témoignage : abandonné par ses parents, il devient enfant de Dieu !

Publié le 14 Janvier 2019

En étant délaissé par ses parents terrestres , Charles a rencontré son père céleste !

En étant délaissé par ses parents terrestres , Charles a rencontré son père céleste !

J’ai été abandonné par mes parents

Abandonné

C’était un samedi, mon père venait de me déposer près du foyer de jeunes mères et m’attendait sur le parking. Mes parents venaient de divorcer…Cela faisait plusieurs mois, mais dans mon cœur c’est comme si c’était hier. En tant qu’enfant, votre monde s’écroule quand vos parents se séparent. Le pire, c'est que vous croyez que c’est de votre faute. Ce matin, je monte les marches d’escaliers 2 à 2 pressé d’aller voir ma maman. Je prends le couloir conduisant à l’appartement dans lequel elle avait emménagé depuis quelques mois avec ma petite sœur. Je tape à la porte. J’étais content à l’idée de revoir maman après plusieurs jours avec papa. Aucune réponse. Je continue de taper…toujours aucune réponse.

Je vois une de ses amies sortir discrètement de l’appartement d’à côté, qui s’empresse de partir vers le côté, comme pour m’éviter. Je lui crie si elle sait où est ma maman. Silence…puis elle me répond qu’elle est partie et s’en va rapidement.

J’avais 8 ans… Ma mère m’avait abandonné… Je ne savais pas mais je n’allais pas avoir de nouvelles d’elle pendant 10 ans.

Une nouvelle vie

Mon père s’était remis après quelques mois avec quelqu’un. Cette femme avait emménagé avec nous. Elle allait devenir ma belle-mère. Je voyais des photos d’elle et de mon père dans notre salle de bain, la cuisine, le salon, leur chambre…partout… Je sentais que je n’étais plus chez moi. Mon père reconstruisait sa vie mais sans moi. A vrai dire, j’avais le sentiment qu’il ne se posait même pas la question de ce que je vivais à l’intérieur. Je ressentais vis à vis de mon père ce qu’une psychologue allait qualifier d’abandon affectif. J’avais perdu mon père et ma mère en quelques mois. Mon univers s’était écroulé. Mes parents allaient de l’avant et moi je restais en arrière…perdu.

On vivait dans une cité qui devenait une zone de non droit. Le trafic de drogues puis d’armes s’étaient implantés. J’avais le droit d’aller à l’école puis à la maison. Interdiction de sortir dehors. Jusqu’au jour de libération où je pus enfin sortir pour aller…à la bibliothèque… Oui, je sais…c’est drôle et ce n’est pas drôle. De garçon turbulent que j’étais, je me suis pris de passion pour les livres, pour la fantaisie, la science fiction, tout ce qui me permettait de m’évader de ma réalité et faire de moi le héros d’une histoire où je n’étais pas impuissant.

L'adolescence

Arrivé à l’adolescence, pas mal de choses avaient évolué. Mon père était passé de l’état d’individu caractériel et violent à quelqu’un de plus posé. Par l’entremise de sa femme (ma belle mère), il avait changé positivement. Malgré nos tempéraments de feu, elle nous apprenait à vivre différemment. Sa douceur et sa patience avaient su le tempérer. Je découvris petit à petit que cette femme avait été chrétienne.

À mes 17 ans, je m’intéressais de plus en plus à l’occultisme, aux mysticismes, à la parapsychologie, aux religions ancestrales. Je ne le savais pas, mais j’étais à la recherche de quelque chose. Ma vie, mon existence n’avaient aucun sens… La relation avec mes parents était encore plus compliquée. Au fil du temps, ce qui s’était éteint au fond de moi dans l’enfance, s’était transformé en gouffre béant à l’adolescence. Je ne savais pas qui j’étais, ni pourquoi j’existais, et par dessus tout je ne me sentais pas aimé. Mes parents voyant mon intérêt grandissant vers les choses ésotériques commençaient à s’inquiéter, sans parler du fait que les Frères Musulmans étaient de plus en plus présent dans notre quartier; ils se disaient qu’il fallait faire quelque chose.

Ils ont donc proposé à moi et ma demi-soeur (la fille de ma belle-mère était venue s’installer chez nous entre temps) de découvrir la Bible avec un pasteur. Sur le moment, je me suis dit : c’est quoi ce délire ?!? J’avais déjà vu l’engin à plusieurs reprises: un gros bouquin sans image écrit en minuscule avec du papier à rouler. J’avais vu mon père le lire et je me rappelle qu’à cette époque, ça avait eu un impact positif sur le vieux donc je me suis dit pourquoi pas au point où j’en suis…

C’est quoi un pasteur ?

Je rencontre le pasteur; un type hyper cool qui est passionné tout comme moi de basket. Je ressens petit à petit à travers nos échanges comme une faim et une soif de vivre que j’avais rarement ressenties. J’avais vécu une bonne partie de mon enfance et mon adolescence en enterrant mes émotions… Je ne savais pas comment gérer cette souffrance. J’avais choisi de mettre mes émotions dans la cave de mon âme et d’en jeter la clé. Par conséquent, j’étais devenu à l’adolescence un cartésien froid et insensible, passionné par la science, admirateur de Darwin, avec une culture générale assez vaste, une logique acérée. Je commençais à étudier la Bible comme un bouledogue !

Je tombe sur Jésus

Jusqu’à ce que je tombe sur Jésus… Comment dire ?… C’est qui ce type ?! Étonnamment, en lisant son histoire, il y a quelque chose qui commença à s’entrouvrir dans mon coeur, puis cela devint comme une évidence !! Ce gars parle des choses dont on ne m’a jamais parlé. Petit à petit, Jésus n’était plus pour moi un type en tongs, à l’allure baba cool qui aurait vécu il y a 2000 ans à des milliers de kilomètres. C’était plutôt comme si j’étais télétransporté dans cette foule d’anonymes à Jérusalem. Il me parlait à moi… C’est comme s'Il me regardait droit dans les yeux et me disait “Charly, le plus important dans la vie, c’est d’aimer et d’être aimé”. Electrochoc ! Personne ne m’avait parlé comme Lui. J’étudiais de plus près son message, sa vie et pourquoi Il est venu sur terre. Plus j’écoutais son message, et plus je creusais dans la Bible. Pourquoi est-Il le Messie ? Qu’est-ce que cela signifiait pour un petit gars de banlieue comme moi au XXIème siècle ? Je réalisais que quelqu’un là haut voulait entrer en relation avec moi, je comprenais la raison pour laquelle j’avais soif de connaître ce fameux mystérieux Être Suprême. Jésus en était le visage : le point de départ.

A la fin de cette année, au mois de juin 2010, c’est le grand boum dans mon coeur, je craque, je lâche tout… Je réalise devant la croix que Dieu ne m’a jamais abandonné… Dieu m’a cherché toute ma vie. Il m’aime comme personne ne m’a jamais aimé… Dieu sait pourquoi j’existe… Il est l’auteur du film, Il a un rôle pour moi, pour Son aventure. S’il y a quelqu’un que je dois suivre dans ma vie, ce sera Jésus.

Maintenant

Aujourd’hui, je suis un époux et un père de deux garçons et Dieu me donne ce que je n’ai pas reçu. Il me comble de ce que j’ai manqué, et m’apprend à m’aimer comme Lui. Je ne suis pas un saint, mais ma vie est une aventure quotidienne et j’avance en m’appuyant sur Lui !

 

Charles

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #témoignages

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article