Indonésie : deux chrétiens flagellés et humiliés en public pour avoir enfreint la charia

Publié le 8 Mars 2018

La punition stricte de la loi islamique contre l'homme et la femme chrétiens intervient alors que le pays se tourne vers une version plus radicale et politisée de l'islam, a rapporté Reuters.

La punition stricte de la loi islamique contre l'homme et la femme chrétiens intervient alors que le pays se tourne vers une version plus radicale et politisée de l'islam, a rapporté Reuters.

Les deux chrétiens indonésiens - Dahlan Silitonga, 61 ans, et Tjia Nyuk Hwa, 45 - ont été fouettés respectivement six et sept fois par un homme masqué portant une robe, rappelant tristement l’accoutrement des membres du Ku Klux Klan mais en noir. Une foule de 300 personnes les a ridiculisés et photographiés devant une mosquée de la capitale provinciale de Banda Aceh.

 

NOTE: Dans certains pays où l'islam est au pouvoir, la loi de la Charia est adoptée non seulement par les musulmans mais aussi imposée aux non-musulmans. Le Coran commande aux musulmans de soumettre les non-musulmans à ses lois.

 

 

Les deux chrétiens ont été accusés de jeu. La police a déclaré qu'ils jouaient à un jeu dans un complexe de divertissement pour enfants qui permet aux utilisateurs d'échanger des pièces contre des prix ou des bons, y compris des espèces. Ils ont été battus avec un bâton de rotin, tandis qu'un autre homme impliqué avec eux a reçu 19 coups de fouet.

 

Un autre couple de personnes a été fouetté deux douzaines de fois pour avoir montré des gestes affectifs en public.

 

Banda Aceh est la seule province d'Indonésie qui impose la charia depuis son adoption en 2001 dans le cadre d'un accord avec le gouvernement central pour mettre fin à une insurrection de longue durée. Depuis cette date, la province a fouetté des citoyens pour une série d'infractions diverses ( du jeu à la vente d'alcool à des relations sexuelles gaies ou extra-conjugales.)

 

"C'est pour créer un effet dissuasif, afin que les gens ne répètent pas les violations de la charia islamique", a déclaré le maire de Banda Aceh, Aminullah Usman. "Nous le faisons délibérément devant le public ... alors cela ne se reproduira plus".

 

L'Indonésie est le pays avec la plus grande population musulmane dans le monde.

 

Environ 98% de la population de Banda Aceh sont des musulmans soumis à la charia, mais l'autre partie, chrétiens et non-musulmans, accusés de violer les lois nationales et religieuses, peuvent choisir d'être poursuivis dans l'un ou l'autre système, optant souvent pour une flagellation afin éviter un processus judiciaire long et coûteux ainsi qu’ une peine d'emprisonnement.

 

En janvier, un homme chrétien a été fouetté 36 fois pour avoir vendu de l’alcool.

 

L'année dernière, l'Indonésie a emprisonné le gouverneur chrétien, Basuki "Ahok" Tjahaja Purnama, pour avoir supposément blasphémé le Coran, provoquant des protestations massives et un recul de la position du pays en tant que rempart de la tolérance et du pluralisme dans le monde islamique.

 

voir à ce sujet nos articles :

 

Indonésie: Le gouverneur chrétien condamné à deux ans de prison ferme pour blasphème

 

Indonésie : justice en demi teinte pour le gouverneur chrétien envoyé injustement en prison

 

 

source : http://www.nowtheendbegins.com/indonesian-christians-publicly-flogged-mocked-outside-muslim-mosque-violating-sharia-law/

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article