Burkina Faso : massacre féminicide djihadiste le jour de Noël

Publié le 26 Décembre 2019

Plus de 700 personnes, dont la grande majorité des chrétiens, sont mortes dans des attaques djihadistes dans le pays depuis 2015. (photo : AFP)

Plus de 700 personnes, dont la grande majorité des chrétiens, sont mortes dans des attaques djihadistes dans le pays depuis 2015. (photo : AFP)

Les réactions affluent après le massacre mardi de 42 personnes, dont 31 femmes, lors d’un assaut non revendiqué à Arbinda, près de la frontière malienne. Une deuxième attaque ayant tué une dizaine de militaires a eu lieu mercredi dans la même région.

 

Le Burkina Faso était en deuil, mercredi 25 décembre, jour de Noël, après une attaque djihadiste d’envergure qui a fait 42 morts dans le nord du pays, la pire depuis cinq ans. Trente-cinq civils, dont trente et une femmes, et sept militaires (quatre soldats et trois gendarmes) ont été tués dans cet assaut armé non revendiqué, mené mardi à Arbinda, près de la frontière malienne.

Selon l’état-major de l’armée, la riposte a permis de tuer « 80 terroristes ». « Une centaine de motos, de l’armement et des munitions en grande quantité ont également été récupérés » après la fuite des djihadistes.

La commune rurale d’Arbinda, située à 90 km de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, et sa région ont régulièrement été frappées cette année par des attaques djihadistes, visant aussi bien les civils que les forces de l’ordre.

Mercredi soir, des sources sécuritaires ont rapporté à l’Agence France-Presse (AFP) qu’une nouvelle attaque s’était produite dans la même région, à une soixantaine de kilomètres, une embuscade dans laquelle « une dizaine de militaires » ont péri.

A ce stade de l'enquête, rien ne permet de déterminer précisément si les victimes ont été ciblées ont raison de leur foi chrétienne ;  mais la date symbolique de l'attaque couplée à une multiplication des attaques à l'encontre de la communauté chrétienne burkinabée durant cette année, ne laissent pas le doute planer sur les motivations des assaillants...

Voici quelques articles relatant ce qu'a vécu la communauté chrétienne du Burkina Faso en 2019 :

 

Burkina Faso : 14 chrétiens tués dans une attaque djihadiste

Burkina Faso : 6 chrétiens abattus en sortant du culte

 

Burkina Faso : une deuxième attaque en deux semaines contre les chrétiens fait 6 morts

Burkina Faso: le secours de Dieu dans la détresse

 

 

source : lemonde.fr

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article