USA : un temple satanique dévoile publiquement une statue de baphomet

Publié le 26 Août 2018

Le Temple satanique dévoile sa statue de Baphomet, , lors d'un rassemblement pour le premier amendement à Little Rock, Arkansas, le jeudi 16 août 2018.  (photo : Hannah Grabenstein/AP/REX)

Le Temple satanique dévoile sa statue de Baphomet, , lors d'un rassemblement pour le premier amendement à Little Rock, Arkansas, le jeudi 16 août 2018. (photo : Hannah Grabenstein/AP/REX)

Le temple satanique a temporairement placé une statue en bronze de Baphomet au Capitole de l'Arkansas lors d'un rassemblement pour réclamer le retrait d'un monument des dix commandements bibliques déjà monté sur le terrain du Capitole. Environ 150 satanistes, athées et chrétiens ont participé au rassemblement du premier amendement jeudi. Le temple satanique dit que le monument des dix commandements viole les droits constitutionnels de la liberté de religion et que l'installation de leur statue de 7,5 pieds de haut représentant l'idole du 14ème siècle assise et accompagnée d'enfants souriants témoignerait de la tolérance religieuse. "Si vous voulez avoir un monument religieux, il devrait être ouvert aux autres, et si vous n'êtes pas d'accord avec cela, ne le laissez pas du tout", a déclaré Ivy Forrester, organisatrice du rallye. Le monument est arrivé sur un camion à plate-forme et a été dévoilé au bas des marches du Capitole. Pendant ce temps, les Dix Commandements se tenaient derrière une clôture blindée entourée d'une bande de mise en garde.

photo : Facebook/Ivy Forrester

photo : Facebook/Ivy Forrester

La statue de Baphomet ne peut toutefois pas être installée en vertu d'une loi de 2017 qui exige un parrainage législatif pour la prise en compte de tout monument. Le groupe sataniste a donc enlevé la statue jeudi.

Le monument des Dix commandements au Capitole de l'Arkansas a été parrainé par le sénateur républicain Jason Rapert et installé discrètement en 2017. Moins de 24 heures après son installation, un homme a conduit sa voiture dans le monument, la brisant en morceaux. Le même homme a également détruit un monument de dix commandements à l’extérieur du Capitole de l’Oklahoma.

Rapert a déclaré dans une déclaration en ligne qu'il respectait les droits du premier amendement des manifestants, mais les a également appelés "extrémistes" et a déclaré: "Ce sera une journée très froide en enfer avant qu'une statue agressive nous soit imposée de manière permanente".

 

 

Il y avait une présence policière importante lors de ce rassemblement qui n'a toutefois pas causé de débordements. Un petit groupe de contre-manifestants tenant des pancartes avec des versets bibliques se tenait tranquillement à proximité, chantant parfois des chansons chrétiennes.

Le temple satanique veut se joindre à un procès pour discrimination religieuse contre l’Arkansas intenté par l’American Civil Liberties Union. Un juge doit encore décider si les satanistes peuvent se joindre à l'affaire.

 

 

source : https://www.cbsnews.com/news/satanic-temple-unveils-goat-headed-winged-baphomet-statue-arkansas-state-capitol-jason-rapert/

 

 

la réaction du sénateur Rapert après le dévoilement de cette horreur.

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #satanisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

olivier 01/03/2019 09:00

Bonjour, votre page d accueil est illisible, on ne voit presque pas les mots, pour cause :; c'est presque du blanc sur blanc…
Merci

PERSCH Emmanuel 01/03/2019 09:45

Bonjour, oui nos anciens articles présentent ce problème lorsqu'on les lit avec un téléphone. Mais nous avons changé la présentation depuis le début de l'année et cela n'est plus le cas avec nos nouveaux articles. Cordialement