William Colgate : un engagement et une foi en Christ qui permirent la naissance d'un empire

Publié le 12 Août 2019

William Colgate s'était un jour décidé de suivre fidèlement Dieu et de lui donner la dîme de tous ses revenus. Les écluses des Cieux se sont alors ouvertes pour lui...

William Colgate s'était un jour décidé de suivre fidèlement Dieu et de lui donner la dîme de tous ses revenus. Les écluses des Cieux se sont alors ouvertes pour lui...

Colgate est un nom familier; et en l'entendant, la plupart  pense immédiatement au dentifrice. Mais ce que les gens savent moins c'est que l'homme qui se cache derrière ce nom, a bâti un empire tout en suivant fidèlement le Christ tout au long de sa vie.
William Colgate vu le jour le 25 janvier 1783 dans la paroisse de Hollingbourn, dans le comté de Kent, en Angleterre. Le père de William, Robert, était un fermier de métier et était connu pour son intelligence  et ses convictions politiques fortes. Le soutien franc de l'aîné Colgate à la lutte des colonies d'Amérique du Nord pour l'indépendance, avant et pendant la guerre d'indépendance, finira par entraîner des persécutions politiques de la part des autorités britanniques. Dieu est intervenu et la famille a été surpris éveillé au milieu de la nuit par quelqu'un martelant sur leur porte d'entrée. Les Colgate avaient pour ami le premier ministre William Pitt et il avait envoyé son messager personnel pour avertir William Colgate de prendre sa famille et de fuir l'Angleterre. Il les avertit encore  que rester en Angleterre,   serait certainement synonyme d'emprisonnement  voire  même de mort. Mais le mal que préparaient les autorités mondaines  Dieu finirait par le transformer en bien.
 

La famille est montée à bord d'un navire en mars 1798 et a navigué pour l'Amérique. Les Colgate se sont installés dans une ferme à Hartford Co., Maryland. Le père de William s'associa bientôt à Ralph Maher pour fabriquer du savon et des bougies. Le jeune William a aidé les deux hommes et s'est vite accroché. Malgré leur travail acharné, le partenariat a échoué et Robert Colgate est retourné à l'agriculture. Mais William aimait l'entreprise et était convaincu qu'il pouvait réussir. Alors William se lança de lui-même, mais en moins d'un an, l'entreprise échoua par manque de capitaux, et William Colgate dut mettre la clé sous la porte. Malgré ces deux revers, Colgate ne renoncerait pas- une bonne leçon pour quiconque a un rêve donné par Dieu ! Dieu dirigera toujours vos voies, si vous le reconnaissez et l'intégrez pleinement à vos affaires , même si vous devez passer par l'échec. Un ami chrétien qui travaillait comme capitaine de bateau-canal a conseillé Colgate,
" Quelqu’un va bientôt devenir le premier fabricant de savon à New York. Vous pouvez être cette personne. Mais vous ne devez jamais perdre de vue le fait que le savon que vous faites a été donné par Dieu. Rendez-lui hommage en partageant ce que vous gagnez. Commencez par la dîme tout ce que vous recevez."

Suite à cela, William étudia la Bible et fut intrigué par ce passage : 

Genèse 28.20-22 : "Jacob fit ce vœu : « Si Dieu est avec moi et me garde pendant mon voyage, s'il me donne du pain à manger et des habits à mettre,

En 1804, Colgate est employé par un autre savonnier comme apprenti. L'observation de Colgate était vive, et malgré son âge, il était conscient de l'avertissement biblique à l'instruction, même si cette instruction vient de ceux qui échouent (Proverbes 24.30-32). Colgate croyait que l'entreprise était mal gérée et il avait raison. L'entreprise fut finalement forcée de cesser sa production en 1806, mais la réputation et l'ambition de Colgate lui permit d'établir des contacts avec des concessionnaires dans d'autres villes et il parvenait à s'établir dans l'entreprise. William Colgate and Company a connu le succès dès le début et, en l'espace de six ans, l'entreprise s'est diversifiée, ajoutant la fabrication d'amidon à sa gamme de produits. Bientôt, l'entreprise produira également du savon pour les mains et d'autres produits de toilette ainsi que du savon à raser.
Bien que Colgate ait été profondément impliqué dans l'établissement de son entreprise, il n'a pas négligé de reconnaître que tout cela venait de Dieu et pris donc soin de sa relation avec Lui. Colgate attribua son succès à son engagement aux principes scripturaires. Comme Jacob avait promis de donner les premiers fruits de son travail à Dieu, Colgate fit une promesse similaire. Dix pour cent des profits de Colgate ont été fidèlement donnés à l'œuvre de Dieu. Colgate devint bientôt l'un des hommes d'affaires les plus prospères de New York. Dieu dirigeait ses voies. L'entreprise de Colgate n'était pas la seule chose dans sa vie qui grandissait et prospérait. Colgate épousa Mary Gilbert en 1811, une union qui sera bénie par l'arrivée de onze enfants. Son mariage avec Marie était ce que certains appelaient « une union heureuse avec un partenaire d'esprit sympathique ».

Les Colgate ont même reconnu Dieu en donnant des prénoms bibliques à tous leurs enfants. Cela reflétait leur vision chrétienne du monde dans tous les aspects de leur vie. La famille était assidue à l'église et les membres de celle-ci lisaient la Bible ensemble. Colgate  a également donné d'importantes sommes d'argent à divers établissements d'enseignement, y compris ce qui était alors appelé Madison College, à Hamilton, New York. En raison de sa générosité, l'école est connue aujourd'hui sous le nom d'Université Colgate. Il était un grand partisan des missions, choisissant à un moment donné d'être le seul donateur  d'un missionnaire étranger particulier. En 1816, Colgate a joué un rôle déterminant dans l'organisation de l'American Bible Society et, plus tard, de l'American and Foreign Bible Society. Il a également siégé au conseil d'administration de l'American Tract Society. Colgate est devenu affectueusement connu comme "Diacre Colgate."
 
Comme les affaires de Colgate ont continué à prospérer et à être bénis par Dieu, il a chargé ses comptables d'augmenter son don d'abord à 20 puis à 30 % de tous ses revenus. Et comme il a continué à donner, son entreprise a commencé à prospérer d'autant plus.

Le roi du savon rencontra le Roi des Rois le 25 mars 1857. Son fils lui succéda en affaires et l'entreprise poursuivit son parcours fructueux, grâce aux solides fondations bibliques de William Colgate.
 
Aujourd'hui, Colgate-Palmolive est l'une des entreprises américaines les plus anciennes et les plus prospères dans le monde. Ses ventes mondiales dépassent neuf milliards de dollars par an et elle distribue ses produits dans 221 pays et provinces à travers le monde. Ses gammes de produits comprennent des soins oraux, personnels, ménagers et tissulaire, ainsi que la nutrition des animaux de compagnie. Les marques et les produits comprennent des noms bien connus comme Colgate, Palmolive, Speed-Stick, Fab, Murphy, Ajax et Irish Spring. Le succès de Colgate-Palmolive est un témoignage de ce que Dieu peut faire avec un jeune apprenti engagé à poursuivre son rêve et engagé à reconnaître le Dieu qui réalise les rêves.

 

NOTA : le sujet de la dîme est souvent sujet à controverse dans les milieux chrétiens tant les avis divergent. Sous la nouvelle alliance, il n'y a aucune obligation stricte de  verser 10% de nos revenus dans la mesure où TOUT ce que nous possédons appartient à Dieu et pas seulement ces 10%. Il s'agit seulement d'un principe qui ouvre les bénédictions car Dieu donne à celui qui aime donner et cela est toujours valable aujourd'hui. De la même manière il est écrit que celui qui honore ses parents rallongera ses jours sur terre. Tout cela est à méditer... 

 

 

source : christianhub.org

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #témoignages, #héros de la foi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article