VOTRE CORPS EST LE TEMPLE DU SAINT-ESPRIT (par Andrew MURRAY)

Publié le 10 Juillet 2019

VOTRE CORPS EST LE TEMPLE DU SAINT-ESPRIT (par Andrew MURRAY)

1Corinthiens 6.15,19-20 : « Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ ?...Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous ?... Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit qui appartiennent à Dieu. »

La Bible nous dit que les croyants sont ensemble « le corps de Christ ». Généralement, on prend ces mots dans leur sens spirituel, tandis que la Bible nous demande positivement si nous ne savons pas que nos corps sont les membres de Christ. De même, quand la Bible nous parle de l’habitation en nous du Saint-Esprit ou de Christ, nous limitons leur présence à la partie spirituelle de notre être, à notre âme ou à notre cœur. Toutefois, la Bible dit expressément : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit ? » Quand l’Église comprendra que le corps aussi a sa part à la rédemption par Christ, et qu’il doit être ramené par là à sa destination première, c’est-à-dire à être la demeure de l’Esprit, à lui servir d’instrument, et à être sanctifié par sa présence, elle reconnaîtra aussi toute la place que tient la guérison divine dans la Bible et dans le conseil de Dieu.

          Le récit de la création nous dit que l’homme est composé de trois parties : Dieu tira d’abord le corps de la poussière de la terre, après quoi « il souffla en lui un souffle de vie », il fit passer en lui sa propre vie, son Esprit. Par l’union de l’esprit à la matière, l’âme devint « âme vivante ». L’âme, qui est proprement l’homme, se trouve placée entre le corps et l’esprit servant à les relier ensemble. Par le corps, l’âme se trouve en rapport avec le monde extérieur, par l’esprit avec le monde invisible et avec Dieu [...]

          Cette union de l’esprit et du corps offrait un ensemble merveilleux et unique dans la création ; l’homme était par là même le joyau de l’œuvre de Dieu. Il existait déjà d’autres créatures, dont les unes étaient, comme les anges, tout esprit, sans corps matériel, et les autres, comme les animaux, n’étaient que chair, possédant un corps animé, mais dépourvu d’esprit. L’homme était destiné à montrer que le corps matériel, gouverné par l’esprit, était susceptible d’être transformé par la vertu de l’Esprit de Dieu et d’être ainsi amené à participer à la gloire de Dieu.

          Nous savons ce que le péché et Satan ont fait...Par le moyen du corps, l’esprit fut tenté, séduit, et devint l’esclave des sens. Nous savons aussi ce qu’a fait Dieu pour annuler l’œuvre de Satan et atteindre le but de la création. « Le Fils de Dieu a paru, afin de détruire les œuvres du diable. » (1 Jean 3.8) Dieu « a formé un corps à son Fils ». (Hébreux 10.5) « La Parole a été faite chair. » (Jean 1.14) « En lui [Jésus] habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Colossiens 2.9) « Il a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois. » (1 Pierre 2.24) […]

          La foi nous met en possession de tout ce que nous ont acquis la mort de Christ et sa résurrection, et ce n’est pas seulement dans notre âme et notre esprit que la vie de Jésus ressuscité manifeste dès ici-bas sa présence, c’est aussi dans le corps qu’elle veut agir selon la mesure de notre foi.

          « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit ? » […]

          Comme le Saint-Esprit apporte à notre âme et à notre esprit la vie de Jésus avec sa sainteté, sa joie et sa force, de même il vient aussi communiquer au corps malade toute la vitalité de Christ aussitôt que la foi étend la main pour la saisir. C’est quand le corps est entièrement soumis à Christ, « crucifié avec lui », et qu’il renonce à toute propre volonté et indépendance pour ne plus vouloir être que le temple du Seigneur, c’est alors que l’Esprit-Saint manifeste dans le corps la puissance du Sauveur ressuscité. Alors seulement, nous pouvons « glorifier Dieu dans notre corps », en lui laissant toute liberté de montrer sa puissance en nous, de faire voir comment il sait affranchir son temple de la domination de la maladie, du péché et de Satan.

 

source : batissezvotrevie.fr

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #études

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article