USA : Instagram censure une publication disant que seuls les hommes peuvent être pasteurs

Publié le 20 Novembre 2018

Prendre ce qui convient et rejeter ce qui n'est pas conforme à l'idéologie mondaine du XXIème siècle... Défendre la doctrine biblique devient de plus en plus difficile !

Prendre ce qui convient et rejeter ce qui n'est pas conforme à l'idéologie mondaine du XXIème siècle... Défendre la doctrine biblique devient de plus en plus difficile !

Instagram, le réseau social au milliard d'utilisateurs a censuré la publication d’une fédération d’Eglises aux Etats-Unis, Founders Ministries, au motif qu’elle véhiculait un “discours de haine”.
La publication ? La capture d’écran d’un article de blog intitulé : « Seuls des hommes peuvent être des pasteurs ».

 

Avec pour légende de la photo, la première phrase de l’article où les abonnés au compte Instagram pouvaient lire : “Bien qu'il semble de plus en plus à la mode de nos jours de dire que les femmes peuvent être des pasteurs, la Bible dit clairement que la direction pastorale se limite aux hommes”. Avant d’être supprimé par le réseau social le 11 novembre.

Tom Ascol, directeur exécutif de Founders Ministries, a déploré sur Twitter que “le simple fait d'affirmer ce que la Bible dit soit considéré comme un “discours de haine””. “À un moment donné, tout le monde sera concerné”, a-t-il ajouté. Le Founders Ministries a été fondé en 1982 par un groupe de pasteurs baptistes et d'Églises qui souhaitaient revenir à une doctrine baptiste plus ancienne, se basant sur la seconde confession de foi baptiste de Londres (1689). Leurs membres adoptent, à l'instar de nombreuses Eglises et mouvements évangéliques conservateurs, une position théologique appelée «complémentarisme». Ils affirment que, si les hommes et les femmes sont créés sur un pied d'égalité, Dieu a confié à chacun un rôle unique qu'ils sont appelés à remplir.

 

Que dit la Bible ?

 

Le chapitre 3 de l'épître auxGalates  nous parle du salut. Nous apprenons que nous somme tous égaux dans le salut quel que soit notre sexe, notre nationalité ou notre position sociale au verset 28 ( " Il n'y a plus ni Juif ni non-Juif, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ." ) Ce verset est régulièrement utilisé par ceux qui défendent la doctrine que les femmes peuvent également être pasteurs (ou un selon un néologisme employé depuis quelques années "pasteures") . Toutefois encore, la contexte de Galates 3 concerne bien le salut et pas autre chose!

Le Nouveau Testament nous confirme bien que les femmes peuvent être diaconesses (position de service) ou bien manifester les dons de l'Esprit (prophétie, etc...) mais les positions d'autorités (pasteur, ancien) sont confiées à des hommes uniquement.

 

 

1Timothée 3.1-4 : Voici une parole certaine : si quelqu’un souhaite la fonction de dirigeant dans l’Église, il désire une belle tâche.   Il faut qu’un dirigeant d’Église soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, raisonnable et convenable, hospitalier, capable d’enseigner ;   qu’il ne soit ni buveur ni violent, mais doux et pacifique ; qu’il ne soit pas attaché à l’argent ;   qu’il soit capable de bien diriger sa propre famille et d’obtenir que ses enfants lui obéissent avec un entier respect. "

 

 

Le dirigeant (ou responsable, évêque, préposé ou surveillant selon les traductions) doit mari d'une seule femme, donc un homme. De même le verset 4 nous dit qu'il doit être capable de bien diriger sa famille, l'autorité dans la famille relevant du rôle de l'homme (Éphésiens 5.23), cela ne laisse donc aucun doute.

 

 

Tite 1.4-6 : "A Tite, mon véritable enfant dans la foi qui nous est commune : que la grâce, [la compassion] et la paix te soient données de la part de Dieu le Père et [du Seigneur] Jésus-Christ notre Sauveur !

 Je t'ai laissé en Crète afin que tu mettes en ordre ce qui reste à régler et que tu établisses des anciens dans chaque ville en suivant mes instructions :

 des hommes irréprochables, fidèles à leur femme, dont les enfants soient croyants et ne soient pas accusés de débauche ou insoumis. "

 

 

Là encore, la place pour le doute n'est pas permis. Encore une fois évoquer Galates 3.28, pour justifier la position d'autorité ou le pastorat féminin est hors contexte et tort le sens des écritures. Toutefois, les mouvements féministes (qui défendent aussi les revendications LGBT et luttent pour la déstructuration de la famille selon le plan de Dieu), sont de plus en plus puissants jusqu'à infiltrer l’Église même. Oui, défendre la Parole de Dieu dans ce monde va devenir de plus en plus difficile...

 

 

source : http://www.ekklesia.pro/2018/11/etats-unis-instagram-censure-une-publication-disant-que-seuls-les-hommes-peuvent-etre-pasteurs.html

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée, #signes des temps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article