Abbas n'est plus opposé à un accord entre Israël et le Hamas

Publié le 9 Novembre 2018

Mahmoud Abbas et le président égyptien Abdel Fattah Al-Sisi (Photo : DR)

Mahmoud Abbas et le président égyptien Abdel Fattah Al-Sisi (Photo : DR)

Alors que le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas était en visite officielle à Charm el-Cheikh, en Égypte, il aurait renoncé auprès de son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sisi à s'opposer à un accord entre Israël et le groupe islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, a rapporté jeudi le quotidien Al Hayat.

Cet accord se divise en deux parties, la première sera effective dans quinze jours et la seconde dans six mois, selon le journal.

Des sources palestiniennes ont révélé qu'Abbas souhaitait accorder aux habitants de Gaza "une marge de manœuvre" après les affrontements récurrents entre les émeutiers palestiniens et l'armée israélienne à la frontière entre l'Etat hébreu et l'enclave palestinienne au cours des derniers mois.

Selon Al-Hayat, Israël aurait accepté de transférer dans la bande de Gaza une subvention octroyée par le Qatar d'un montant de 90 millions de dollars (77 214 114 millions d'euros), afin de payer les salaires des employés du Hamas pour une période de six mois. Le transfert financier devrait avoir lieu jeudi ou la semaine prochaine.

La semaine dernière, les dirigeants palestinien et égyptien se sont entretenus notamment sur "la question palestienne" lors du Forum mondial de la jeunesse, une conférence organisée par le gouvernement égyptien à laquelle a participé Abbas.
 
L’Égypte a par ailleurs déployé des efforts pour relancer le processus de réconciliation entre le Hamas et le Fatah, rencontrant les dirigeants des deux partis rivaux au cours des dernières semaines.

En octobre 2017, le Hamas et le Fatah ont signé un accord sous l’égide de l’Égypte visant à faire progresser la réconciliation et à réunir la Cisjordanie et Gaza sous un gouvernement unique, sans toutefois l’appliquer.

Le Hamas a pris le contrôle de Gaza depuis le retrait de l’Autorité palestinienne dominée par le Fatah du territoire en 2007.

L'Egypte, aux côtés du coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, a récemment joué un rôle clé dans les tentatives de médiation d'un cessez-le-feu entre le Hamas et Israël.

 

source : https://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/188217-181108-abbas-d-accord-pour-signer-un-cessez-le-feu-entre-israel-et-le-hamas-medias

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Israel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DEBIOL 11/11/2018 09:40

Bonjour,
je ne comprends pas que l'on parle d' émeutiers Palestiniens, alors qu' à mon sens, c' est des résistants à une invasion israélienne.
Cordialement Jean-Pierre DEBIOL

PERSCH Emmanuel 11/11/2018 12:36

Effectivement si vous vous fiez uniquement à ce que vous pouvez voir et entendre dans les médias, vous ne pourrez pas en comprendre davantage. Cordialement