DISNEY MET EN SCÈNE SA PREMIÈRE HÉROÏNE BISEXUELLE DANS LA SÉRIE ANIMÉE "LUZ À OSVILLE"

Publié le 17 Août 2020

Après avoir résisté un temps à la pression du lobbying LGBT, la direction de Disney se laisse emporter par l'air du temps...

Après avoir résisté un temps à la pression du lobbying LGBT, la direction de Disney se laisse emporter par l'air du temps...

La créatrice de la série, Dana Terrace, a officialisé sur Twitter la bisexualité d'un de ses personnages, Luz Noceda.
 

C'est officiel: Disney met pour la première fois en scène une héroïne bisexuelle. La créatrice de Luz à Osville (The Owl House dans la version d'origine), série animée diffusée sur Disney Channel, a annoncé sur Twitter que le personnage principal du feuilleton, Luz Noceda, était bisexuelle. Luz, âgée de 14 ans, rêve de devenir une sorcière, et ce alors qu'elle ne possède aucun pouvoir magique.

Dana Terrace, elle-même bisexuelle, a confié qu'elle souhaitait relater ses propres expériences dans la série animée. Elle a assuré avoir été très claire, lors de la conception du programme, sur le fait qu'elle voulait intégrer "des ados queers" parmi le casting.

 

"Je suis une horrible menteuse, alors le faire en douce aurait été compliqué", a-t-elle expliqué. "Lorsque nous avons eu le feu vert, quelqu'un de haut placé chez Disney m'a dit que je ne pouvais PAS mettre en scène une relation bi ou gay sur la chaîne Disney Channel. Heureusement, mon entêtement a payé et maintenant je suis TRÈS soutenue par la direction actuelle de Disney", a-t-elle ajouté.

 

Des personnages secondaires

Des personnages gays sont déjà apparus dans des productions Disney ces dernières années, mais il s'agissait toujours de personnages secondaires. L'homosexualité de l'un des protagonistes du live-action de La Belle et la bête, en 2017, était suggérée. Celle d'une policière du film En Avant, dernier long-métrage de Pixar sorti le 4 mars, était quant à elle verbalisée.

 

 

source : bfmtv.com

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #signes des temps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article