Chine : malgré les persécutions et les restrictions dûes au coronavirus, les chrétiens de Wuhan continuent d'évangéliser

Publié le 17 Février 2020

Certains chrétiens continuent de transmettre le message du Christ, face à la propagation du coronavirus en Chine. L'occasion de parler de Jésus et de partager l'Évangile avec ceux qui vivent dans la crainte...

Certains chrétiens continuent de transmettre le message du Christ, face à la propagation du coronavirus en Chine. L'occasion de parler de Jésus et de partager l'Évangile avec ceux qui vivent dans la crainte...

Un pasteur, ainsi que d'un groupe de croyants, sortent dans les rues de la ville de Wuham et prêchent le Christ comme le seul espoir pour la vie éternelle en distribuant des masques pour aider à prévenir le coronavirus.

La personne qui signale cette situation a écrit :

 

« Les masques de protection sont la chose la plus précieuse à Wuhan. L'argent est inutile parce que vous ne pouvez pas trouver un magasin qui vend les masques. Les gens sont dans une situation désespérée. En réponse, nos frères et nos sœurs prêchent l'Évangile, distribuent des traités et offrent gratuitement des masques. Ils partagent la parole d'espérance et de réconfort de Dieu. Elles sont de plus en plus appréciées dans la ville, même aux yeux des autorités en ces temps d’incertitudes ».

 

 

Ces églises de Wuhan restent à l'écart de toutes les rumeurs et problèmes politiques, elles font simplement ce qu'un vrai chrétien devrait faire dans cette situation : prêcher l'Évangile et témoigner de la vraie paix, de la véritable espérance qui viennent de Jésus-Christ aux non croyants en proie à la panique et sans espoir.

Alors que normalement les autorités policières traquent les activités chrétiennes en Chine, un officier de police s'est approché d'une sœur, a entendu l'Evangile et est reparti heureux avec un traité biblique et un masque. Après un certain temps, un autre policier est arrivé, a écouté et est également reparti avec un traité et un masque. Le premier policier est revenu pour demander si un collègue pouvait les approcher car il voulait une parole de Dieu.

 

Pendant que les autorités supérieures sont occupées par la gestion de la crise épidémiologique, les chrétiens profitent de cette brèche pour évangéliser un maximum.

 

Quatre officiers de police ont toutefois été envoyés dans le but de contrôler le message des chrétiens, ils ont fini eux aussi par se prosterner devant Dieu.

L’imperméable jaune des chrétiens est devenu la plus belle couleur de la ville. Ils ont gagné le respect qu'ils n'avaient jamais eu auparavant, par leur volonté de risquer leur santé pour servir les autres.

 

« Je remercie Dieu pour le témoignage de ces frères et je suis plein de joie pour le travail incroyable de notre Seigneur. Gardez ces frères dans vos prières. Beaucoup d'entre eux sont très fatigués. Leur fardeau est immense. Ils savent que c'est l'occasion que Dieu leur a donnée de gagner des âmes pour Christ. Cette porte ouverte pourrait bientôt se fermer. »

 

 

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #évangélisation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article