Céline Dion nouvelle égérie de la théorie du genre

Publié le 20 Novembre 2018

L'interprète de "mémoire d'Abraham" semble bien de loin de la foi du patriarche...

L'interprète de "mémoire d'Abraham" semble bien de loin de la foi du patriarche...

Depuis quelques jours, les médias font la promo d'une pub pour "Celinnunu", une ligne de vêtements non-genrés qui appartient à Céline Dion.

Comme à leur habitude, ils posent les mauvaises questions, éludent les questions problématiques et joyeusement, ils chantent les louanges de la chanteuse canadienne.

Or, quand on regarde le clip promotionnel, c'est la consternation totale. On pense tout d'abord qu'il s'agit d'une farce, mais non cette affaire est tout à fait sérieuse.




Puis, elle se fait arrêter par des agents de sécurité. Il s'agit bien entendu de dédramatiser grâce à l'humour cette scène abjecte. Ceux qui ont réalisé ce clip ont anticipé un possible rejet de la part du public, donc ils ont décidé d'utiliser la dérision.

En réalité, ces agents de sécurité représentent notre propre système de surveillance. Avec ce clip, nous sommes dans le cadre d'une implantation d'idées tel que montrée de manière allégorique dans le film "Inception" (la vidéo sera publiée prochainement).

 



Aujourd'hui, le public n'est pas prêt à accepter l'idéologie du genre et donc on se sert de cette scène cocasse où Céline Dion est plaquée au sol et empoignée par des agents de sécurité pour désarmer une éventuelle réaction de rejet.

Il faut comprendre qu'avec cette affaire, Céline Dion met sa réputation en jeu. Une célébrité comme elle peut tout perdre au moindre mot de travers ou à la moindre attitude déplacée. Et donc, tout a été fait pour atténuer cette envie de vomir qui saisit les tripes de toute personne normalement constituée à la vue de cette publicité. Si aujourd'hui les médias chantent les louanges de cette initiative, ce n'est pas par hasard, cela fait également partie des précautions qui ont été prises en amont.

La diffusion de la théorie du gendre fait partie de l'agenda du NOM. Tous les pays occidentaux s'y mettent sans qu'il y ait une réelle demande de la part des citoyens. Cette théorie est imposée aux peuples sans qu'ils aient leur mot à dire.


Donc, cette pub sert tout d'abord à délivrer un message de propagande en direction du public.

Ce message, il est délivré par la bouche même de Céline Dion :

-"Nos enfants ne sont pas nos enfants, car nous sommes juste des maillons de cette chaîne sans fin qu'est la Vie"
-"Pour nous, ils représentent tout, mais en vérité nous ne sommes qu'une fraction de leur univers"
-"Nous regrettons le passé, eux sont le rêve de demain."
-"Nous pouvons les lancer vers l'avenir, mais c'est à eux qu'il revient de choisir leur parcours".

Ce message s'adresse donc aux spectateurs, c'est un message à priori positif qui est destiné à modifier leur perception de la théorie du genre. Et comme la plupart des gens sont des moutons, ils auront tendance à l'accepter, ce n'est qu'une question de temps et d'argent. On peut convaincre les moutons d'à peu prés tout, il n'existe virtuellement aucune limite, on peut les convaincre de s'entretuer dans des guerres inutiles, on peut les convaincre d'abandonner tous leurs biens et on peut donc les convaincre que leurs enfants ont le droit d'avoir une vie sexuelle épanouie dés leur plus jeune âge.

Et d'ailleurs c'est officiel, dés le CP, nos chers bambins doivent suivre des cours d'éducation sexuelle et en France, personne n'a émis la moindre protestation, ni les parents, ni le personnel enseignant, ni les associations n'en ont parlé. Ces cours ne sont pour l'heure, pas dispensés dans toutes les écoles mais pour combien de temps encore ?

Cette initiative inédite en faveur de la sexualisation des enfants est littéralement invisible comme le sont la plupart des signes inclus dans cette vidéo. Les gens ou plutôt les moutons, ne les voient pas.
 
Ils ne voient pas le bébé qui porte un habit sur lequel est inscrit NOM (nouvel ordre mondial), ils ne voient pas les entités sombres au-dessus des berceaux. Et surtout, ils ne comprennent que Céline Dion a quitté son rôle de Diva pour se faire l'égérie du projet mondialiste.
 
 
 
On peut leur mettre les images sous les yeux, ils ne les verront pas. Pas plus qu'ils n'ont vu les cornutos de Macron sur le balcon de la maison blanche, pas plus qu'ils n'ont vu le même Macron poser ses mains sur un orbe digne du seigneur des anneaux. Dans la vie telle que nous la connaissons personne ne pose ses mains sur un orbe, cela n'a aucun sens.

Les écritures nous avaient pourtant bien prévenus de cette cécité : "ils ont des yeux et ils ne voient pas, ils ont des oreilles et ils n'entendent pas".

Ceci étant dit, cette pub contient un autre message destiné à des gens qui sont en mesure de le comprendre et ces gens, ce sont les acheteurs potentiels de ces vêtements. Ces gens, ce sont les illuminés assez fortunés pour se payer des vêtements onéreux. Par exemple, chez Celinununu le petit onesie est à 49$, la paire de chaussure-bas est à 68$. C'est très cher et c'est très moche, ce sont même les vêtements pour enfants les plus hideux que l'on puisse imaginer et pour cause, il n'y a aucune couleur. Les habits sont monotones et même les enfants mannequins qui les portent inspirent autant la joie qu'une porte de prison.
 
 

Sur cette image, comme dans la vidéo vous pouvez voir les inscriptions "New Order" sur certains vêtements, référence indubitablement au nouvel ordre mondial voulu par les élites...
Avec cette ligne de vêtements, nous ne sommes pas vraiment dans le registre de la mode, mais dans celui du code. Le fait d'avoir un enfant habillé en Celinununu, c'est un code que l'on envoie, un code vestimentaire qui ne sera perçu que par une petite caste d'illuminés.

 

source : https://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2018/11/avec-sa-ligne-de-vetements-celine-dion.html?spref=fb&fbclid=IwAR2Oiy0zONYCneskBT68LqFNNikb_ZwQTiSMSdJGTX2PCOw8uS4d-XavtO4

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #nouvel ordre mondial, #vidéos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article