La Corée du Sud interdit l'envoi de Bibles vers le Nord

Publié le 19 Juin 2020

Après un regain de tension, le Sud a décidé d'interdire tout envoi de messages bibliques vers le Nord , que les autorités de Pyongyang percevraient comme une provocation.

Après un regain de tension, le Sud a décidé d'interdire tout envoi de messages bibliques vers le Nord , que les autorités de Pyongyang percevraient comme une provocation.

Qu'elle semble loin cette image où pour la première fois depuis la fin de la guerre de Corée, les dirigeants des deux états se serraient la main... C'était en 2018 où sous l'impulsion du D. Trump, les deux Corées envoyaient un message de paix et d'espoir. Ces efforts paraissent désormais réduits  à néant...

Le chef d'État nord-coréen Kim Jong Un (à gauche) et le président sud-coréen Moon Jae-in (à droite) se serrent la main au-dessus de la ligne de démarcation qui sépare leurs deux pays, le 27 avril 2018, à Panmunjom. (photo : Korea Summit Press Pool / AFP )

Le chef d'État nord-coréen Kim Jong Un (à gauche) et le président sud-coréen Moon Jae-in (à droite) se serrent la main au-dessus de la ligne de démarcation qui sépare leurs deux pays, le 27 avril 2018, à Panmunjom. (photo : Korea Summit Press Pool / AFP )

Depuis début juin, Pyongyang a multiplié les propos virulents à l’encontre de son voisin, notamment contre les transfuges nord-coréens qui, depuis le Sud, envoient au Nord des tracts critiquant le régime de Pyongyang par-delà la zone "démilitarisée".

Selon des experts, Pyongyang cherche à provoquer une crise pour mettre la pression sur Séoul afin d’obtenir des concessions.

La Corée du Nord a détruit mardi le bureau de liaison chargé des relations entre le Nord et le Sud et qui était un des symboles de la détente sur la péninsule. Le lendemain, elle menaçait de renforcer sa présence militaire le long de la zone démilitarisée.

Pour tenter d'apaiser les tensions, Séoul a interdit l'envoi de tracts et de messages quels qu'ils en soient en direction du Nord.

Désormais, la loi rend donc de facto, illégaux les envois de Bibles et messages bibliques . Cette loi adoptée du jour au lendemain prévoit de lourdes amendes et interdit toute activité liée aux lancements transfrontaliers de ballons ou de bouteilles à la mer.

Voice of the Martyrs Korea envoie des Bibles en Corée du Nord en ballons et bouteilles de mer tout au long de l'année. «Depuis 15 ans, nous entretenons de très bonnes relations de coopération à tous les niveaux du gouvernement sud-coréen», explique le pasteur Eric Foley, PDG de VOM Korea.

«Nous sommes attristés que le gouvernement ait pris la mesure de s'éloigner de cette politique de collaboration de 15 ans… et, au lieu de cela, [voit] la liberté de religion comme une menace soudaine pour la vie et les biens.»

 

 

sources : christiannews.net

lemonde.fr

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #signes des temps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article