Argentine : pour contrer les restrictions imposées, une église évangélique se transforme en "bar"

Publié le 14 Juin 2020

Les pasteurs déguisés en serveurs apportent des Bibles sur des plateaux aux fidèles faisant office de clients... (photo : Twitter/Frederico Picchio)

Les pasteurs déguisés en serveurs apportent des Bibles sur des plateaux aux fidèles faisant office de clients... (photo : Twitter/Frederico Picchio)

«Il semble que ce soit la seule façon de servir la parole de Dieu», a déclaré le pasteur de l’église évangélique argentine Comunidad Redentor qui a rouvert ses portes en tant que bar. En effet, alors que les lieux de culte du pays ne peuvent réunir que jusqu’à dix personnes par service, les bars peuvent rouvrir en accueillant des clients  à 30% de leur capacité.

Une église évangélique en Argentine a rouvert ses portes pour protester contre les restrictions contre les services religieux qui restent en place malgré l'ouverture progressive des bars, restaurants et magasins à travers le pays face à la pandémie, selon le Guardian.

Ainsi, à l’intérieur de l’église Comunidad Redentor, dans la province de Santa Fe, des fidèles s’assoient à tables, alors que des pasteurs déguisés en serveurs portent des bibles sur leurs plateaux.

"C'est ainsi que l'église du Rédempteur a dû s'ouvrir, la persécution religieuse par l'État national devient de plus en plus évidente. @ Omarperotti  (l'actuel gouverneur de la région de Sante Fe) il ​​est temps pour vous de la jouer et de vous rebeller contre la pression du gouvernement national."

Pastor Daniel Cattaneo of the Comunidad Redentor church in San Lorenzo, Argentina, dresses as a waiter to circumvent coronavirus restrictions.
«Nous sommes ici aujourd'hui habillés comme ça, portant un plateau, car il semble que ce soit la seule façon de servir la parole de Dieu», a déclaré le pasteur Daniel Cattaneo en ouvrant ce «bar du culte».

Selon le Guardian, depuis lundi, les bars et restaurants de Santa Fe, ville qui a particulièrement réussi à contenir l’épidémie, sont autorisés à ouvrir de 7h à 23h, en autorisant jusqu'à 30% du nombre total de places, et doivent tenir une liste de tous les clients au cas où l'un d'entre eux serait ultérieurement testé positif. Dans le même temps, les lieux de culte ne peuvent accueillir que jusqu’à dix personnes par service.

«Culte en voitures»

L’église aménagée en bar n’est pas la seule innovation que propose le pasteur de cette province argentine du Centre-Est. Ce dimanche 14 juin était prévu un «culte en voitures», durant lequel les fidèles dans leurs véhicules pourront assister à un culte.

"Ce dimanche à San Lorenzo "le culte-auto" aura lieu à l'église du Rédempteur. A 15 heures dans les hectares - derrière le cimetière - les fidèles se réuniront uniquement dans les voitures, où ils pourront entendre la parole du pasteur CattaneoDani"

 

 

sources : sputniknews.com

wionews.com

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article