Candace Cameron Bure célèbre le mariage de son fils rempli de « Saint-Esprit » : « L'Évangile a été prêché »
Accueil » Actualités » Candace Cameron Bure célèbre le mariage de son fils rempli de « Saint-Esprit » : « L’Évangile a été prêché »

Candace Cameron Bure célèbre le mariage de son fils rempli de « Saint-Esprit » : « L’Évangile a été prêché »

L’actrice de « Full House » Candace Cameron Bure a souligné l’importance de maintenir un mariage centré sur les principes chrétiens tout en célébrant le mariage rempli du « Saint-Esprit » de son fils aîné.

Plus tôt cette semaine, l’actrice de 47 ans et cadre de Great American Pure Flix a partagé des images du mariage sur Instagram, célébrant le mariage de Lev Bure, 23 ans, avec Elliott Dunham.

« Je vous présente M. et Mme Lev Bure », a-t-elle légendé les photos. « Les mots ne peuvent exprimer la joie que nous avons ressentie ce week-end en célébrant le mariage de notre fils et de son épouse Elliott. Nous avons gagné une belle fille et une famille merveilleuse avec qui vivre. J’ai un immense sentiment d’amour, de joie, de paix et de contentement, merci à la bénédiction de Dieu pour la famille et l’amitié. Mon cœur est si plein.

Bure a ajouté qu’elle est « reconnaissante pour notre bénédiction générationnelle de mariages durables centrés sur le Christ », car la famille a un « héritage d’arrière-grands-parents et de grands-parents qui nous ont montré le chemin ».

« Et maintenant, être un exemple pour nos enfants et leurs enfants à venir. Si ce n’est pas une bénédiction, je ne sais pas ce que c’est », a écrit l’actrice. « Quelle célébration ce fut !! Le Saint-Esprit était présent, l’Évangile était prêché et l’amour remplissait l’air. Des vœux d’alliance ont été prononcés et les cœurs qui veillaient se sont rappelés des leurs il y a longtemps. »

Bure, qui partage trois enfants avec son mari depuis 27 ans, l’ancien joueur de la LNH Valeri Bure, a déjà déclaré au Christian Post comment, dès que ses enfants étaient jeunes, elle s’est donné comme priorité de leur inculquer les principes bibliques et de leur donner l’exemple d’une vie de service au Seigneur.

« Nous sommes définitivement dans une époque de guerre culturelle, et je pense que la meilleure chose que chacun d’entre nous puisse faire en tant que parents est d’être cohérents et de suivre notre chemin et de le montrer par l’exemple et de ne pas se contenter de paroles. , » dit-elle.

« C’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire parce que ces petits yeux vous regardent toujours. Maman et papa sont les plus grands exemples dans la vie, alors ils vous regardent toujours pour voir ce que vous allez faire. Si en tant que parent, vous pouvez marcher avec cohérence et soutenez vos paroles par vos actions, cela en dit long, et vos enfants le sauront ; cela ne passe jamais inaperçu pour eux. Cette cohérence tout au long de la vie se jouera, je le crois sincèrement.

Bure a notamment inculqué les principes bibliques à ses enfants en utilisant les Écritures quotidiennes et en intégrant leurs enseignements, tels que les fruits de l’Esprit, dans la vie quotidienne.

« J’ai formé mes enfants aux valeurs bibliques, et la Bible est le point de départ et ce que nous continuons de lire aujourd’hui », a-t-elle déclaré. « Même lorsque mes enfants étaient jeunes, je faisais écrire sur leurs murs le fruit de l’Esprit pour leur rappeler tous les fruits de l’Esprit : joie, amour, paix, patience, bienveillance, bonté, douceur, fidélité, maîtrise de soi. … Nous parlons de ces choses. La Bible nous dit de « former un enfant dans la voie qu’il doit suivre et quand il sera vieux, il ne s’en éloignera pas ». Je crois en la parentalité intentionnelle. Nous avons enseigné à partir de la Bible, et je suis reconnaissant de voir que j’ai aujourd’hui des enfants adultes qui suivent tous cette route et ce chemin, aimant le Seigneur.

Bure a également déclaré à CP que pour chaque projet qu’elle entreprend, qu’il s’agisse d’un film de Noël ou d’un club de lecture pour enfants, elle souhaite apporter de la « lumière » dans le monde et aider les parents à inculquer une vision biblique du monde à leurs enfants.

« Ils disent que la vision du monde d’un enfant se développe vers l’âge de 10 ans, ce qui est assez époustouflant », a-t-elle déclaré. « Quand ils sont très jeunes, ils développent leur vision du monde, quelle est leur morale, comment ils vont traiter les autres… les valeurs de générosité, de gratitude, de gentillesse et d’aide, ce sont des valeurs qui perdurent jusqu’à l’âge adulte. «