Vers un puissant réveil spirituel en Europe !

Publié le 6 Mars 2019

En Suisse, en France et ailleurs, de jeunes mouvements viennent dépoussiérer les habitudes des Eglises traditionnelles, leur lançant un appel à l’action. (photo : actualitechretienne.wordpress.com)

En Suisse, en France et ailleurs, de jeunes mouvements viennent dépoussiérer les habitudes des Eglises traditionnelles, leur lançant un appel à l’action. (photo : actualitechretienne.wordpress.com)

Ces dernières années, de nouveaux mouvements d’annonce de l’Evangile ont vu le jour sur le vieux continent: Europe shall be saved, The last Reformation, The Turning, etc. «On constate depuis quelques années que les Eglises de toutes dénominations sont traversées par un désir de progresser dans leur vocation d’Eglises missionnelles: annoncer l’Evangile en parole et en actes et faire des disciples qui font des disciples», déclare Michael Mutzner, secrétaire général adjoint du Réseau Evangélique Suisse (RES).
Selon lui, ces Eglises passent de la «maintenance» à la «mission». «Je crois que ces mouvements s’inscrivent dans cette dynamique, et ça c’est une bonne nouvelle!» Matthieu Gangloff, pasteur CAEF à la Roche-sur-Yon (Vendée), reconnaît une certaine facilité à regrouper ces mouvements. «Ils cultivent tous un côté visible, celui d’aller dans la rue à la rencontre des gens. Dans leur communication, ils s’adressent essentiellement aux jeunes. Mais dans le fond théologique, beaucoup de choses les séparent.»

Un outil pour les Eglises
«Certains disent que l’Eglise est en train de mourir en Europe. Nous croyons que Dieu a un autre plan. Le temps de l’espoir est venu», annonce la vidéo d’introduction d’Europe shall be saved (L’Europe doit être sauvée ou ESBS).

Le mouvement veut transformer l’Europe par l’Evangile et permettre à des millions de personnes de se tourner vers Jésus dans les prochaines années en Europe, par la mobilisation de toutes les confessions chrétiennes. ESBS, dont la vision a été définie en mai 2016, entend travailler sur quatre axes dont le premier commence en mars 2019: «Prier et déclarer», «équiper et envoyer», «discipuler et implanter» et enfin «célébrer et louer». Si légalement ESBS est une fondation dont les membres sont quatre Suisses; les personnes impliquées viennent des quatre coins de l’Europe (Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, France, etc.) et même au-delà. Tous de contextes confessionnels et dénominationnels variés.
Pour Michael Mutzner, ESBS est un mouvement qui se met au service des Eglises et leur propose des outils pour entrer dans un cycle de croissance et de multiplication. «On ne peut que se réjouir d’une telle vision.»

Vous y croyez ? Déclarez-le : l'Europe sera sauvée !

Vers un puissant réveil spirituel en Europe !

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #évangélisation, #vidéos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre 04/05/2019 06:15

Heureux de vous connaitre

PERSCH Emmanuel 04/05/2019 18:05

merci Pierre, soyez béni en Christ