France : les églises protestantes d'Alsace-Lorraine vont pouvoir marier des couples homosexuels

Publié le 18 Novembre 2019

Ces "églises protestantes" n'en ont désormais plus que le nom ... (photo :  Grégory Fraize)

Ces "églises protestantes" n'en ont désormais plus que le nom ... (photo : Grégory Fraize)

Samedi 16 novembre 2019, l’Union des églises protestantes d’Alsace et de Lorraine a annoncé sur son site internet sa décision d’autoriser la bénédiction de couples mariés de même genre

Lors de l’assemblée de l’Union ce week-end à Strasbourg (Bas-Rhin), les membres présents ont en effet validé le texte à 36 voix sur 49, après plusieurs amendements et l’adoption de différents points.

 

La bénédiction de couples mariés de même sexe autorisée..

Tout comme l’a rappelé Christian Albecker, président de l’UEPAL, lors de son discours, le but de cette assemblée n’était autre que de statuer sur une proposition concernant la bénédiction des couples mariés de même genre. Une question qui avait déjà été abordée en juin 2014, mais qui  était restée sans suite.

Après donc avoir évoqué la situation de l’église, mais aussi celles de nos sociétés en constantes mutations, il a été exprimé que « les questions symboliques et théologiques que soulève la bénédiction des couples mariés de même sexe sont certes importantes, mais ne sauraient occulter l’essentiel du christianisme, à savoir une même foi dans le Christ vivant ». (Comme si le simple fait de croire en Jésus suffisait pour être sauvé…)

Des propos confirmés par Christian Albecker, qui s’est exprimé en les termes suivants : « Les personnes dont les orientations sexuelles ne correspondent pas à celles de la majorité, devraient-elles être exclues de toute bénédiction ? Je ne le pense pas. » (La Bible pourtant dit exactement le contraire en Romains 1.27-27.)

Sur décision d’un pasteur et de son conseil presbytéral…

À la suite de cette introduction, les membres présents ont été conviés à débattre en petits groupes, puis en session plénière, concernant le texte proposé par le conseil plénier. Des discussions qui ont visiblement tourné en faveur des couples gays, puisque le texte a été adopté dans son intégralité à 36 voix sur 49…

Toutefois, si la décision a été validée, il est important de garder à l’esprit certains points. Tout comme l’Union des églises protestantes d’Alsace et de Lorraine l’a exprimé, les couples souhaitant « placer leur alliance devant Dieu et solliciter une bénédiction », devront demander l’accord d’un pasteur, qui lui-même en référera avec son conseil presbytéral

En cas de refus,  le pasteur ou le conseil presbytéral ont la possibilité d' orienter le couple en question vers une paroisse où sademande sera entendue et acceptée.

À noter également que cette autorisation ne concerne que l’Alsace et la Moselle

Le nombre de congrégation faisant des compromis avec le monde augmente à un rythme effréné. Il sera toujours plus difficile de partager la doctrine biblique dans ce monde occidental en totale dérive spirituelle.

 

 

source : actu.fr

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #signes des temps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article