RDC : le président Tshisekedi confesse à Dieu ses péchés et ceux du peuple congolais

Publié le 28 Juin 2019

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi a demandé pardon à Dieu, dimanche 23 juin, pour « le sang des innocents qui a été versé intentionnellement ou par de simples erreurs ». (photo : DR)

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi a demandé pardon à Dieu, dimanche 23 juin, pour « le sang des innocents qui a été versé intentionnellement ou par de simples erreurs ». (photo : DR)

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi a demandé pardon à Dieu, dimanche 23 juin, pour « le sang des innocents qui a été versé intentionnellement ou par de simples erreurs ». A l’occasion de la journée d’action de grâce organisée au stade des Martyrs de Kisnhasa, il a prié pour que Dieu soit élevé en RDC, en lieu et place des hommes.

« Au nom de toutes les autorités anciennes comme présentes, je te demande pardon pour le sang des innocents qui a été versé intentionnellement ou par de simples erreurs », a imploré le Président Tshisekedi.

Dans sa prière, il a aussi demandé que Dieu pardonne les autorités du pays et la population, pour le culte de la personnalité « ancrée dans toutes les couches sociétales. »

« Je confesse mes péchés, ceux de mon peuple et ceux commis par les autres sur le sol de mon pays. Pardonne-nous d’avoir donné ta place aux hommes, en les adorant comme des dieux. Pardonne-nous pour le culte de la personnalité ancrée dans toutes les couches de notre société », a prié le Président congolais.

Félix Tshisekedi dit endosser les fautes commises par tous les responsables politiques de la RDC, et demande pardon à Dieu pour « tout abus de pouvoir contre les faibles », et pour n’avoir pas été de bons gérants des richesses que Dieu a données à la RDC.

Appel à la paix et à l’unité

Sur initiative du président Félix Tshisekedi, les Eglises de Kinshasa ont organisé une journée nationale d'action de grâce à Kinshasa. Lors de cette cérémonie, les fidèles de diverses confessions religieuses ont imploré la paix et l'unité nationale. Ils ont aussi rendu grâce à Dieu pour son implication dans la passation pacifique du pouvoir.

L’appel a notamment été lancé au peuple congolais de bannir l'esprit tribal et de division pour mieux aspirer au développement et l'amélioration des conditions de vie de la population.

« L’action de grâce est la reconnaissance que nous avons envers Dieu notre Seigneur qui a fait les cieux et la terre, et qui a gardé ce pays dans les circonstances très difficile et aujourd’hui, nous entrons dans la zone de paix, de développement et de croissance », a fait observer Pasteur Jacques Kangudia, un des organisateurs de la journée d’action de grâce.

Selon lui, la journée est caractérisée par « Merci Seigneur » pour les hauts faits de Dieu dans ce pays.

 

source : radiookapi.net

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #actualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article