France : la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa s'unit au collectif "sorcières de tous les pays, unissez-vous !"

Publié le 5 Novembre 2019

De gauche à droite : Muriel Robin, Marlène Schiappa, Inna Shevchenko, Coralie Miller, Charlotte Gainsbourg : les principaux piliers de collectif de sorcières... (photo : AFP/Getty Images)

De gauche à droite : Muriel Robin, Marlène Schiappa, Inna Shevchenko, Coralie Miller, Charlotte Gainsbourg : les principaux piliers de collectif de sorcières... (photo : AFP/Getty Images)

Une tribune dont le but est de réhabiliter les sorcières, femmes pourchassées et assassinées par dizaines de milliers au cours de l'Histoire, a été lancée sur le site Change.org. Parmi les premières signataires figurent la secrétaire d'État Marlène Schiappa ainsi que Charlotte Gainsbourg et Muriel Robin.

Quelque 600 personnes de plusieurs pays avaient signé à 12h00 le 4 novembre la tribune «Sorcières de tous les pays, unissons-nous!», publiée sur le site Change.org. La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, l’humoriste Muriel Robin,  la comédienne Charlotte Gainsbourg et la femen Inna Shevchenko ont été parmi les premières à émarger le texte. Ce qui nous laisse imaginer l'esprit qui anime bon nombre de féministes et de personnalités du show-biz...

Il y a un mois, Marlène Schiappa révélait au monde entier son attirance pour la sorcellerie, voir l'article :

 Marlene Schiappa, secrétaire d'état, évoque publiquement son attrait pour la sorcellerie

 

Quand à Inna Shevchenko, vous pourrez vous faire une idée de ses "performances" dans l'article suivant : 

France : le prix de la laïcité 2017 remis à Inna Shevchenko, grande militante antichrétienne

 

La tribune a été lancée par la metteuse en scène Coralie Miller et la chercheuse et présidente de l’association Parler Sandrine Rousseau. Les auteures affirment reconnaître dans les sorcières «les actrices parfois involontaires d’une des luttes les plus longues de l’humanité: celle pour l’égalité et le droit des femmes». 

 

Elles rappellent que des dizaines de milliers de femmes ont été pourchassées et assassinées durant des décennies, car elles vivaient en marge de la société patriarcale.

«La société patriarcale se nourrit des cendres de ces femmes et ces filles. En Europe, il aura fallu des siècles aux femmes pour se relever. Mais après la Terreur, c’est une incroyable force qui aujourd’hui ressurgit de ces cendres, portée par toutes celles, […] artistes, militantes, femmes agissantes et engagées, qui, au siècle dernier et aujourd’hui, ont commencé à faire reculer la peur et à ouvrir les premiers barreaux de nos cages», est-il également indiqué.

«Emblème de la duplicité et de la cruauté»

Selon les rédactrices de la pétition, «à travers les sorcières, le féminin est devenu l’emblème de la duplicité et de la cruauté, surtout quand il incarne le pouvoir».

Elles citent par exemple la méchante reine de Blanche-Neige ou Mélisandre de Game of Thrones comme des «femmes fortes» qui inspirent crainte et défiance.

Les signataires disent être «sœurs de toutes celles qui aujourd’hui encore, parce qu’elles sont femmes, risquent la violence et la mort».

«Sorcières d’hier, sorcières d’aujourd’hui. Sorcières de tous les pays. Sorcières femmes - et hommes qui nous soutenez, disons haut et fort notre solidarité et notre sororité», lancent-elles...

 

 

source : sputniknews.com

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #occultisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article