Israël : Netanyahu déclare qu'il est impatient de découvrir le plan de paix

Publié le 18 Février 2019

Le vice-président américain Mike Pence s'adresse aux médias lors d'une rencontre bilatérale avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Varsovie, Pologne, le 14 février 2019. (Photo : Michael Sohn/AP)

Le vice-président américain Mike Pence s'adresse aux médias lors d'une rencontre bilatérale avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à Varsovie, Pologne, le 14 février 2019. (Photo : Michael Sohn/AP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le vice-président américain Mike Pence se sont rencontrés jeudi, en marge du sommet international à Varsovie. Le dirigeant israélien en a profité pour faire savoir qu’il était impatient de connaître les détails du plan de paix israélo-palestinienne de l’administration Trump.

« J’ai hâte de découvrir le plan, » a confié Netanyahu à Pence avant leur rencontre avec la presse au musée POLIN sur l’histoire des Juifs polonais.

« Je dois dire que je sais que l’administration Trump chercher à garantir la sécurité d’Israël pour des générations, même si j’estime, après ce que nous avons vécu ici [au ghetto de Varsovie], Israël devra toujours avoir le droit de se défendre seule contre tout danger, » a affirmé Netanyahu. « C’est réconfortant de savoir que nous pouvons compter sur un allié puissant comme les États-Unis. »

 

 

Le vice-président américain Mike Pence, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, son homologue israélien Benjamin Netanyahu et leurs épouses devant le Monument aux héros du Ghetto lors d’une cérémonie hommage à Varsovie, le 14 février 2019. (Photo : Michael Sohn/AP)
 

« Le fait que nous nous rencontrions ici sur le site du ghetto de Varsovie est lourd de sens, » a déclaré Pence à Netanyahu, également ministre des Affaires étrangères d’Israël.

« Israël est notre précieux allié, » a ajouté Pence, remerciant Netanyahu de son engagement pour l’amitié bilatérale américano-israélienne.

L’administration Trump aurait finalisé le cadre du très attendu  « Deal of the Century » qui définira l’accord sur le statut définitif entre Israël et Autorité palestinienne, a rapporté dimanche Fox News…

En décembre 2018, un responsable de l’administration Trump avait déclaré que la publication du plan de paix serait retardée en raison des élections anticipées israéliennes, tout en précisant  que d’autres considérations avaient amené la Maison-Blanche à repousser la publication de l’accord.

Selon un haut responsable de l’administration américaine qui se serait confié récemment  à Fox News, la version finale du plan de paix pour le Moyen-Orient, dont le texte intégral fait entre 175 et 200 pages, est bel et bien prêt mais n’aurait été divulgué qu’à un petit nombre de personnes.

Le président Trump a été informé du plan et en a approuvé les «paramètres»

« Le plan est terminé … [le président] est satisfait des paramètres de l’accord« , a affirmé le responsable de l’administration à Fox News. Toujours selon ses dires, la Maison Blanche qui conservera probablement ce plan jusqu’aux élections israéliennes prévues pour le 9 avril, aurait également précisé que le plan avait été élaboré en gardant à l’esprit les préoccupations sécuritaires israéliennes.

Le haut responsable a conclu par ces mots: « Les élections israéliennes ne sont que  l’un des nombreux facteurs que nous prenons en compte pour évaluer le moment de la publication du plan de paix ».

En outre, ce plan de paix comprendrait une proposition de développement économique en faveur des Palestiniens qui prévoirait des travaux industriels et d’infrastructure majeurs, particulièrement dans la bande de Gaza.

Pour que le plan réussisse, il aura besoin du soutien initial de l’Etat juif et des Palestiniens ainsi que des États du Golfe à qui, selon les responsables, il pourrait être demandé de substantiellement financer le volet économique.

L’Autorité Palestinienne boycotte l’administration américaine depuis la reconnaissance par Trump de Jérusalem en tant que capitale d’Israël, une initiative qu’ils considèrent antinomique avec le rôle d’intermédiaire que les Etats-Unis doivent tenir dans d’éventuelles négociations de paix.

 

sources : fr.timesofisrael.com

                www.jforum.fr

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Israel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article