardiaques.

Voici quelques façons de vous promettre des périodes de repos intentionnelles plus longues.

Observez le sabbat

Dieu savait que nous avions besoin de repos, c’est pourquoi il nous a ordonné de continuer à pratiquer le repos du sabbat. Réservez une journée chaque semaine pour vous ressourcer spirituellement, physiquement, émotionnellement et mentalement. Bien que prendre le dimanche comme jour de repos puisse être idéal, ne vous inquiétez pas trop du jour où nous sommes ; le fait est que certaines personnes doivent simplement travailler le dimanche. (Merci au personnel hospitalier, aux premiers intervenants, aux forces de l’ordre, aux pasteurs, aux gardiens d’églises, etc. !) Le but est de pratiquer un jour de repos chaque semaine.

Prenez votre temps de vacances

Les vacances aident à recharger vos relations, à rafraîchir votre esprit et à renouveler votre bien-être. De plus, c’est également bon pour votre équipe de travail. Dans cette étude fascinante sur les structures des vacances d’entreprise, Harvard rapporte que dans une expérience de congés obligatoires, « la créativité a augmenté de 33 %, les niveaux de bonheur ont augmenté de 25 % et la productivité a augmenté de 13 % ». Il n’est pas nécessaire que ce soit sophistiqué ou cher ; le but est de s’absenter pendant une période prolongée pour se reposer.

Conclusion

Le repos peut prendre de nombreuses formes et il est important de le choisir dans le cadre d’un mode de vie équilibré.

Quelles sont certaines de vos façons préférées de poursuivre les aspects santé et bien-être d’un bon repos ?