Lolo Jones , célèbre athlète chrétienne évoque sa virginité à 37 ans

Publié le 27 Janvier 2020

Malgré les déceptions amoureuses résultant de son désir de rester vierge jusqu'au mariage, Lolo Jones est toujours restée fidèle à cet engagement pris devant le Seigneur. (photo : DR)

Malgré les déceptions amoureuses résultant de son désir de rester vierge jusqu'au mariage, Lolo Jones est toujours restée fidèle à cet engagement pris devant le Seigneur. (photo : DR)

Lori  "Lolo " Jones est née le 5 août 1982 à Des Moines, dans l'Iowa. C'est une athlète américaine, spécialiste du sprint et en particulier du 100 m haies. Favorite des JO de 2008, elle chute en finale, à l'avant dernière haie, alors qu'elle est en tête de la course. Son record personnel de 12 sec 43 en fait une des meilleures hurdler mondiales sur la spécialité. Deux fois championne des USA en 2008 et 2010, elle décroche les titres mondiaux en salle les mêmes années sur 60 m haies.

 

 L.Jones connaît une enfance pour le moins mouvementée. Elevée par une mère célibataire, son père passant le plus clair de son temps en prison, la famille de la future star des pistes a vécu un temps dans le sous-sol de l’église de l’Armée du Salut de la ville de Des Moines dans l’Iowa, l’argent se faisant rare à l’époque.
Par la suite, Lolo et ses cinq frères changent huit fois d’école au gré des déménagements professionnels de leur mère. En dépit de cette situation particulière, elle est une élève brillante, tant pour les études que pour le sport, où elle se découvre un talent naturel.
De retour à Des Moines pour terminer sa scolarité, elle est très vite repérée pour ses dons de sprinteuse. Ayant trouvé sa voie, elle décide de tracer son propre chemin et de se séparer de sa famille. Hébergée à droite à gauche, L.Jones arrive à concilier études et petits boulots tout en s’entraînant durement pour devenir un jour athlète professionnelle. Après l’obtention de son diplôme, plutôt que de trouver un emploi confortable, elle continue d’enchaîner les petits jobs en dehors de ses entraînements intensifs.
Mais, au mois de juin 2012, Lolo Jones décide de frapper un grand coup. La reine des pistes d'athlétisme et du web fait une véritable révélation en confessant sa virginité sur La Chaîne HBO. 
Lors d' un entretien avec la journaliste  Mary Carillo, Lolo Jones déclare:
 
"Je n'en peux plus qu'on me dise toujours: Tu es jolie, athlétique, drôle, mais pourquoi es-tu encore célibataire à 29 ans?"

Il n'est pas rare non plus, qu'on l'a soupçonne ouvertement d'être lesbienne ou bien d'être un monstre. Face aux suspicions et insultes de tout genre,
 
"J'ai fini par leur répondre que je n'étais pas folle, mais que je souhaitais rester vierge et faire ce merveilleux cadeau à mon futur mari."...S’il y a des vierges qui  me regardent, elles doivent savoir que c’est la chose la plus difficile que j’ai faite dans ma vie. Rester vierge est beaucoup plus difficile que de s’entraîner pour les Jeux olympiques, beaucoup plus difficile que de réussir ses examens à l’université " avoue-t-elle sur le " The Washingtonpost" du 23/05/2012.
L.Jones avoue que la principale raison est de respecter les valeurs chrétiennes qui prônent l'abstinence avant le mariage. La tradition biblique célèbre le sexe dans le mariage et non en dehors. Elle affirme que sa foi influence tous les aspects de sa vie.
A la question d'une journaliste de "women's Health": Que faites-vous face au stress ? Elle répond: "j'écoute beaucoup de musique chrétienne, et la lecture de la Bible me calme, m'apaise énormément. Mais quand je suis debout dans un stade plein à craquer avec 80.000 fans en délire, je ne peux pas feuilleter ma Bible avant de courir. Alors je commence à prier! Ça m'est  toujours très utile".

Aujourd'hui, Jones avoue qu'elle n'a jamais caché ses intentions aux hommes, mêmes lors des premiers rendez-vous, ce qui selon elle, a peut-être ruiné ses chances de forger une relation.
 
Dans une récente interview avec Kevin Hart, elle a déclaré que ne pas avoir de relation sexuelle était un désavantage pour la compétition car le sexe aide en tant qu'athlète.
Contrairement à un mythe de longue date, avoir des relations sexuelles n'affecte pas la performance d'un athlète, selon une étude de 2018 et une autre étude de 2019.
Jones, cependant, a plaisanté en disant qu'il n'y avait pas de « libération de pression », elle a un « niveau d'intensité plus élevé ».
« Tout le monde me connaît comme [étant] stressée », a-t-elle dit.
Jones s'entraîne actuellement pour participer aux Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo, et a récemment dit à Fansided que cela avait été « difficile ».
 
Dans un post instahgram de septembre dernier, elle a avoué que sa plus longue relation datait de l'université et avait duré  deux ans. «Cela a été ma seule relation sérieuse. Alors gardez-moi dans vos prières (…)
Jones a admis que sa solitude l'avait même amenée à remettre en question sa foi à certains moments.
 "Cela a failli rompre ma relation avec Dieu parce que , j'avais le sentiment qu'il m'avait vraiment abandonnée ", explique-t-elle. "Et oui, je sais que Dieu ne nous promet rien et nous devrions être satisfaits, mais je passe par une période  très solitaire."
« Des gars m'ont dit qu'ils respectaient le fait que j'ai décidé de ne pas avoir de relations sexuelles avant le mariage, mais qu'eux ne voudraient pas sortir avec moi, ou n'auraient pas le temps », se souvient-elle.
«Lors de mes deux  derniers rendez-vous , les gars étaient chrétiens mais m'ont dit que j'étais trop vielle, donc inutile de dire que j'ai eu mon cœur brisé.
Et j'espère vraiment que je vais passer à une nouvelle saison parce que si je dois voir une autre fille poster ses photos de mariage, je vais casser mon téléphone !"
 
Prions pour elle ! 

 

 

sources : businessinsider.fr

sportifs-et-foi.blogspot.com

dailymail.co.uk

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #stars et foi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article