Témoignage : j'étais lesbienne et Jésus m'a rendue libre !

Publié le 9 Août 2020

Lors d'une récente interview menée par l'organisation britannique Christian Concern, une jeune Maltaise a raconté comment elle a trouvé sa véritable nature en Jésus-Christ et a été libérée de l' homosexualité . (photo : christiannews)

Lors d'une récente interview menée par l'organisation britannique Christian Concern, une jeune Maltaise a raconté comment elle a trouvé sa véritable nature en Jésus-Christ et a été libérée de l' homosexualité . (photo : christiannews)

«En Christ aujourd'hui, je suis une nouvelle création», a déclaré Kylie Delia lors de l'interview, publiée sur YouTube.

Kylie a expliqué qu'elle avait été élevée dans une maison marquée par la violence et la toxicomanie . Elle-même s'est lancée dans la drogue à l'âge de 13 ans et, comme elle était entourée d'une atmosphère d'hommes «dominants», elle s'estimait devoir protéger les femmes des hommes. Delia a rapidement pris une apparence masculine, car elle dit que lorsqu'elle se voyait comme une femme, elle se sentait faible et sujette à des abus.

Elle s'est également tournée vers l'alcool pour tenter d'échapper aux facteurs de stress autour d'elle.

«J'ai juste essayé de trouver ce sentiment d'appartenance au monde, ce sentiment de trouver le bonheur dans toutes sortes de choses différentes», a expliqué Delia. "Mais c'était aussi un moyen pour moi d'échapper au monde dans lequel je vivais."

À 15 ans, Delia s'est impliquée dans sa première relation avec une autre femme et a continué ce style de vie pour le reste de son adolescence.

«Au fil du temps, dans ces relations, j'ai découvert qu'il y avait un sentiment de vide profond dans ma vie et je cherchais à m'épanouir dans ces relations et dans d'autres choses de la vie», a-t-il expliqué. "Mais il semble que je n'ai jamais trouvé ce sentiment de satisfaction et j'attendais de plus en plus dans mon cœur."

Des années plus tard, un ami de la famille a invité les parents de Delia à l'église, une expérience qu'ils ont décrite comme étant «fortement frappée par la puissance du Saint-Esprit». Le changement dans sa famille a également affecté Delia, qui s'était identifiée comme athée jusqu'à ce moment-là.

«Quand j'ai vu mon père arrêter de consommer de la drogue et que mes parents ont été radicalement sauvés, et que l'atmosphère dans toute la maison a changé d'une manière si miraculeuse, c'est à ce moment là que j'ai commencé à penser à ma foi», a-t-elle déclaré. .

De là, elle raconte que des étrangers ont commencé à lui parler de Jésus, jusqu'à ce qu'elle décide finalement d'aller à l'église . Delia décrit comment ses yeux se sont ouverts à ce que Jésus a fait pour elle.


«J'ai dû trouver cet endroit pour être tout entière en Christ seul, parce que quelqu'un d'autre ne vous guérit pas, quel que soit son sexe», a-t-elle déclaré. «Dieu m'a entourée de son amour,  j'étais immergée dans sa présence et juste concentrée sur qui il dit que je suis et me construisant en tant que femme en Christ.»

Au fil du temps, Dieu a montré à Delia que l'homosexualité, qu'elle avait auparavant considérée comme une «identité fixe» avec laquelle elle était née, n'était pas sa volonté pour l'humanité et a commencé à guérir la douleur qu'elle portait pendant tant d'années.

«Il a commencé à me faire traverser des temps et des défis comme pardonner aux gens qui m'ont blessée et de vraiment chercher la réconciliation, et j'ai dû passer par cette étape avec mon père», se souvient-elle. «Et quand j'ai fait ces choses, Dieu a rétabli la façon dont je voyais les hommes. Et j'ai en quelque sorte réalisé que les hommes ne sont pas [tous] abusifs, évidemment. "

Au fur et à mesure que les mois passaient et qu'elle continuait à marcher avec le Seigneur, son attirance pour les femmes a disparu et elle a commencé à voir les hommes comme beaux - un concept qui lui était depuis longtemps étranger. Delia est maintenant en couple avec un homme et ne songe absolument pas à retourner dans le passé.

"Je ne voudrais plus jamais retourner à une relation homosexuelle maintenant, parce que je comprends le rôle propre d'un homme et comment il devrait prendre soin et être comme un parapluie sur la femme et ses enfants", a-t-il déclaré.

"L'avenir est passionnant en Dieu", a déclaré Delia. «Et quel que soit [cet avenir], je suis heureuse d'être fille de Dieu et libre de pouvoir partager mon histoire et partager la puissance de Dieu: il y a de l'espoir pour les gens qui veulent vraiment sortir de ce style de vie.

Delia fait maintenant partie de l'organisation religieuse X-Out-Loud, qui encourage les autres à travers l'Europe à ne pas avoir peur de partager leur histoire de quitter le mode de vie homosexuel.

Kylie et son fiancé (photo : Facebook/Kylie Delia)

Kylie et son fiancé (photo : Facebook/Kylie Delia)

"Je ne voudrais plus jamais retourner à une relation homosexuelle maintenant, parce que je comprends le rôle propre d'un homme et comment il doit prendre soin et être comme un parapluie sur sa femme et ses enfants", a-t-elle déclaré.

"L'avenir est passionnant en Dieu", ajoute Delia. «Et quel que soit cet avenir, je suis heureuse d'être fille de Dieu et libre de pouvoir partager mon histoire et partager la puissance de Dieu: il y a de l'espoir pour les gens qui veulent vraiment sortir de ce style de vie."

Delia fait maintenant partie de l'organisation religieuse X-Out-Loud, qui encourage les autres à travers l'Europe à ne pas avoir peur de partager leur histoire d'avoir quitté le mode de vie homosexuel. Car parmi ceux qui le font, beaucoup sont sujets à des persécutions, insultes, menaces de violences et même menaces de mort venant de la part d'activistes LGBTQ qui défendent l'idéologie que l'on naît homosexuel et que les circonstances de la vie n'ont rien  à voir là-dedans et que l'on ne peut pas changer.

 

1Timothée 2.4 :  "(Dieu) veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité."

 

 

sources : christiannews.net

ichretien.com

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #témoignages, #vidéos, #puissance de l'Esprit Saint

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article