Le ministre allemand de l'Interieur : c'est le christianisme qui a façonné l'Allemagne et pas l'islam

Publié le 18 Avril 2018

La chancelière Angela Merkel a depuis exprimé son désaccord sur ce point avec son nouveau ministre de l' Intérieur... (photo : touteleurope.eu)

La chancelière Angela Merkel a depuis exprimé son désaccord sur ce point avec son nouveau ministre de l' Intérieur... (photo : touteleurope.eu)

Quelques jours après que le gouvernement allemand a été assermenté, le nouveau ministre de l'Intérieur, des Travaux publics et de la Patrie a déclenché un nouveau conflit. Horst Seehofer a déclaré au quotidien allemand Bild dans une entrevue publiée le 16 mars que « l'Islam n'appartient pas à l’Allemagne ». D'autres membres du gouvernement nouvellement formé ont critiqué le commentaire de Seehofer, mais beaucoup d'Allemands sont d'accord avec lui.

Attribuable en grande partie aux crises des réfugiés au Moyen-Orient et des politiques d'immigration permissives du gouvernement, le nombre de musulmans vivant en Allemagne est passé à environ 4,5 millions. De nombreux électeurs allemands ont puni les partis traditionnels lors des élections fédérales de septembre, préférant voter pour des partis populistes comme Alternative pour l’Allemagne (AfD). Seehofer, qui est président de l'un des principaux partis allemands, l'Union chrétienne-sociale (csu), espère récupérer ces électeurs.

Dans l’entrevue, Seehofer a expliqué que bien que les musulmans appartiennent à l'Allemagne, leur religion ne l'est pas. « L'Islam n'appartient pas à l’Allemagne. L'Allemagne est façonnée par le christianisme », a-t-il déclaré à Bild. « Cela inclut le repos du dimanche, les fêtes religieuses et les rituels tels que Pâques, la Pentecôte et Noël. Bien entendu, les musulmans qui vivent avec nous appartiennent à l'Allemagne. Mais bien sûr, cela ne signifie pas que nous abandonnons nos traditions et nos coutumes qui sont spécifiques à notre pays par fausse considération ».

Un sondage mené par la firme Civey pour le quotidien allemand Die Welt a révélé que la plupart des Allemands étaient d'accord avec la déclaration de Seehofer (76 pour cent). Dans le parti sœur de Seehofer, l’Union chrétienne-démocrate (cdu), une majorité encore plus grande est d'accord (88 pour cent). La déclaration de Seehofer a davantage de soutien de la part des partis d'opposition, tels que le Parti libéral-démocrate (91 pour cent) et l’AfD (95 pour cent).

Cependant, seulement 51 pour cent des sociaux-démocrates sont d'accord. Cela montre qu'une proportion beaucoup plus élevée de sociaux-démocrates, comparé au ratio des autres partis, s'opposent à l'opinion de Seehofer. Et ce sont les sociaux-démocrates qui viennent tout juste d’entrer dans un gouvernement de coalition avec la csu de Seehofer et la cdu de la chancelière Angela Merkel.

Peu de temps après la publication de la déclaration de Seehofer, la chancelière Merkel a exprimé son désaccord. Elle a dit que les musulmans et l'Islam font indéniablement partie de l'Allemagne.

 

 

source : https://www.latrompette.fr/fr/articles/posts/le-ministre-allemand-de-l-interieur-c-est-le-christianisme-pas-l-islam-qui-faconne-l-allemagne

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #actualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article