Grandir dans la tentation (par le pasteur Emmanuel Piras)

Publié le 15 Novembre 2019

Nous ne pouvons empêcher satan de nous tenter, mais nous sommes équipés pour lutter contre l'ennemi de nos âmes...

Nous ne pouvons empêcher satan de nous tenter, mais nous sommes équipés pour lutter contre l'ennemi de nos âmes...

Jacques 1.12 : « Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation ; car après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de la vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment. »

 

 

Définition de la tentation : Attrait vers une chose défendue. Mouvement intérieur qui incite à faire le mal.

 

Question : quelle qualité du caractère de Christ puis-je développer en résistant à la tentation qui revient le plus souvent ?

 

Chaque fois que nous sommes tentés, il nous est donné l’occasion de faire le bien. La tentation peut vous faire grandir spirituellement, parce qu’elle vous donne l’occasion de choisir entre le bien et le mal. C’est une arme préférée de Satan pour vous détruire. Mais notre Seigneur veut l’utiliser pour vous faire grandir spirituellement.

Chaque fois que vous choisissez de faire le bien au lieu de succomber à la tentation, vous grandissez dans la ressemblance à Christ.

Pour cela, nous devons connaître les qualités du caractère de Jésus. La bible dit :

 

 

Galates 5.22 : «(...) le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience,  la bonté, la bénignité, la fidélité (...) »


 

Paul veut vous dire que le fruit de l’Esprit : c’est être comme Christ.

 

Comment le Saint-Esprit produira-t-il ce fruit  dans votre vie ? Instantanément  ? Assurément non !

Tous les fruits  doivent grandir et mûrir lentement afin de répandre autour d’eux, leur parfum et être bons à la consommation, soit de qualité.

Vous devez savoir que lorsque Dieu veut développer une  qualité dans votre vie, il permet une situation dans la quelle vous serez tenté  d’exprimer le contraire de cette qualité.

Par exemple si Dieu veut vous apprendre à aimer : avec des personnes que vous estimez il sera facile de le faire. Mais lorsque vous devrez aimer des personnes ennuyeuses que Dieu aura placées autour de vous,  c’est une autre histoire !

Il en est de même pour les autres qualités du fruit de l’Esprit. Dieu utilisera souvent la situation opposée d’un fruit ou qualité pour vous donner un choix :

 

-L’honnêteté grandit lorsque nous surmontons l’envie d’être malhonnêtes.

-L’humilité lorsque nous refusons de céder à l’orgueil.

-La persévérance lorsque nous renonçons à la tentation de tout abandonner.

 

Chaque fois que vous triomphez d’une tentation, vous ressemblez de plus en plus à Christ !

 

 

COMMENT LA TENTATION AGIT-ELLE ?

 

 

Il est facile de savoir comment satan va agir. Il est un maître en la matière, il utilise quatre étapes pour nous tenter.

 

1ère étape : le désir

Satan voit en vous un désir, quel qu’il soit bon ou mauvais. La tentation commence lorsque satan vous donne l’idée de céder à ce désir. Méfier vous des raccourcis ce sont souvent des tentations. Il vous dit «  tu le mérites, ne te laisse pas faire, ce sera merveilleux, il te le faut maintenant tu iras mieux, tu verras… »

Nous croyons souvent que les tentations viennent de l’extérieur, pourtant la bible dit qu’elles commencent en nous dans notre esprit. Sachez que si vous n’aviez pas de désir intérieur la tentation n’existerait pas.

Jésus dit ceci :

 

 

Marc 7.21-23 : « Car du dedans, du coeur des hommes, sortent les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres,

les larcins, les cupidités, les méchancetés, la fraude, la dissolution, l’oeil envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.

Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme. »

 

 

Jacques  4.1 : «  D’où proviennent les conflits et les querelles entre vous? N’est–ce pas des désirs égoïstes qui combattent sans cesse en vous? »

 

 

2ème étape : le doute

Satan tente de vous faire douter concernant le péché en vous disant : "est ce vraiment mauvais, et puis Dieu est bon ; Dieu a-il vraiment dit cela ?  Une fois ce n’est pas grave, oui mais çà c’était autrefois" etc.…

 

 

La bible nous avertit :

 

 

Hébreux 3.12 : «Prenez garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et  incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. »

 

 

3ème étape : la tromperie

Satan est incapable de dire la vérité, la bible déclare qu’il est le père du mensonge. Toutes ses paroles sont fausses ou à moitié vraies. Il manipule la parole de Dieu, la transforme, la déforme, il vous parle comme ceci : "tu ne mourras pas, tu ne fais de mal à personne, tu trouveras toujours une solution, personne ne le saura, et puis tu n’es pas le seul, oh ce n’est qu’un petit péché..."

Mais commettre un petit péché fini comme une grossesse, cela finit par se voir !

 

 

4ème étape : la désobéissance

C’est mettre son mauvais désir à exécution. Cela devient une réalité, vous cédez à votre pensée. Vous êtes piégés par les mensonges de satan.

 

 

Jacques  1 .14-16 :  « Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre  convoitise. Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché,  étant consommé, produit la mort.

Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés »

 

 

VAINCRE LA TENTATION

 

 

Il est important de connaître la stratégie du diable, mais vous devez savoir comment vaincre la tentation.

Refusez de vous laisser intimider ! Lorsque vous avez des pensées tentatrices ne soyez pas découragé, effrayé, vous ne devez pas en avoir honte. Vous n’éviterez jamais la tentation !

Soyez rassuré lorsque vous êtes tenté cela signifie que vous n’appartenez pas à satan. Lui ne tente pas ceux qui font déjà sa volonté : ils lui appartiennent. La tentation prouve que Satan vous hait, il veut votre mort totale : physique et spirituelle. Ce n’est en aucun cas un signe de faiblesse, comprenez que nous vivons dans un monde déchu et que  cela fait partie de la nature humaine. Vous ne pourrez pas l’éviter complètement, c’est un fait qu’il vous faut accepter.

 

Être tenté n’est pas un péché, Jésus l'a été et pourtant il n’a pas commis de péché. La tentation devient un péché lorsque vous lui cédez !

 

Martin Luther a dit : «  vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de voler au dessus de votre têtes, mais vous pouvez les empêcher de bâtir un nid dans vos cheveux. »

Ce qui veut dire que vous ne pouvez pas empêcher le diable de vous donner des mauvaises pensées mais vous pouvez choisir de ne pas les suivre.

Par contre nous devons connaître la différence entre l’attirance physique, ou l’excitation sexuelle et la convoitise; ce n’est pas pareil. L’attirance est une réaction naturelle donnée par le Seigneur face à la beauté physique. Alors que la convoitise est un acte délibéré de la volonté. On choisit de commettre en pensée ce que l’on aimerait faire avec son corps. Vous pouvez être attiré sans choisir de pécher en convoitant. Mais l’attirance ne devient que convoitise que si l’on y pense sans cesse.

En fait, plus vous vous approcherez du Seigneur, plus satan essaiera de vous tenter ! Son seul but : vous détruire. Même pendant vos prières, il essaiera de vous souffler une pensée mauvaise, afin de vous mettre mal à l’aise et de vous déconcentrer. Comprenez qu’il a peur de vos prières, il veut vous déstabiliser. Mais ne prêtez pas attention, concentrez-vous sur le Seigneur !

 

 

COMMENT FAIRE FACE AUX TENTATIONS HABITUELLES ?

 

Premièrement il vous faut reconnaître que vous êtes plus sensible à certaines situations qu’à d’autres. Vous avez vos points faibles il vous faut les reconnaître car Satan les connaît depuis le début de votre vie. Et c’est là qu’il va essayer de vous faire tomber.

 

 

1Pierre 5.8 : «  Ne vous laissez pas distraire, soyez vigilants. Votre adversaire, le diable, rôde autour de vous comme un lion rugissant, qui cherche quelqu’un à dévorer. »

 

 

Les questions que vous devez vous poser sont celles-ci :

 

Quand suis-je le plus tenté ? Quel jour ? A quel moment de la journée ? En quel lieu ? Avec quel genre de personne ? Dans quel état suis-je ? (Fatigué, stressé, en colère, vexé, inquiet, ou après une bonne réussite ?)

Pour cela il vous faut vous connaître et éviter le plus possible les situations où vous êtes tenté.

Il vous faut réagir face aux tentations, la Bible nous avertit souvent.

 

 

Éphésiens 4.27 : « ne donnez aucune prise au diable. »

 

 

Salomon, lui, nous donne le conseil suivant  :

 

 

Proverbes 4.26-27 :  « Prépare ton chemin avant de t’y engager, et emprunte des routes sûres.

  Ne t’en écarte ni à droite ni à gauche, détourne ton pied du mal. »

 

 

Deuxièmement : demandez au Seigneur de vous aider. Votre  Dieu est constamment à votre écoute, en tout temps. Il attend votre cri de secours.

 

 

Psaumes 50.15 : « Invoque-moi au jour de la détresse ; je te délivrerai, et tu me glorifieras. »

 

 

Au moment de la tentation, vous n’avez pas le temps de faire de longue prière, mais un simple mot envers votre Seigneur suffit. « A l’aide Seigneur, au secours Jésus….. »

Mais pourquoi, avons-nous tendance à ne pas nous adresser à Lui plus souvent sachant qu’Il est prêt à nous aider ? Et bien parce que cela coûte à notre orgueil, et nous ne voulons pas être aidé, nous préférons céder à la tentation même si nous savons que c’est mal. Nous pensons savoir mieux que Dieu. Alors qu’Il aime lorsque nous revenons a Lui.

Son amour est immense si vous devez l’appeler une fois par jour ou mille fois pour vaincre une tentation particulière, il sera toujours là pour vous aider, en accordant sa grâce. Prenez courage !!!!!

Demandez sa force et croyez- le alors vous verrez !!!!!!!

Votre foi devient plus ferme lorsque vous résistez à la tentation. Si vous faites un faux pas, au lieu de vous décourager, levez les yeux vers celui qui est fidèle et attendez-vous à la récompense qui vous attend.

 

 

Jacques 1.12 : « Heureux l’homme qui tient ferme face à la tentation, car après avoir fait ses preuves, il recevra la couronne du vainqueur: la vie que Dieu a promise à ceux qui l’aiment. »

 

 

QUATRE MOYEN PRATIQUE POUR VAINCRE LA TENTATION

 

 

1Corinthiens 10.13 : « Les tentations qui vous ont assaillis sont communes à tous les hommes. D’ailleurs, Dieu est fidèle et il ne permettra pas que vous soyez tentés au–delà de vos forces. Au moment de la tentation, il préparera le moyen d’en sortir pour que vous puissiez y résister. »

 

 

Nous pouvons dire merci au Seigneur pour ce verset car cela signifie qu’il y a toujours moyen de s’en sortir.

Il vous arrivera de penser que cela est impossible, que cette tentation là est trop grande... Attention, c’est un mensonge de satan. Aucune tentation ne vous sera trop grande, mais il faut faire votre part !

 

 

1) Fixer votre attention sur autre chose

 

La Bible nous dit de résister au diable et non à la tentation. Si nous avons une mauvaise pensée, il nous faut fixer notre attention sur autre chose. Car il est impossible de résister à une mauvaise pensée. Si vous essayez de la chasser, vous y penserez de plus en plus, et vous risquez de tomber. Ce qui veut dire que plus vous essayerez de chasser cette mauvaise pensée, plus elle va s’incruster dans votre mémoire et plus vous lui résisterez, plus vous lui donnerez de la force. Il en est de même pour la tentation.

N’oubliez pas que la tentation commence toujours dans vos pensées. Ne luttez pas contre cette pensée mais tournez votre attention sur autre chose. C’est la première étape de la victoire.

Comprenez que la bataille contre le péché se gagne ou se perd dans votre esprit. Plus nous pensons à une chose plus elle a du pouvoir sur nous. Si vous vous répétez toute la journée : « je dois arrêter de boire, de fumer, de critiquer, de dire je ne ferai jamais comme ma mère ou les autres etc. » c’est là que vous allez fixer toute votre attention sur ce que vous voulez éviter, et vous vous apercevrez que vous aurez échoué. Sachez que pratiquement tous les régimes alimentaires sont inefficaces parce qu’ils n’arrêtent pas de faire penser à la nourriture.

La tentation agit de la sorte ; elle commence par occuper vos pensées, puis vos émotions, et ensuite elle pousse à passer à l’acte. Ignorer une tentation est beaucoup plus efficace que la combattre. Si elle vous appelle, ne lui répondez pas ; par contre si il faut fuir n’hésitez pas. La meilleure solution pour diminuer la tentation : gardez votre esprit occupé par la parole de Dieu et d’autres bonnes pensées. Vous triompherez du mal par le bien. Satan ne peut pas vous tenter (attirer votre attention) si votre esprit est déjà occupé. C’est pour cela qu’il est écrit de  fixer nos pensées sur Jésus ; nous souvenir de lui ; porter notre attention sur tout ce qui est bon etc.

 

 Proverbes 4.23 : « avant tout, prend garde à ce que tu penses au fond de toi-même, car ta vie en dépend »

 

Que les pensées ne vous emportent pas à tout vent, mais choisissez les ! Paul dit :

 

 

2Corinthiens 10.5 : « Nous faisons prisonnière toute pensée pour l’amener à obéir au Christ »

 

 

2) Parlez de vos luttes à un ami ou à un groupe de soutien

 

Ne confessez pas vos luttes à tout le monde mais choisissez un ami, de préférence un chrétien mature, et faites-lui part de vos luttes intérieures.

 

 

Ecclésiaste 4.9-10 : « Mieux vaut être à deux que tout seul. On tire alors un bon profit de son travail.  Et si l’un tombe, l’autre le relève, mais malheur à celui qui est seul et qui vient à tomber sans avoir personne pour l’aider à se relever. »

 

 

Si vous n’arrivez pas à lutter contre une tentation, ou mauvaise habitude, malgré avoir essayé et connu plusieurs échecs, il vous faudra reconnaître que vous avez besoin d’aide. Vous ne vous en sortirez jamais tout seul.

Vous vaincrez ces tentations avec l’aide d’une personne qui priera pour vous, avec vous, vous encouragera et vous demandera des comptes quand à l’évolution. C’est là que la communion fraternelle est précieuse à votre combat solitaire contre des péchés qui s’accrochent. 

 

 

Jacques 5.16 : « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les  autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une  grande efficace. »

 

 

Si vous souhaitez être libéré de la tentation, la solution de Dieu est simple : ne l’enterrez pas mais confessez-la ; ne la cachez pas avoue-la : le faire c’est le début de la guérison. Si vous cachez vos blessures, vous irez toujours plus mal. Dans les ténèbres, les problèmes se multiplient, mais dans la lumière de la vérité, ils diminuent. Ne faites pas semblant que tout soit parfait, soyez vous-même et marchez dans la vérité de Christ qui nous offre la liberté.

Satan veut nous faire croire que nous sommes les seuls dans cette situation là, en réalité nous sommes tous dans le même bateau. Nous rencontrons tous des tentations parce que nous avons tous péché. Nous cachons nos fautes par orgueil, nous voulons faire croire aux autres que tout est clair, que nous maîtrisons la situation. Si nous pouvions nous en sortir seul ce serait déjà fait, mais c’est impossible. Ne pas en parler c’est  perdre le contrôle des problèmes financiers, familiers, conjugaux, enfants, sexualité, habitudes cachées, etc. Certains de ces problèmes sont trop profonds  pour que vous puissiez les résoudre seul, il vous faudra un groupe de soutien, un partenaire qui vous encouragera vous conseillera, priera, vous aimera, ensuite vous pourrez faire la même pour lui et mutuellement vous demanderez des comptes et verrez l’évolution positive. Il est vrai que c’est humiliant d’avouer nos points faibles aux autres, mais c’est un manque d’humilité qui nous empêche de nous en sortir.

 

Jacques 4.6 : « Dieu s’oppose aux orgueilleux, mais il accorde sa grâce aux humbles. »

 

 

3) Résistez au diable

 

Après nous être humilié et soumis à Dieu, il nous faut nous opposer au diable.

 

 

Jacques 4.7 : «  Résistez au diable, et il fuira loin de vous. »

 

 

Notre rôle n’est pas de subir uniquement les attaques du diable, mais de contre-attaquer. Comment pouvez-vous lui résister ? Il est écrit :

 

 

Éphésiens 6. 17 : « prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole  de Dieu. »

 

 

Pour cela, il vous faut impérativement le salut de Dieu, pour avoir la force de dire non au diable. Parce que grâce au casque du salut, nos pensées sont protégées par Dieu.

Sachez que : si vous êtes croyant, satan ne pourra jamais vous forcer d’agir contre votre volonté ; il ne pourra que vous donner des idées.

Deuxièmement, vous devez vous servir de la parole de Dieu comme une arme contre satan. Jésus nous a montré l’exemple. Il n’a pas répondu aux questions de satan, mais il a employé les Écritures, en citant des versets par cœur. Voilà ce que nous devons faire. Il y a de la puissance dans la parole de Dieu. N’essayez pas de discuter avec le diable, il connaît l’homme depuis bien longtemps. La seule façon de le faire fuir, et de proclamer des versets de la parole de Dieu. C’est pour cela qu’il vous faut connaître des versets de mémoire. Une bonne astuce pour les apprendre par cœur : lire un verset et se le répéter chaque jour durant une semaine en prenant soin de le noter sur un cahier. Une fois mémorisé, vous aurez enregistré dans votre mémoire une vérité divine qui  restera dans votre cœur ; et qui sera prête à surgir quand il y en aura besoin. Croyez moi cela vous rendra plus fort.

A propos de l’épée de l’Esprit, certains disent ; oui nous avons l’épée de l’Esprit nous pouvons frapper comme bon nous semble. Il est bien écrit que c’est l’épée de l’Esprit et non l’épée du prédicateur. Cela signifie que si vous proclamez quoi que se soit sans être conduit par l’Esprit ; il ne se passera rien. Nous ne devons rien proclamer pour satisfaire nos convoitises. La parole de Dieu est puissante si nous nous soumettons à l’Esprit Saint et notre proclamation sera efficace parce que le Saint-Esprit agitera son épée pour nous.

 

 

4) Prenez conscience de votre fragilité

 

Dieu nous avertit de ne pas nous sentir supérieurs ou trop confiants, c’est là que nous risquons de chuter.

 

 

Jérémie 17.9 : « Le cœur est tortueux plus que toute autre chose, et il est incurable, qui pourrait le connaître? »

 

 

Cela signifie qu’il nous est facile de nous tromper. Restons sur nos gardes, car nous serons tentés comme les autres. C’est pourquoi que nous devons fuir la tentation, il est plus facile de les éviter que d’en sortir.

 

 

1Corinthiens 10.12 : « C’est pourquoi, si quelqu’un se croit debout, qu’il prenne garde de ne pas tomber. »

 

 

Ce verset est excellent et nous met à la page, il nous rappelle d’où nous venons et qu’aujourd’hui nous devons tout à notre Sauveur. Ce que nous sommes aujourd’hui est le résultat de la grâce et rien d’autre. A Dieu soit toute  louange ; honneur et gloire!

 

 

 

Pasteur E. Piras

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #études, #Eglise SOS Hayange

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article