le film d'animation parle de Jésus, la projection est annulée en pleine séance pour les écoliers

Publié le 24 Décembre 2017

Voir  Jésus-Christ annoncé comme étant le Messie était trop pour l'école républicaine laïque...

Voir Jésus-Christ annoncé comme étant le Messie était trop pour l'école républicaine laïque...

A Langon (Nouvelle-Aquitaine), en pleine sortie scolaire au cinéma avec leurs élèves, des professeures ont arrêté la projection d'un film qu'elles avaient jugé pas très laïque. Pourtant, c'est elles-mêmes qui l'avaient choisi.

Ce laïcisme exacerbé des autorités françaises devient franchement plus que ridicule ...

Les 83 écoliers de la commune de Langon ne connaîtront pas la fin du film qu'ils sont allés voir le 13 décembre dernier au cinéma avec leurs professeurs, indique Le Républicain Sud-Gironde. En cause, ces dernières ont dû arrêter la projection car elles se sont rendues compte que le dessin animé, L'Etoile de Noël, n'était pas très laïc. Si le nom du film choisi ne les a pas aidées à comprendre sa thématique, ni l'affiche ni le synopsis n'ont pas non plus été d'une grande aide.

"J'avoue que je n'avais pas vu le film avant, il vient d'un grand studio américain"

"Un petit âne courageux, Bo, rêve d'une vie meilleure loin du train-train quotidien du moulin du village. Un jour, il trouve le courage de se libérer pour vivre enfin la grande aventure avec une brebis, une colombe, trois chameaux déjantés et des animaux de la ferme, très excentriques...", explique le synopsis. Les enseignantes ont donc pensé qu'elles allaient montrer aux élèves un dessin animé sur les animaux.

Mais en réalité, il parle de la naissance de Jésus. C'est d'ailleurs bien montré dans la bande-annonce… Dans le film un chameau dit même qu'il s'agit de la "venue du Messie, le fils de Dieu", alors évidemment cela avait de quoi écorcher les oreilles des laïcistes confirmés de l' Education Nationale... Le responsable du cinéma a même remboursé la séance aux enseignantes, avouant qu'il ne savait pas non plus ce que contenait ce film : "J'avoue que je n'avais pas vu le film avant, il vient d'un grand studio américain". Les écoliers sont retournés en classe et une autre séance de cinéma aura lieu l’an prochain, histoire de laisser aux enseignantes le temps de se remettre de ce grand traumatisme...

 

source : https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/laicite-la-sortie-scolaire-au-cinema-tourne-court-91927

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #signes des temps, #actualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article