Douze clés pour des prières exaucées : 2ème partie (par Roderick Meredith)

Publié le 12 Février 2018

Douze clés pour des prières exaucées : 2ème partie (par Roderick Meredith)

Clé n°5 :
Dieu écoute souvent les non convertis

L’aspect important d’être miséricordieux et indulgent envers les autres est nécessaire pour nous permettre de comprendre, humblement, que Dieu écoute aussi, et même souvent, les individus non convertis qui L’implorent sincèrement. Bien sûr, Dieu a dit : « Non, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l’empêchent de vous écouter » (Ésaïe 59 :1-2).

Il est vrai que Dieu n’exauce pas ceux qui pèchent et qui ont une mauvaise attitude. Mais il y a des millions de personnes sincères, qui pensent vraiment adorer Dieu, sans se rendre compte qu’elles sont SÉDUITES. C’est Dieu Lui-même qui a permis cela ! Dans Sa parole inspirée, Il explique que c’est « le serpent ancien, appelé le diable et Satan, […] qui séduit TOUTE LA TERRE » (Apocalypse 12 :9). Aussi, Jésus-Christ nous a dit : « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour » (Jean 6 :44). Si vous souhaitez plus d’informations sur ce sujet essentiel, lisez notre brochure intitulée Aujourd’hui est-ce le seul jour de salut ?

Il est très important de NE PAS nous justifier en supposant que Dieu écoute seulement les prières des gens convertis, qui Lui obéissent. Qu’en serait-il de ces gens sincères qui n’ont pas encore été appelés ? En examinant ma propre vie avant ma conversion, je me souviens des diverses occasions où Dieu est vraiment intervenu en répondant à mes prières. Par la suite, Il « m’appela ». Il commença à Se révéler à moi, comme le Dieu « réel », en intervenant dans ma vie. Il a fait et Il fera la même chose pour des millions et des millions de personnes de par le monde.

Souvenez-vous de l’histoire du pharisien et du publicain, dans Luc 18 :9-14 : « Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu’elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres : Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était pharisien, et l’autre publicain. Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; je jeûne deux fois par semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : Ô Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé. »

Le Créateur suprême écoute souvent les prières des gens faibles, ou spirituellement aveugles, qui Le prient humblement. Mais Il n’écoute PAS ceux qui Lui désobéissent en connaissance de cause, ou volontairement. Il n’écoute PAS ceux qui prient directement à des idoles ou à de faux « dieux ». Mais notre Père miséricordieux écoute ceux qui – dans leur ignorance – L’implorent humblement et sincèrement comme Créateur et Dieu véritable.

Cette vérité est admirablement expliquée dans Psaume 107 :23-24, 27-31 : « Ceux qui étaient descendus sur la mer dans des navires, et qui travaillaient sur les grandes eaux, ceux-là virent les œuvres de l’Éternel et ses merveilles au milieu de l’abîme […] Saisis de vertige, ils chancelaient comme un homme ivre, et toute leur habileté était anéantie. Dans leur détresse, ils CRIÈRENT à l’Éternel, et il les délivra de leurs angoisses ; il arrêta la tempête, ramena le calme, et les ondes se turent. Ils se réjouirent de ce qu’elles s’étaient apaisées, et l’Éternel les conduisit au port désiré. Qu’ils louent l’Éternel pour sa bonté, et pour ses merveilles en faveur des fils de l’homme ! »

Nous connaissons tous de prétendus chrétiens, vaniteux, rebelles ou « matérialistes », qui « se vantent » de leurs prières exaucées ou qui racontent des histoires irréalistes de « miracles » dans leur vie. De telles croyances vantardes et falsificatrices portent un préjudice au vrai christianisme ; elles peuvent même devenir une pierre d’achoppement, à ceux des appelés qui voient cette « frime ». MAIS, si votre ami ou votre voisin séduit prie sincèrement, du fond du cœur, le Dieu céleste, conscient que leur ignorance des voies divines n’est pas délibérée les exaucera.

Clé n°6 :
Rechercher la volonté de Dieu

Une autre clé pour que vos prières soient exaucées consiste à être certain que vous alignez votre volonté et vos demandes sur la volonté de DIEU. Si vous étudiez la Bible avec zèle, et si vous mettez en pratique le mode de vie du Christ, Sa volonté remplacera progressivement la vôtre. Cela affectera la manière dont vous prierez. Vous commencerez à comprendre que Dieu a fait tous les hommes et toutes les femmes à Son image – et qu’Il les « appellera » tous à la compréhension et à la repentance, au temps voulu. Avec cet esprit, vous ne prierez pas seulement pour votre bien, mais aussi pour le bien des autres. Et alors, vous pourrez sincèrement dire à Dieu, comme Jésus l’a dit : « Que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne » (Luc 22 :42).

Souvenez-vous de cette phrase clé extraite de la prière modèle, dans Matthieu 6 : « Que TA VOLONTÉ soit faite sur la terre comme au ciel » (verset 10). Nous avons tous besoin de mettre l’accent sur cela lorsque nous prions. Qu’y a-t-il de vraiment meilleur pour chacun de nous, sur cette longue route ? DIEU Seul le sait de façon certaine.

D’autre part, la Bible contient littéralement des dizaines et des dizaines de promesses ou de signes directs indiquant ce que Dieu a fait, ou ce qu’Il fera au sujet de nos prières. Si nous prions avec la foi enseignée par Dieu – en nous soumettant à Sa volonté – nous pouvons être sûrs qu’Il nous entendra. « Nous avons auprès de lui cette assurance que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée, quelle qu’elle soit » (1 Jean 5 :14-15).

Clé n°7 :
Avoir foi en Dieu

Plus vous vous « abreuverez » à la Bible, plus vous comprendrez profondément l’importance de la FOI. « Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » (Hébreux 11 :6).

Aussi, vous ne pourrez plaire à Dieu sans la FOI réelle. La Bible montre que Dieu, d’une façon générale, n’entendra pas et n’exaucera pas vos prières à moins que vous ne marchiez dans Sa voie avec foi : « Mais qu’il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur » (Jacques 1 :6-7).

Comme les autres clés que nous avons examinées, la foi se réalise par une véritable SOUMISSION à Jésus-Christ, en Le laissant vivre Sa vie en nous, à travers le Saint-Esprit ! « Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ » (Romains 10 :17). Aussi chacun de nous a besoin de lire régulièrement la Bible, de « s’abreuver » des exemples de foi et d’obéissance des grands hommes et femmes que Dieu a appelés. De cette manière, nous « vivrons » par Jésus-Christ (Jean 6 :57). Nous commencerons à penser comme Il pense, et à désirer ce qu’Il désire. Et, à travers le Saint-Esprit, le Christ VIVRA en nous, alors que nous grandissons spirituellement. Ainsi unis avec le Christ, nous pourrons avoir une ENTIÈRE CONFIANCE que Dieu le Père écoutera nos prières. Et cette confiance absolue, inébranlable en Dieu, C’EST la foi !

Prenez note de cet enseignement essentiel de Jésus-Christ, afin de prier avec foi et respect : « Jésus prit la parole, et leur dit : Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne : Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, CROYEZ que vous l’avez reçu, et vous le VERREZ s’accomplir » (Marc 11 :22-24).

En vous nourrissant continuellement de la Bible et en priant avec foi, vous constaterez que votre foi augmentera de plus en plus. Tâchez de bien comprendre que la foi vivante est produite par le Saint-Esprit de Dieu, qui agit en nous (Galates 5 :22-23). Jésus a dit : « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent » (Luc 11 :13).

Dieu veut vous donner ces choses si vous les Lui demandez humblement. Aussi, priez-Le constamment de vous donner la FOI dont vous avez besoin. Apprenez à CROIRE aux promesses divines. Croyez que Dieu est réel – qu’Il détient la sagesse et la PUISSANCE parfaites, l’amour parfait. Comprenez qu’Il TIENDRA toutes Ses promesses ! Apprenez à imiter Abraham, le père des croyants (Romains 4 :20), car « il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il PEUT aussi l’accomplir » (versets 20-21). Il s’agit de la VÉRITABLE FOI. C’est cette attitude que vous devez avoir pour que vos prières soient exaucées.

Clé n°8 :
Être persévérant

À titre d’exemple, si votre enfant ne vous demandait qu’une seule fois de lui acheter une bicyclette, pour ensuite oublier sa demande et pour ne plus en reparler, comment pourriez-vous juger de la profondeur de son désir ? Comment pourriez-vous le savoir si vous la lui donniez tout de suite, dès sa première demande ? Il en est de même des demandes que nous faisons à notre Père céleste. Avant qu’Il intervienne surnaturellement, Il veut connaître la profondeur avec laquelle nous désirons ce que nous Lui demandons, et savoir que nous Le respectons et L’adorons.

En d’autres termes, Dieu Se sert de nos besoins ou de nos désirs comme un « outil » qui nous aide à nous rapprocher spirituellement de Lui – en calquant nos objectifs sur Sa volonté ; sur ce qu’il y a réellement de meilleur pour nous et pour les autres personnes qui peuvent y être impliquées. Si nous Lui demandons distraitement quelque chose, pour aussitôt l’oublier, quelle est sa valeur ? Il Lui semblerait que nous ne sommes pas vraiment intéressés par ce que nous Lui demandons ! Nos désirs pourraient être superficiels. Ils pourraient constamment changer, et nous ne ressentirions pas un profond sentiment de reconnaissance et d’adoration envers Lui, même S’Il répondait à nos prières superficielles !

Peut-être connaissez-vous la parabole de Jésus au sujet du « juge inique » (Luc 18 :1-8). C’est l’histoire d’une veuve qui insistait et insistait auprès d’un juge « inique », tant et si bien qu’il finit par dire : « Néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me casser la tête » (verset 5). Puis, Jésus dit : « Entendez ce que dit le juge inique. Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? » (versets 6-7). Quand vous désirez quelque chose profondément, vous le demandez à Dieu jour et nuit – sans JAMAIS abandonner.

Dieu veut que nous soyons persévérants. Il veut que nous marchions avec Lui, que nous parlions avec Lui, et que nous nous entretenions avec Lui constamment – jour après jour, au cours de cette vie et pour toute l’éternité ! L’apôtre Paul nous dit de prier « sans cesse » (1 Thessaloniciens 5 :17).

Quand je fréquentais celle qui allait devenir mon épouse, je ne passais pas tout « simplement un peu de temps avec elle ». Nous parlions face à face, et au téléphone ; je réfléchissais et je priais ardemment à ce sujet, avant que nous nous mariions ! La vraie Église est représentée comme la fiancée du Christ. Nous avons BESOIN de passer beaucoup de temps avec Lui et avec le Père, afin de Les connaître profondément. Souvenez-vous que nous nous préparons à vivre pour l’ÉTERNITÉ avec ces deux Êtres divins. Nous avons besoin de développer de VRAIS rapports avec Eux, plus qu’avec toute autre personne.

Aussi, apprenez à prier régulièrement Dieu – consacrez suffisamment de temps en prière pour vous rapprocher davantage de Lui. Il est le seul en qui « nous avons la vie, le mouvement, et l’être » (Actes 17 :28). Selon les Écritures, Jésus Se levait souvent tôt le matin, pour passer de longs MOMENTS ininterrompus en prière avec Son Père (Marc 1 :35).

Le prophète Daniel fut l’un des plus puissants dirigeants du grand empire de son époque – l’Empire babylonien. Cependant, trois fois par jour il consacrait du temps à prier Dieu, agenouillé (Daniel 6 :10). Cette relation « parentale » avec l’Éternel Dieu était si importante pour Daniel, qu’il était prêt à MOURIR pour maintenir cette habitude essentielle à sa vie spirituelle ! (versets 5 à 10).

Le roi David priait aussi trois fois par jour son Créateur : « Et moi, je crie à Dieu, et l’Éternel me sauvera. Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, et il entendra ma voix » (Psaume 55 :17-18).

Aussi, priez régulièrement. Consacrez du TEMPS à communiquer avec Jésus-Christ et avec votre Père céleste. Ne vous arrêtez jamais – oui, JAMAIS – de prier ! Car, plus vous marcherez dans cette voie, plus votre vie dépendra de ce contact !

 

lire également : ouze clés pour des prières exaucées : partie 3

 

source : https://www.mondedemain.org/brochures/douze-cles-pour-des-prieres-exaucees/content

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #études

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article