(Presque) Tout est prêt pour l’acte final, par Patrick Fritschy

Publié le 22 Février 2020

Les événements annonciateurs du retour de Christ s'enchaînent à une allure folle, en témoigne un inversement total des valeurs fondatrices de nos civilisations...

Les événements annonciateurs du retour de Christ s'enchaînent à une allure folle, en témoigne un inversement total des valeurs fondatrices de nos civilisations...

Les évènements se précipitent à un rythme incroyable, nous pouvions penser qu’il reste encore un peu de temps pour se préparer, ou pour profiter encore. Un virus, des sauterelles, une météo déréglée… Il y a beaucoup plus si on accepte d’ouvrir les yeux. Certes l’homme impie, l’antéchrist n’est pas encore apparu, mais les préparatifs sont quasi finis.

Pour que cet homme impie puisse prendre le pouvoir, il faut premièrement que l’esprit des hommes soit tordu, que le mal soit nommé bien et le bien mal. Il faut aussi que les injustices augmentent afin de refroidir l’amour du plus grand nombre. Refroidir l’amour signifie augmenter l’indifférence ou la peur et rendre les hommes incapables de réagir ou de se sacrifier, de donner leur vie pour une cause supérieure.

Voyons comment l’esprit des hommes a été tordu. J’y vois plusieurs acteurs clé :

 

1) Le « réchauffement climatique causé par l’activité humaine »

 

Subtilement l’homme n’est plus un pécheur, mais un pollueur, c’est-à-dire un producteur de C02. Et gare à celui qui « pèche », pardon qui pollue. Celui-ci devient un ennemi de la planète. La honte s’est déplacée aussi : avant on avait honte d’un mauvais comportement moral, aujourd’hui c’est la honte de prendre un avion. Les gardiens de cette nouvelle religion arrivent, extrémistes bien sûr, le modèle marxiste leur convient très bien, car cette morale doit être imposée par le pouvoir d’une minorité, pour le bien de la société.

 

2) Le véganisme et les anti-spécistes

 

(Définition brève d'un anti-spéciste : personne qui considère que les animaux sont au même plan que l'être humain. Elle prône donc le véganisme, la fin des élevages aux fins de consommation de viande etc...)

Manger végétarien ne suffit pas, il manque la dimension religieuse. Voici comment fonctionne cette manipulation :

⇒ Il faut créer la honte de manger de la viande. Je discutais dernièrement avec une coach diplômée en alimentation. Elle me partageait sa difficulté de convaincre ses clientes de manger suffisamment de protéine d’origine animale. Sa surprise c’est qu’ils se sentent coupable de manger de la viande. Sans viande l’homme est faible et donc plus facile à manipuler. C’est le vrai but. Bien entendu le gaspillage de viande est un vrai problème, mais ce n’est pas le sujet.

⇒ Lors de la crise de la vache folle. J’avais demandé à Dieu comment il voyait cela : sa réponse était claire : « J’ai créé le bétail pour être l’ami de l’homme ». Ami, au sens de prendre soin. Le véganisme cherche à couper tous les liens avec les animaux, c’est une manière de s’opposer au créateur, tout en déshumanisant les humains.

⇒ Il faut imposer ses convictions par la force, pour « le bien de la société ». Toujours l’arrière-plan marxiste, car il a fait ses preuves. Les anti-spécistes représentent la pointe visible de l’iceberg. Au passage, à nouveau une opposition à l’ordre créationnel. Cela ouvre aussi la porte à des déviations sexuelles : zoophilie, mariage avec des animaux (plusieurs simulacres de ces "mariages" ont déjà eu lieu de par le monde). Dans l’autre sens un enfant  ne vaut pas plus qu’un rat…charmant ! Car ces mêmes personnes défendent dans leur très grande majorité le droit à l'avortement ; cherchez l'erreur...

⇒ La religion végane est une folie, mais elle plait, et nous montre à quel point de dérèglement nous sommes parvenus.

 

3) Les mouvements LGBT

 

La liste des choses graves et anti-chrétienne de ces mouvements pourrait remplir des tonnes d’articles. Je vais essayer de résumer ce qui me semble le pire :

⇒ La perte de la morale : Nous l’avons vu ci-dessus la morale ne s’applique plus au comportement relationnel mais au comportement environnemental. Donc on peut avoir n’importe quel comportement sexuel sans conséquence ! Quelle folie ! Et quelles conséquences ! C’est devenu plus que normal de coucher avec d’autre(s) pour les ados. C’est la norme, sans culpabilité, mais pas sans conséquences. Que de vies abimées. C’est devenu tellement courant que plus personne ne s’y oppose.

⇒ En Suisse nous venons d’accepter à 63,1%, en votation populaire, la loi sur la „Discrimination et incitation à la haine en raison de l’orientation sexuelle“. Quelle tolérance ! Subtilement la bible est devenue incompatible avec la loi, il faudra la modifier. Parler de délivrance au profit des homosexuels deviendra impossible. La prédication publique de l’évangile non-modifié pourra être pénalement poursuivie.

⇒ La catastrophe à venir pour les enfants issus de la PMA et autre GPA. Non, les dégâts des divorces ne suffisaient pas, les abus ne sont pas encore suffisant, la détresse n’a pas encore atteint son apogée, il faut abimer encore et encore les enfants. C’est la rage de l’ennemi incapable de créer contre le créateur. Il faut que qu’il puisse détruire les œuvres de Dieu.

 

4) La « haine »

 

⇒ Avez-vous remarqué le subtil changement de vocabulaire depuis peu d’année ? Si vous n’êtes pas d’accord avec les « progressistes » alors vous avez la « haine ». La phobie ne suffisait plus (Islamophobe et homophobe pour les plus célèbres). A l’époque de l’URSS, on enfermait les dissidents dans des asiles psychiatriques. C’est évident que seuls des malades ou des déséquilibrés pouvaient douter les bienfaits du socialisme…

⇒ Je n’ai aucune crainte des homosexuels, dont certains sont des amis mais je crains l’influence LGBT.

⇒ Idem pour les musulmans, mais j’ai crainte des mouvements qui ont tués des millions d’hommes.

⇒ L’accusation de « haine » servira à séparer de la société toutes les personnes pas prêtes à fléchir le genou devant le gouvernement mondial à venir. Le vocabulaire précède les actes, et ce mot de « haine » je l’entends tous les jours, sauf appliqué aux manifestations violentes.

 

5) la faiblesse des églises

 

⇒ Il est intéressant de voir que des leaders évangéliques se tournent vers la papauté pour des raisons d’unité, et donc de force : (Ulf Ekman, Rick Warren ...)

⇒ Cela montre à quel point nous n’avons pas compris QUI est notre source. Et pas compris qui est le souverain pontife. Ils seront comme du vomi : ils passeront de manière violente de l’intérieur à l’extérieur.

⇒ Il me semble que les siècles de mépris envers les homosexuels empêchent aujourd’hui d’avoir une vision et une attitude saine envers eux. Nous sommes autant pécheurs les uns les autres, et nous avons besoin de la même grâce qui coule de la même croix, pour faire partie de la même famille de Dieu. Ceux qui se sont repentis. Le drame de l’église c’est l’absence de la croix.

L’église dite « inclusive » me semble surtout suivre l’esprit du monde.

 

6) Les qualités de l’Islam

 

⇒ Curieusement, il semble que seul l’Islam soit capable de résister à cette immense manipulation. Je pense que cela fait partie de son attrait actuel. Ils deviennent les seuls à être capables de défendre leurs convictions. Par leur fidélité au coran ils démontrent l’hypocrisie du monde scientifique qui a détruit la bible, mais qui est incapable de la moindre attitude critique face à ce livre. Ils démontrent aussi l’hypocrisie du monde chrétien, incapable d’obéir et de respecter son propre livre saint.

⇒ Je crois que nous ne savons pas encore comment la récupération de la foi des musulmans en faveur de la religion unique va se faire, mais ce qui est sûr, c’est que les musulmans attendent aussi le retour de Jésus. Ils seront faciles à tromper.

⇒ Je n’ai aucun doute que la puissance spirituelle qui est derrière l’immense manipulation que je viens d’évoquer est supérieure à la puissance de l’Islam. Donc nous connaissons le vainqueur. Nous ne savons pas encore comment et quand cela se fera.

 

7) La perversion de la justice

 

⇒ N’en jetez plus. Il devient insupportable de lire l’actualité. Je remercie https://www.dreuz.info/ pour la qualité de leurs informations. Mais certains jours c’est trop lourd à supporter.

⇒ Cela me donne un sentiment étrange de savoir que je peux être poursuivi, en Suisse, pour cet article. Car je parle de sujet brûlants, avec un autre éclairage que la norme progressiste, je pourrais être attaqué pour « incitation à la haine ». La liberté d’expression est en voie de disparition. Déjà par peur, par autocensure, les temps sont mauvais.

 

Il est temps de lever les yeux, Il revient bientôt

 

 

source : michelledastier.com

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #signes des temps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article