Dieu nous aime, Alleluia !

Publié le 21 Mars 2019

Peut-il y avoir un amour plus grand que celui de Dieu qui donne son propre Fils pour sauver sa créature ?

Peut-il y avoir un amour plus grand que celui de Dieu qui donne son propre Fils pour sauver sa créature ?

Malachie 1. 2 : " Je vous ai aimés, dit l'Éternel ; et vous dites : En quoi nous as-tu aimés ? "

 

 

Elle est bien insolente cette question posée à Dieu par son peuple : “En quoi nous as-tu aimés ? ” Surtout après tant de preuves de l'amour fidèle de Dieu ! Dieu avait entendu les cris de ceux qui étaient réduits à l'état d'esclaves dans un pays étranger, et les avait délivrés de façon miraculeuse. Il avait pris soin d'eux pendant 40 ans dans un désert avant de les installer dans la “terre promise” (Hébreux 11. 9). Ensuite, la liste des bienfaits de Dieu envers son peuple n'a cessé de s'allonger ; mais en retour, il n'a reçu que du mépris ! “En quoi nous as-tu aimés ? ”

On entend parfois : “Si Dieu nous aimait, il n'y aurait pas tant d'injustice, de pauvreté…” De tels propos sont outrageants pour Dieu ! Le non-croyant peut-il tenir pour responsable de l'état actuel du monde un Dieu en qui il ne croit pas ?

Tous ceux qui croient en Jésus Christ savent bien que Dieu continue à nous aimer malgré notre indifférence et nos défaillances. C'est ce grand miracle de l'amour divin que l'on peut présenter à ceux qui osent mettre en doute l'amour de Dieu… parce qu'ils ne le connaissent pas.

“Lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous” (Romains 5. 8). Peut-il y avoir un amour plus grand que celui de Dieu qui donne son propre Fils pour sauver sa créature, et qui continue à aimer l'homme malgré ses outrages ?

Dieu ne peut pas nous aimer plus qu'il ne l'a fait, il ne peut pas nous donner plus qu'il ne nous a donné. Prions-le avec foi, il est prêt à pardonner celui qui croit à son amour !

 

source : editeurbpc.com

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #exhortation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article