Trump reconnaît officiellement le génocide des chrétiens d’Orient

Publié le 15 Décembre 2018

Le président US a signé et promulgué le projet de loi voté par la Chambre des représentants et le Sénat, et il engage son gouvernement à une aide concrète. (photo : Mark Wilson/Getty Images)

Le président US a signé et promulgué le projet de loi voté par la Chambre des représentants et le Sénat, et il engage son gouvernement à une aide concrète. (photo : Mark Wilson/Getty Images)

Le Président Donald J. Trump a signé hier l’Iraq and Syria Genocide Relief and Accountability Act of 2018, loi qui qualifie de génocide la série de crimes perpétrés au cours de ces dernières années par des groupes djihadistes à l’encontre de chrétiens et de Yézidis en Irak et en Syrie, engageant l’administration à fournir une assistance humanitaire à des groupes de victimes des violences et à poursuivre les responsables et les exécuteurs matériels des faits. Lors de la cérémonie de la signature, étaient notamment présents l’archevêque chaldéen d’Erbil, Mgr Bashar Warda, le chevalier suprême des Chevaliers de Colomb, Carl Anderson, l’ambassadrice des États-Unis près le Saint-Siège, Callista Gingrich, et Mgr Timothy Broglio, Ordinaire militaire pour les États-Unis d’Amérique.
La loi lance une assistance financière américaine destinée à des projets humanitaires, de stabilisation et de reconstruction en faveur des minorités religieuses en Irak et en Syrie. L’assistance peut être mise en œuvre au moyen d’instruments et d’organisme dépendant directement de l’administration fédérale ou par l’intermédiaire d’autres organisations, y compris de nature ecclésiale et religieuse.


Le document permet en outre au Département d’État de conduire des enquêtes pénales et de procéder à l’arrestation d’individus identifiés comme membres présumés de groupes djihadistes afin de punir ou de prévenir des actes de violence à l’encontre des minorités religieuses. Le Président américain en personne, après avoir signé la nouvelle loi, a confirmé l’engagement de l’administration américaine à mettre en œuvre également les procédures engageant les organes ad hoc à poursuivre les responsables des crimes.


La Chambre des Représentants avait, le 27 septembre dernier, approuvé à l’unanimité le projet de loi HR 390. Précédemment le même texte avait reçu le soutien unanime du Sénat […] La Commission des États-Unis sur la liberté religieuse internationale (USCIRF), organisme fédéral indépendant et politiquement transversal institué par le Congrès, a fait les éloges du Président Trump qui a finalement promulgué la loi. « Dans ce projet de loi, nous lançons également le message selon lequel les responsables de ces crimes, y compris le génocide, n’échapperont pas à la justice » a affirmé la vice-présidente de l’USCIRF, Kristina Arriaga.


L’acte législatif permettant aux groupes motivés par la foi religieuse de recevoir des aides financières de la part des Etats-Unis modifie en partie la précédente politique du Département d’État et de l’Agence américaine pour le Développement international, qui utilisaient principalement les Nations unies en vue de la distribution de fonds dont les canaux étaient considérés comme neutres du point de vue religieux […]

 

source : https://www.christianophobie.fr/carte/trump-reconnait-le-genocide-des-chretiens-dorient

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée, #actualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article