Témoignage de Manou Bolomik : "de rappeur-violent à rappeur-pasteur"

Publié le 1 Mars 2020

La puissance du Saint-Esprit a changé la haine en amour dans le coeur de Manou. (photo :

La puissance du Saint-Esprit a changé la haine en amour dans le coeur de Manou. (photo :

J’ai vécu de bons moments étant enfant. Courir pieds nus dans les ruelles du Cameroun ;  les jeux d’enfants ; jouer au football sous la pluie… J’habitais comme dans une favela. Le quartier, c’était Madagascar.

Cependant, les choses vont changer. Ma mère m’a eu à 17 ans. Et adolescent, je me suis rendu compte du vide affectif avec lequel je grandissais. Je n’ai pas eu mon père et j’ai grandi juste avec ma mère. Et cela a été difficile pour moi. J’étais obéissant mais avec l’influence des autres, j’ai commencé à sortir, à être dans la rue. Et, on a été un peu plus méchant les uns avec les autres.

Le rap

 

Puis, je suis rentré dans le contexte du rap. Je travaillais bien à l’école et mes études secondaires avaient bien commencé. Mais avec le rap, les sorties le soir, les boîtes de nuit, tout s’est dégradé.  Et ma vie a commencé à basculer. La haine est rentrée dans mon cœur. Je me souviens du jour où je me suis fait exclure du lycée par le proviseur parce que j’avais fait le mur. Je me rappelle qu’en marchant dans la rue, je pensais à mon enfance, à ma mère et toute sa souffrance, le contexte dans lequel j’étais né. Je venais de tout rater. L’école s’était la seule chose qui me maintenait dans une vie à peu près normale. Et donc là, j’étais vraiment perdu.

Un ami

 

Je suis allé voir un ami qui était Chrétien. Il m’a proposé de prier et de recevoir Jésus. Je ne savais pas ce que ça voulait dire mais je me suis senti attiré. On s’est mis à genoux. Il m’a demandé de prier et je l’ai fait. Mon ami m’a expliqué que Jésus était mort sur la croix pour moi. Je l’ai cru. Et, je suis rentré chez moi. J’avais un petit nouveau testament que j’ai lu. J’ai découvert en le lisant que Jésus m’aimait. Que Dieu m’aimait. Que je pouvais lui parler et vivre ma vie avec lui.

Plus tard, je suis retourné au Lycée. J’avais imploré Dieu de changer le contexte d’exclusion et il s’est passé un miracle. Lorsque les listes de classe sont arrivées, je n’avais pas été exclu, mon nom y figurait. Une joie a rempli ma vie. Toutes mes journées étaient joyeuses. Le soir en me couchant, je priais. J’étais heureux. Je n’avais plus ce manque affectif. J’avais la paix, j’avais la joie.

Tout change pour moi

 

J’ai quitté mon contexte qui ne plaisait pas à Dieu et commencé une autre vie. Ensuite, j’ai rejoint une église évangélique, vivante, joyeuse et poursuivi mes études jusqu’à obtenir, des années après, un master en contrôle de gestion.

Aujourd’hui, je vis en France. Mes études sont achevées. Je suis Pasteur, marié et père de trois enfants. J’ai repris le rap mais un rap d’amour. Je visite les prisons au travers de concerts et je chante dans la rue. J’ai fait quatre albums.

Jésus est vraiment extraordinaire et il a changé ma vie !

 

 

retrouvez ci-dessous un des meilleurs titres de Manou :

 source : mystory.me

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #témoignages, #vidéos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article