Vatican : le pape durcit la législation contre les actes pédophiles

Publié le 31 Mars 2019

Alors qu'il avait décrété en 2018 que la lutte contre la pédophilie n'était pas une urgence, le souverain pontife a dû faire volte-face en raison des multiples scandales qui ont éclaboussé l'institution catholique ces derniers mois... (photo : DR)

Alors qu'il avait décrété en 2018 que la lutte contre la pédophilie n'était pas une urgence, le souverain pontife a dû faire volte-face en raison des multiples scandales qui ont éclaboussé l'institution catholique ces derniers mois... (photo : DR)

Après les multiples scandales sexuels qui ont éclaté au sein de l’Église, le pape François a publié trois documents, dont une loi visant à lutter contre la pédophilie dans l’État du Vatican et du Saint-Siège. La législation prévoit des amendes et des peines de prison pour toute personne ayant commis un acte de pédophilie. Une marche arrière totale pour le souverain pontife qui déclarait encore l'année dernière que la lutte dans ce domaine n'était pas une priorité... (voir : Pour le pape François, la lutte contre la pédophilie n’est pas une urgence)

Une nouvelle loi a édictée par le pape François, pour la protection des mineurs face aux abus sexuels perpétrés au sein de l'Église catholique, ce vendredi 29 mars. Selon ce texte législatif, les résidents, citoyens et employées officiels de l'État de la Cité du Vatican sont obligés de dénoncer tout acte de violence commis par quelqu'un de 18 ans ou plus.

Une personne coupable peut se voir infliger une amende ou être condamnée à une peine de prison. Le criminel sera immédiatement destitué de toutes ses fonctions au Vatican. Ces crimes pourront faire l'objet de poursuites et de dénonciation pendant 20 ans, ou 20 ans après la majorité de la victime. Les procès juridiques de prêtres-pédophiles pourront se tenir à huis clos pour garder l'anonymat des victimes.

La loi est accompagnée d'une lettre apostolique à l'initiative du pape, un motu proprio explicatif, qui est consacrée à «la protection des mineurs et des personnes vulnérables» au sein de la Cité du Vatican, et à des lignes de conduites.

Ce document survient sur fond de scandale autour de la pédophilie dans l'Église, notamment, comme un résultat de la conférence sur les abus sexuels perpétrés sur des mineurs par des membres du clergé, qui s'est tenue il y a un mois, a expliqué Alessandro Gisotti, directeur par intérim du bureau de presse du Saint-Clergé. Le Pape a appelé à une «bataille totale» contre ce crime lors de la conférence.

En 2018, l'Église catholique a fait face à plusieurs scandales de grande ampleur liés aux abus sexuels sur mineurs commis par ses prêtres au Chili, aux États-Unis ou encore en Allemagne. Dans son discours, le pape François a tenu à souligner qu'il s'agissait d'un «problème universel» qui existait «presque partout».

 

source : sputniknews.com

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #actualité, #apostasie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article