Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tanzanie : Zanzibar, une île de rêve où les chrétiens sont sévèrement opprimés.

Publié le 20 Septembre 2018

Zanzibar, ce n'est pas que la mer turquoise et le sable blanc, les chrétiens vivent l'envers du décor.(photo : makalius.lt)

Zanzibar, ce n'est pas que la mer turquoise et le sable blanc, les chrétiens vivent l'envers du décor.(photo : makalius.lt)

Les touristes sont les bienvenus à Zanzibar. Pour les chrétiens qui y vivent, la situation est bien différente. Cinq pasteurs nous montrent l’envers du décor. Ils ont besoin de nos prières.

Zanzibar. Le nom évoque tout de suite les tropiques. Plages bordées de cocotiers, parfums d’épices… un lieu idyllique ? Pas pour tous ! L’extrémisme islamique devient de  plus en plus oppressant pour les chrétiens. Cinq pasteurs lèvent le voile sur leurs difficultés. Ils font appel à nos prières. Nous utilisons des pseudonymes pour leur sécurité. 

Le pasteur A*  : très affecté par l'agression de sa fille

Un jour, une foule en colère a menacé de tuer le pasteur A* s’il ne quittait pas la région. Il vient de déménager sa famille pour la troisième fois en deux ans. Sa fille de 4 ans a été violée et l’agresseur n’a pas été inquiété. «Que sera la prochaine attaque ?», se demandent les membres de l’église locale, traumatisés. Très affecté, le pasteur A reste pourtant sur place, avec sa famille et trois anciens.

Le pasteur M* : empêché de construire une église

Le pasteur M* a pu acquérir un terrain en 2007 pour y construire une église. Depuis, ce permis lui est refusé. Une source locale affirme : 

«C’est en raison de sa foi ! Il possède tous les documents légaux, mais la justice fait traîner l’affaire.»

Pendant ce temps, son fils de 10 ans subit une terrible persécution dans le quartier et à l’école. Les enseignants ne font rien.

Le pasteur D* : accusé à tort

Bataille judiciaire aussi pour le pasteur D*, qui a eu l’autorisation de construire une école début 2018 sur un terrain calme, à l’écart. Mais il a été arrêté, faussement accusé de ne pas payer les 19 ouvriers du chantier. L’affaire est toujours en cours.

Le pasteur R* : son église a été détruite 

En janvier, un bâtiment d’église a été détruit pour laisser place à la construction d’une université. un responsable affirme: 

«C’était un arrangement organisé pour nous éliminer, alors que nous étions propriétaires. Nous n’avons reçu ni terrain ni indemnités en échange !»

Le pasteur Y* : épuisé et ruiné

En 2014, le pasteur Y* a été accusé à tort de viol sur une fillette surprise en train de jeter des pierres sur l’église. Il a gagné le procès. Mais en quittant le tribunal, il a été de nouveau arrêté. Les accusateurs avaient fait appel de la décision. L’affaire a duré quatre ans. Il a été finalement acquitté fin août! Le pasteur est épuisé, sa famille est ruinée.

Pourquoi les chrétiens sont-ils discriminés à Zanzibar ?

Zanzibar a un lien très fort avec l’islam. En effet, l’ «île aux épices» a servi de comptoir aux marchands arabes pendant des siècles. Elle fut même un sultanat de 1890 à 1963. L’influence de l’islam radical complique la situation des chrétiens à Zanzibar, dont la population est à 98 % musulmane. L'île située à l'Est de l'Afrique fait partie de la Tanzanie, qui ne figure plus dans l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens depuis 2013. 

*Pseudonyme

Sujets de prière

  • Remercions Dieu pour la persévérance de ces 5 pasteurs
  • Prions pour leur protection et pour que Dieu renouvelle leurs forces
  • Prions pour que l’Église de Zanzibar se tienne aussi aux côtés de ces pasteurs

 

source : Portes Ouvertes

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée, #intercession

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article