L’ambassade US serait transférée à Jérusalem en 2019

Publié le 20 Janvier 2018

Le président américain Donald Trump au bureau ovale à la Maison Blanche de Washington, le 16 janvier 2018 (Crédit : AFP PHOTO / NICHOLAS KAMM)

Le président américain Donald Trump au bureau ovale à la Maison Blanche de Washington, le 16 janvier 2018 (Crédit : AFP PHOTO / NICHOLAS KAMM)

L’administration Trump accélèrerait le processus de transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, ont fait savoir jeudi les médias américains, et elle prévoit que cette relocalisation soit effective à la fin de l’année 2019.

Pour accélérer cette initiative, les Etats-Unis ne construiront pas une nouvelle structure mais convertiront un immeuble consulaire existant dans le quartier d’Arnona, à Jérusalem ouest, en nouvelle mission américaine, selon le New York Times et le Wall Street Journal.

L’immeuble d’Arnona est situé près de la Ligne verte, qui a marqué les frontières d’Israël de 1949 jusqu’à la guerre des Six jours de 1967. Il a été utilisé au cours des années pour émettre des visas et garantir des services consulaires variés mais il devra être rénové pour accueillir l’ambassadeur et les opérations classifiées qui seront menées sur place.

Le déménagement dans cette structure relativement récente a pour objectif, selon des informations, d’économiser de l’argent et de permettre à l’ambassadeur américain David Friedman de commencer à y travailler dès la fin de l’année prochaine.

Le consulat américain de Jérusalem, situé dans le quartier d’Arnona, à Jérusalem, qui pourrait accueillir la future ambassade américaine en décembre 2016. (Crédit : Raphael Ahren/Times of Israël)
 

Cette annonce vient contredire les estimations faites par le département d’Etat, qui a indiqué que la relocalisation de l’ambassade américaine nécessiterait au moins encore trois ans.

Trump a promis de déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem depuis Tel Aviv dans un discours prononcé le 6 décembre à la Maison Blanche au cours duquel il a également officiellement reconnu la ville en tant que capitale d’Israël.

Cette initiative a été saluée par Netanyahu et par les responsables d’une grande partie du spectre politique. Mais cette décision également a entraîné des manifestations dans certains pays et a été rejetée par le biais d’une résolution non-contraignante adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies.

Ignorant l’optimisme initial d’Israël, le secrétaire d’Etat Rex Tillerson avait dit peu de temps après l’annonce de décembre que la relocalisation de l’ambassade prendrait au moins trois ans, et potentiellement plus longtemps.

Cela ne va pas se faire immédiatement », avait dit Tillerson dans un discours au Département d’État, selon le New York Times. « Probablement pas avant trois ans, et c’est déjà assez ambitieux ».

Mettant en exergue les désaccords en cours avec la Maison Blanche, la porte-parole du département d’Etat Heather Nauert a démenti jeudi auprès du Times of Israël qu’une accélération du processus de déménagement était en cours.

« Le gouvernement américain évalue actuellement l’adaptabilité de sites variés à Jérusalem pour accueillir une future ambassade », a-t-elle dit. « Actuellement, nous n’avons pas d’informations nouvelles à donner ».

Steve Goldstein, sous-secrétaire d’Etat à la Diplomatie et aux Affaires publiques aurait déclaré que « la première préoccupation de Tillerson est la sécurité » et que les Etats-Unis « n’emménageront pas dans une nouvelle structure », selon le Wall Street Journal.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’un sommet économique israélo-indien à New Delhi, en Inde, le 15 janvier 2018 (Crédit : Avi Ohayon / GPO)
 

Mercredi, lors d’une visite en Inde, Netanyahu s'est dit confiant sur le fait que Trump tiendrait rapidement sa promesse de transférer l’ambassade, assurant aux journalistes que « cela va aller beaucoup plus vite qu’on ne le pense, d’ici un an à partir d’aujourd’hui ».

Mais interrogé sur les propos tenus par le Premier ministre lors d’un entretien accordé à l’agence de presse Reuters, Trump a répondu que Netanyahu était dans l’erreur.

« D’ici la fin de l’année ? », s’est-il étonné. « Nous évoquons différents scénarios – je veux dire que manifestement, ce serait temporaire. Nous ne l’envisageons vraiment pas comme ça. C’est non ».

Trump a toutefois été inflexible mercredi sur le fait que l’initiative serait menée à son terme. Le président américain a déclaré qu’il s’agirait d’une « belle ambassade, mais qui ne coûtera pas 1,2 milliard », se référant à la nouvelle ambassade au Royaume-Uni qui avait été critiquée parce que trop onéreuse.

 

source : https://fr.timesofisrael.com/lambassade-serait-transferee-a-jerusalem-par-ladministration-trump-en-2019/

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Israel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article