Accueil » Actualités » UK : une chrétienne employée par une école licenciée pour s'être opposée au programme d'éducation LGBT

UK : une chrétienne employée par une école licenciée pour s'être opposée au programme d'éducation LGBT

image2f21262202f202010012fob_9db3b7_kris-4020957

(photo : PA MEDIA)

Une aide-enseignante chrétienne, licenciée l’année dernière pour s’être prononcée contre les influences pro-LGBT dans l’éducation de son fils, poursuit son ancien employeur .

Kristie Higgs, quarante-quatre ans, a été licenciée pour «faute grave» présumée de son travail à la Farmor’s School de Fairford, une école de l’Église d’Angleterre dans le Gloucestershire, en avril dernier. Oui, une école dépendant d’une église qui licencie quelqu’un défendant la vérité biblique…

L’ancienne assistante  a été licenciée après qu’une plainte anonyme a été déposée au sujet de sa publication sur Facebook de son objection à l’utilisation de deux livres LGBT dans l’école primaire de son fils. Elle avait également exhorté des amis sur Facebook à signer une pétition s’opposant à une nouvelle politique d’éducation sexuelle obligatoire dans les écoles primaires.

Elle a été licenciée après une audience disciplinaire au cours de laquelle on lui aurait dit de «garder votre religion en dehors de cela». Selon son équipe juridique, Higgs a été officiellement accusée par la direction de l’école de «discrimination illégale», «d’utilisation inappropriée grave des médias sociaux» et «de commentaires en ligne susceptibles de discréditer l’école et de nuire à sa réputation».

Soutenue par le Christian Legal Center, Higgs a déposé une plainte auprès du Tribunal du travail de Bristol, affirmant que son ancien employeur l’avait discriminée et harcelée «en raison de ses croyances chrétiennes».

«Rien n’aurait pu me préparer à ce qui s’est passé. On m’a dit que les raisons de mon limogeage n’avaient rien à voir avec mes croyances chrétiennes – cela avait tout à voir avec mes croyances chrétiennes », a soutenu Higgs dans un communiqué . «Toute cette expérience m’a brisé le cœur.»

Kristie a affirmé qu’elle avait été «punie pour avoir partagé ses préoccupations concernant les relations et l’éducation sexuelle» – des préoccupations qu’elle entretient en raison de ses croyances chrétiennes partagées par «des centaines de milliers de parents à travers le Royaume-Uni».

A lire également