Tunisie : des missionnaires étrangers arrêtés en train d’annoncer l’Evangile

Publié le 25 Février 2020

L' article 6 de la constitution tunisienne de 2014 stipule pourtant la liberté de culte... On est pas à une contradiction près !

L' article 6 de la constitution tunisienne de 2014 stipule pourtant la liberté de culte... On est pas à une contradiction près !

Quatre étrangers ont été arrêtés en Tunisie le 17 février pour avoir distribué des documents présentant la foi chrétienne, à Enfidha, ville située à 100 km au sud de Tunis. Selon la radioMosaique FM, le groupe, formé par un couple d’origine indienne, une Philippine et un Australien d’origine égyptienne, appelait les citoyens de la région à découvrir la foi chrétienne.

 

Ces étrangers se rendaient dans les villes tunisiennes via les transports en commun et visitent les lieux publics fréquentés pour appeler les passants et les résidents à se convertir au christianisme, a indiqué Imen Hamida porte-parole du tribunal de première instance de Sousse 2, rapporte l'hebdomadaire Webdo. Après leur arrestation, le parquet a autorisé le transfert des quatre chrétiens devant la justice pour «prendre les mesures nécessaires à leur encontre».

 

Si en Tunisie, les expatriés chrétiens bénéficient d’une relative liberté, les chrétiens d’origine musulmane, eux, sont persécutés par leur famille, indique l’association de défense de chrétiens Portes Ouvertes dans son Index des persécutions 2020. La Tunisie y figure au 34e rang.

 

L 'Article 6 de la Constitution tunisienne de 2014 stipule pourtant que : "L’État est gardien de la religion. Il garantit la liberté de croyance, de conscience et le libre exercice des cultes ; il est le garant de la neutralité des mosquées et lieux de culte par rapport à toute instrumentalisation partisane.

L’État s’engage à diffuser les valeurs de modération et de tolérance, à protéger les sacrés et à interdire d’y porter atteinte, comme il s’engage à interdire les campagnes d’accusation d’apostasie et l’incitation à la haine et à la violence. Il s’engage également à s’y opposer. »

 

 

source : evangeliques.info

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article