Accueil » Actualités » les leaders de la  » marche des femmes » contre Trump en détail…

les leaders de la  » marche des femmes » contre Trump en détail…

ob_b9429b_wom-4301512

des centaines de milliers de femmes ont manifesté contre D. Trump à travers les Etats-Unis… Ont-elles seulement conscience de la personnalité de leurs meneuses ?

Voici en détail quelques meneuses (officielles et officieuses) qui ont incité beaucoup de femmes à manifester contre l’investiture du nouveau président américain Donald Trump. Ce que les médias ne vous ont pas dit !

Tout d’abord, voici madame Sarsour :

Sarsour, qui est à la tête de l’Association arabe américaine de New York  et que le site de la Maison-Blanche appelait du temps d’Obama une « Championne du changement », a pris la parole le mois dernier à la 15e convention annuelle de la Société musulmane américaine et du Cercle islamique de l’Amérique du Nord.

À cette occasion, elle a posé pour une photo avec Salah Sarsour, membre de la Société islamique de Milwaukee et ancien agent du Hamas qui a été emprisonné dans les années 90 en Israël parce qu’il était soupçonné de travailler pour le groupe terroriste.

Sarsour a nié avoir des contacts avec le groupe terroriste. Elle a déclaré en 2012 au New York Times que, si c’était le cas, elle n’aurait pas été nommée par Obama « Championne du changement ».

Cette militante s’est acquis récemment une renommée nationale. Elle a été déléguée à la convention démocrate et elle est l’une des quatre principales organisatrices de la Marche des femmes.

Elle a d’autres liens de famille avec des gens soupçonnés d’être des agents du Hamas. Bien qu’elle évite maintenant d’en parler, Sarsour a reconnu dans des entretiens passés qu’elle avait des cousins purgeant des peines de prison en Israël pour avoir travaillé pour le Hamas.

Celle-ci vante entre autre les vertus de la charia sur les réseaux sociaux tout en se targuant d’être un modèle de liberté pour les femmes…

« Si vous payez toujours des intérêts, c’est que la charia n’a pas pris le contrôle de l’ Amérique »

Et  » vous savez qi vous vivez sous la charia que tout d’un coup tous vos prêts et cartes de crédit sont libres d’intérêts. Beau son n’est-ce pas ? »

Autre personne qui s’est fait remarquer ces derniers temps par son opposition farouche à Trump est la chanteuse Madonna. Celle-ci a pris la parole au cours de cette marche

Celle-ci appelle donc à la rébellion contre une autorité et a de nombreuses fois dénoncé le fait que D.Trump dégradait selon elle l’image de la femme, car une vidéo montre celui-ci prononçant le mot « chatte » il y a 10 ans en arrière. Justement, quelle image de la femme reflète Madonna ?

pendant un concert

séance photo

Cela se passe de commentaires , le nombre de clichés du genre que vous pourrez trouver est faramineux . Inutile de préciser que concernant la dégradation de l’image de la femme elle en connaît un rayon…

Autre chanteuse accusant Trump de s’en prendre aux femmes : Miley Cyrus également présente à la marche des femmes :

Miley faisant un signe en référence à son maître et arborant une pancarte glorifant le planned parenthood qui encourage l’avortement à tour de bras

concernant l’image de la femme, toujours rien à ajouter…

Enfin, des membres d’une église satanique s’étaient joints à la marche .

Cliquer sur le lien pour voir la vidéo

Satan ne peut supporter une autorité qui rejette l’avortement, et qui déclare son amour à Israël et son soutien aux chrétiens.

A propos de l’avortement, voir l’article suivant concernant l’un des tous premiers décrets du président Trump :

http://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/etats-unis-donald-trump-prend-une-premiere-mesure-anti-avortement-4754698

En conclusion, nous pouvons dire que beaucoup de femmes (mais aussi des hommes) ont suivi bêtement l’appel de personnes n’ayant aucun légitimité en matière de leçon  concernant les libertés et l’image de la femme. Il suffit de prendre la peine de faire un minimum de recherches et vous comprendrez que c’est bien l’ennemi qui se cache derrière ce mouvement.

Donald Trump n’est assurément pas sans défauts, mais il a ce mérite de défendre les valeurs chrétiennes dans cette société américaine qui s’enfonce toujours plus loin dans l’apostasie. Prions que cet homme se tourne pleinement vers le Seigneur Jésus-Christ et que le peuple américain retrouve la foi véritable pendant son mandat.

A lire également