Pakistan : un espoir pour Asia Bibi ?

Publié le 28 Novembre 2018

 Khadim Hussain Rizvi, leader de la contestation contre Asia Bibi, a été interpellé. (photo : ARIF ALI / AFP/Archives)

Khadim Hussain Rizvi, leader de la contestation contre Asia Bibi, a été interpellé. (photo : ARIF ALI / AFP/Archives)

Khadim Hussain Rizvi, le chef du parti islamiste Tehreek-e-Labaik Pakistan (TLP), qui s'était fait connaître au niveau international pour avoir organisé au Pakistan des manifestations importantes contre l'acquittement de la chrétienne Asia Bibi, a été arrêté. La police pakistanaise a lancé un vaste coup de filet vendredi 23 qui a abouti à l'interpellation du leader religieux et à près de 300 des membres de son parti.

Le gouvernement avait mis un terme à leur mouvement en signant un accord controversé avec eux, dans lequel il s'était notamment engagé à lancer une procédure visant à interdire à Asia Bibi de quitter le territoire et à ne pas s'opposer à un recours contre le verdict déposé par un religieux.

Alors qu'Asia Bibi est officiellement libérée, mais maintenue au secret en attendant la décision judiciaire, le TLP a appelé à manifester si elle était autorisée à quitter le Pakistan.

L'arrestation de Khadim Hussain Rizvi et de ses partisans viserait à "protéger la vie publique, les biens et l'ordre public et n'a rien à voir avec l’affaire Asia Bibi", selon le gouvernent. Il semble toutefois difficile de croire qu'il n'y ait aucun lien entre ce coup de filet et l'affaire qui secoue profondément la société pakistanaise. Et nous espérons que cela soit de bonne augure pour Asia Bibi e sa famille pour la suite des événements.

 

source : http://www.francesoir.fr/politique-monde/le-leader-religieux-de-la-contestation-contre-la-liberation-dasia-bibi-arrete

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article