La constance est une force !

Publié le 22 Février 2020

Si notre constance dans notre relation avec Dieu s'en est allée, il nous faut la retrouver pour sortir du désert...

Si notre constance dans notre relation avec Dieu s'en est allée, il nous faut la retrouver pour sortir du désert...

 Faire preuve de constance dans notre relation avec Dieu est nécessaire. Cela confirme l'engagement pris lorsque nous avons décidé de suivre le Seigneur.

D'ailleurs ce principe est valable dans toutes les relations. Par exemple si vous cherchez du travail, vous allez devoir rédiger un curriculum vitae et une lettre de motivation que vous allez transmettre au service RH d'une entreprise. Puis, si votre candidature est retenue sur la papier vous serez contacté(e) pour un entretien. Lors de cet entretien, vous devrez tout faire pour vanter vos qualités, prouver à l'employeur que c'est de vous dont il a besoin et pas d'un autre, que vous êtes la personne appropriée pour le poste convoité.

Si vous savez convaincre votre interlocuteur, alors le poste sera  à vous ! Mais si une fois intégré(e) à l'entreprise et titulaire d'un contrat d'embauche, si vous pensez avoir fait le plus dur et que vous vous relâchez (retards, désinvolture etc...) , alors votre employeur, voyant votre constance s'en aller, doutera qu'il a fait le bon choix en vous employant . Déjà en faisant son travail correctement, on a jamais la certitude que les relations avec la hiérarchie vont être bonnes, alors imaginez si vous ne faites pas votre travail !

 

Il en de même dans la  relation entre un homme et une femme. Au début, cette relation est nourrie d' attentions, de tendresse etc... Et on a l'impression de vivre la passion palpable relatée dans le Cantique des cantiques.

 Mais si on n'y prend pas garde, on laisse notre constance être étouffée par la routine. Et progressivement, on constate l'abandon des choses du début (oubli d'anniversaire, de gestes de tendresse, de faire des compliments… La relation s'effrite et on devient de moins en moins proches , les disputes se multiplient...

La Bible rappelle souvent que la relation entre Christ et son Église est comparable  à une relation entre un époux et son épouse.

Elle dit aussi ceci :

  

 Proverbes 21.19 : "Mieux vaut habiter dans une terre déserte qu'avec une femme querelleuse et irritable."

 

Christ doit revenir prendre son épouse, mais il ne reviendra pas chercher une épouse qui chicane avec lui, qui a perdu sa constance. Si nous sommes ce genre d'église/épouse nous  ne serons pas dignes de prendre part au noces de l'Agneau , car notre amour du début se sera refroidi.

    

Le premier peuple de Dieu, l'Israël physique , voyait la bénédiction de Dieu sur lui lorsqu'il faisait preuve de constance en respectant les lois et ordonnance, offrait les sacrifices, honorait les prophètes etc... et ainsi il vivait dans la prospérité, gagnait ses batailles...
Mais cette bénédiction lui était retirée quand il faisait preuve de relâchement et murmurait contre Dieu ou ses serviteurs : la traversée du désert qui aurait dû durer quelques jours a duré 40 ans, les batailles étaient perdues. L'égarement d'Israël a été tellement loin, qu'il a vécu la déportation à Babylone. La plupart des juifs déportés n'ont jamais revu leur terre promise. Certains ont même perdu leur identité juive, étant englobés dans les civilisations babylonienne et voisines, c'est-à-dire qu'ils ont été retranché du peuple de Dieu, tout ça parce que leur constance était partie depuis bien longtemps...

 
Il faut donc  s'appliquer à soigner notre relation avec Dieu comme celle avec notre conjoint sinon  on en arrive à  une situation comme celle-ci où le Seigneur avertit sévèrement :
 
 

Avec ma femme, on se dit tous les jours qu'on s'aime, nous avons des gestes de  tendresse l'un pour l'autre...  C'est notre force parce que nous maintenons ainsi le fonctionnement de cette relation depuis 10 ans . De même, si vous l'avez perdu, retrouvez ce qui, dès le départ a fait la force de votre relation avec votre époux(se), retrouvez cette constance pour faire renaître cet amour effrité, usé.

 

De même, notre vie de prière  et notre relation avec le Seigneur doit être constante , car la prière assidue nous délivre des tempêtes, nous fait sortir du désert,  peut inverser des situations et nous maintient dans une constance qui, progressivement va nous rapprocher toujours plus de Lui.

 

Emmanuel PERSCH

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #exhortation, #Eglise SOS Hayange

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article