Laos : traités comme des criminels à cause de leur foi en Christ

Publié le 26 Septembre 2020

Mains et pieds enchaînés dans une cellule noire. Le sort réservé d'ordinaire aux pires criminels est désormais infligé à certains chrétiens...

Mains et pieds enchaînés dans une cellule noire. Le sort réservé d'ordinaire aux pires criminels est désormais infligé à certains chrétiens...

Quatre chrétiens de quatre villages du Laos et qui fréquentent la même église ont été arrêtés au début de l'été. Durement traités, ils ont besoin de nos prières.

 

«Rupture de l’unité communautaire et de la cohésion sociale» ou encore «Rassemblement de personnes pour un but cultuel sans autorisation» : c’est sur des chefs d’accusations aussi vagues que les autorités du Laos ont arrêté quatre chrétiens au début de l’été. Ils sont toujours en prison, dans l’attente d’une hypothétique date de jugement.

 

49 jours dans la «chambre noire»

 

Récemment, des collaborateurs de Portes Ouvertes ont pu rencontrer les épouses des chrétiens arrêtés. Leurs maris avaient été surveillés avant leur arrestation, puis placés dans des cellules séparées les unes des autres et avec d'autres prisonniers. L'un des quatre chrétiens arrêtés, Inthy (pseudonyme), est formateur dans le cadre d'un programme de préparation à la persécution élaboré par Portes Ouvertes et ses partenaires. Il a subi le traitement réservé aux criminels les plus endurcis. Placé dans une cellule d'isolement appelée «chambre noire» il y est resté pendant 49 jours avec les mains et les pieds enchaînés.

 

Soutenus et fortifiés

 

Les partenaires de Portes Ouvertes se réjouissent d’avoir pu aider les épouses de ces quatre chrétiens par l’intermédiaire de l'ONG . Ainsi, ils leur ont apporté un soutien spirituel et une aide financière. Ils nous disent:

 

«Nous louons Dieu de ce qu’elles peuvent rendre visite à leurs maris en prison. Avec eux, elles restent fortes dans leur foi.»

Avec l’aide des chrétiens de leur église, ces femmes ont déjà pu terminer les formalités administratives réclamées par le tribunal.

 

La prière, le meilleur soutien

 

En plus de cette aide, il est important de prier pour les chrétiens de cette région, qui rencontrent de plus en plus d’hostilité de la part des habitants et des autorités. Récemment, lors d'un fait similaire, plusieurs pasteurs ont été arrêtés séparément mais les charges retenues contre eux étaient insuffisantes pour qu’ils soient inculpés. Au Laos, le parti communiste au pouvoir utilise les responsables bouddhistes et les chamans des religions animistes pour contrôler la population. Portes Ouvertes soutient les chrétiens du Laos notamment au moyen de formations qui les aident à faire face aux situations de persécution spécifiques à leur pays, et insistent sur l’importance de la prière, le meilleur soutien.

 

SUJETS DE PRIÈRE

 

-Remercions Dieu pour la foi ferme de ces quatre chrétiens et de leurs épouses

-Prions pour qu’ils partagent l’amour de Jésus-Christ avec leurs compagnons de cellule

-Prions pour que la justice leur soit favorable et qu’elle ordonne leur libération

 

 

 

source : portesouvertes.fr

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée, #intercession

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article