Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chine : comment une église a su s'adapter au confinement

Publié le 18 Mars 2020

Eglise en Chine. (photo : Kevin Frayer / Getty)

Eglise en Chine. (photo : Kevin Frayer / Getty)

Contre toute attente, l'interdiction de se rassembler pendant l'épidémie de coronavirus a fortifié  les membres de l'église du pasteur Huang en Chine. Les personnes âgées et les handicapés ont été particulièrement encouragés... 

Les frontières se ferment, les entreprises ajustent leurs plans, les actions boursières s'effondrent, les gens restent chez eux et les églises sont vides. L'impact du COVID-19 se fait sentir partout dans le monde. Doit-on s’en effrayer ou s’approcher un peu plus près de Dieu?

L’Église en ligne, c’est aussi l’Église!

Le pasteur Huang Lei dirige une église à Wuhan, en Chine, une région qui a été l'épicentre de la pandémie de COVID-19. Il explique comment l’Église locale s’est adaptée à cette situation: «L’assemblée s’est fragmentée en plus de 50 petits groupes qui se réunissent via internet. Ils prient, étudient la Bible, témoignent, louent et adorent. Maintenant que nous sommes à la maison, nous avons plus de temps libre.» Il ajoute: 

«Ces moments de partage en ligne sont plus fréquents que nos rencontres habituelles et notre vie d’église est plus intense.»

Le pasteur Huang Lei constate que les personnes âgées ou handicapées sont très encouragées par ces réunions connectées: «Avant, elles se sentaient seules et délaissées. Maintenant, elles chérissent plus que jamais le lien fraternel. Alors, petit à petit, elles ont commencé à se lancer activement dans les réunions de prière en ligne.»

 

«Ne laissons pas une bonne crise se perdre»

Les deux pasteurs de cette église de Wuhan se rendent tous les jours dans les locaux, à tour de rôle. Ils y effectuent leur travail et enregistrent des vidéos qui sont publiées sur le site de l’église. «Les frères et sœurs sont grandement encouragés par ces messages. La prédication est suivie par de nombreuses autres églises en Chine. Elle leur apporte également du réconfort. En même temps, nous suggérons à nos diacres de faire des vidéos chez eux, pour apporter un soutien à nos frères et sœurs. L'épidémie n'a donc pas réduit nos réunions. Au contraire. Beaucoup de chrétiens prennent part à la communication avec les autres pour partager et s’encourager mutuellement. Le virus ne peut pas nous arrêter. Ne laissons pas une bonne crise se perdre», s’enthousiasme le pasteur Huang Lei.

Plus proches des chrétiens persécutés

Cette crise virale que nous traversons est peut-être l'occasion d'affermir notre foi et notre position de chrétiens dans la société comme au sein de l’Église. Utilisons ce temps pour nous approcher davantage de Dieu. Il aime ceux qui s’ouvrent à lui et qui veillent sur les personnes faibles et vulnérables. Sachons regarder cette crise virale à travers des «lunettes célestes» pour ressembler davantage à Jésus. Utilisons cette période pour nous rapprocher par la prière de nos frères et sœurs persécutés. En plus de la persécution et des difficultés quotidiennes, ils sont eux aussi confrontés à l’épidémie. 

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour l’expérience et les encouragements de l’Église en Chine
  • Prions pour que Dieu nous accorde aussi la sagesse en ces temps particuliers
  • Prions pour les chrétiens persécutés eux aussi confrontés à la pandémie

 

 

source : portesouvertes.fr

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #intercession, #témoignages

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article