Pourquoi suivre Jésus plutôt qu'un autre ?

Publié le 5 Janvier 2019

Pourquoi suivre Jésus plutôt qu'un autre  ?

Jean 14.6 : " Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. "

Actes 4.12 : " Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. "

 

Beaucoup de gens sont en recherche spirituelle et ne savent pas de quel côté s'orienter. On leur propose tellement de religions ou de philosophies différentes ! Pourquoi envisager Jésus plutôt que Bouddha, Confucius ou Mahomet ? Tous les chemins ne mènent-ils pas au ciel ? dit-on légèrement. La réponse tient en quatre mots : Jésus seul est vivant.

Jésus est le seul à parler avec l'autorité de Dieu parce qu'il est le seul à avoir vaincu la mort. Bouddha et les autres sont encore dans leurs tombes aujourd'hui, mais Jésus, par sa puissance, est sorti de la sienne le troisième jour après avoir souffert une mort cruelle sur une croix romaine. Les preuves de sa résurrection sont irréfutables.

D'abord, il y a le tombeau vide. Pour que ses disciples ne dérobent pas son corps, on avait mis une garde renforcée autour de son tombeau, mais ceux qui sont venus s'y recueillir n'ont pas trouvé son corps. Si les Romains l'avaient eux-mêmes dissimulé, ils auraient pu l'exposer publiquement pour étouffer la rumeur de sa résurrection. Mais non, Jésus n'était plus là !

Par la suite, plus de 500 témoins l'ont vu ressuscité ! (1 Corinthiens 15. 6) Le chiffre est impressionnant. 500 voix ne peuvent pas être ignorées.

Quelqu'un qui est plus puissant que la mort mérite notre attention, écoutons-le ! Quelqu'un qui est entré dans la mort et l'a vaincue est le seul capable de nous en délivrer. “J'ai été mort, et voici je suis vivant aux siècles des siècles” (Apocalypse 1. 18). Il offre à tous la vie éternelle, et il est crédible, car il est vivant.

 

source : https://editeurbpc.com/

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #exhortation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article