France : un humoriste insulte Jésus en chanson à la radio, l'animatrice déclare que le blasphème est un "droit"...

Publié le 14 Janvier 2020

Voilà le genre d'inepties que l'on peut entendre aujourd'hui sur cette radio , qui revendique être la première de France... (photo : capture France inter )

Voilà le genre d'inepties que l'on peut entendre aujourd'hui sur cette radio , qui revendique être la première de France... (photo : capture France inter )

Le chansonnier Frédéric Fromet a une nouvelle fois créé la polémique après avoir interprété une chanson intitulée «Jésus est pédé» dans une émission du 10 janvier sur France Inter.

De nouveau, une chanson interprétée par Frédéric Fromet vendredi 10 janvier dans une émission de la radio France Inter n’est pas passée inaperçue. Au cœur d’une polémique après son sketch musical «Elle a cramé, la cathédrale», le chansonnier "comique" a cette fois entonné un titre intitulé «Jésus est pédé».

«Jésus, Jésus, Jésus est pédé, membre de la LGBT, du haut de la croix pourquoi l’avoir cloué, pourquoi l’avoir pas enculé», indiquent les paroles de la chanson pour n’en citer que quelques-unes.

Une fois le titre interprété, Charline Vanhoenacker a tenu à rappeler que le «droit au blasphème est un droit, que si on ne l’utilise pas il s’use, et qu’on est Charlie».

La chanson de Frédéric Fromet fait référence à la polémique qui a éclaté au Brésil autour de la fiction controversée «La Première Tentation du Christ», dans laquelle Jésus semble entretenir une relation homosexuelle. Le 8 janvier, un juge de Rio de Janeiro a ordonné à Netflix de retirer la fiction avant que deux jours plus tard la Cour suprême ne donne raison à la plateforme de vidéos et n’annule la décision judiciaire précédente.

Voir les articles : Brésil : une pétition appelle au boycott d'une série Netflix présentant le Christ comme gay

Brésil : la Cour Suprême donne raison à Netflix qui pourra diffuser la série présentant Jésus comme gay

 

 

source : sputniknews.com

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #signes des temps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Thierry Pretot 18/01/2020 13:17

Facile ce genre de blasphème, moi qui ne suis pas pratiquant je vois ce réel homosexuel ("on. ne dis pas PD) car c est condamnable, ce monsieur qui se présente comme humoriste... Sorti de votre station complètent inconnu, se donne le droit d insulter Jésus sous le droit au blasphème... Facile de critiquer cette religion, aucun risque... On n entend pas ce mec chanter la pédophilie de Mahomet ou autre critique de la confession juive. Bonne continuation dans votre petite carrière de lachete

Prosper 14/01/2020 09:14

Dite lui de se repentir sinon il ne terminera pas 2020. Dieu est Dieu.