Mali : " Nous allons vous tuer si vous continuez à prier dans vos églises"

Publié le 17 Octobre 2017

Eglise d’un village dogon au Mali  (photo : Herr Hartmann/ Flickr CC)

Eglise d’un village dogon au Mali (photo : Herr Hartmann/ Flickr CC)

Des extrémistes islamistes ont récemment attaqué plusieurs églises dans le centre du Mali. Les djihadistes ont brulé les églises dans les villes de Dobara et de Bodwal la dernière semaine de septembre.
 

Dobara était le lieu de la dernière attaque, à 800 km au nord de la capitale Bamako. Plusieurs hommes armés ont fait irruption dans l'église. Peu de temps après ils ont pris le crucifix et d'autres ustensiles du temple et ont tout mis à l'avant de l'église pour brûler les objets.

Selon le rapport, plusieurs autres attaques ont également eu lieu contre les églises en septembre, où même les fidèles n'ont pas été épargnés ; comme on pouvait le voir à Bodwal, où des chrétiens se trouvaient à l'intérieur du lieu du culte.

Certains fidèles comme dans la localité de Bodwal à 800 km de Bamako, ont reçu des menaces de mort en ces termes : « Nous allons vous tuer si nous vous voyons prier encore dans l’église. » Les groupes terroristes, naguère retranchés dans leur repaire du Nord-Mali, ont commencé à descendre sur le centre du pays où la situation sécuritaire s’est considérablement dégradée avec l’apparition de plusieurs autres groupes islamistes. Le récent rapport de l’ONG Human Rights Watch a évoqué les crimes de ces groupes dans le centre du pays.

Malgré cette recrudescence s'attaques, aucune mesure n'a été prise pour protéger les églises et les chrétiens. Par conséquent, le leadership chrétien dans le pays a exprimé son inquiétude. L'un des dirigeants, Edmond Dembélé, a déclaré: "La sécurité a considérablement diminué ces derniers mois dans le centre du Mali, où les groupes islamistes armés sont ingérables".

Il cite également un rapport de l'Observatoire des droits de l'homme, organisation non gouvernementale, qui souligne que les groupes encouragent «les exécutions sommaires de civils et de soldats de l'armée, la destruction des écoles et le recrutement forcé d'enfants».  Des prières sont demandées pour l'intervention de Dieu dans cette situation et pour la paix au Mali.

 

sources : http://maliactu.net/mali-mali-depuis-plusieurs-semaines-les-lieux-de-culte-catholiques-sont-la-cible-dattaques-de-groupes-djihadistes-dimanche-1er-octobre-la-conference-episcopale-sest-a/

http://www.ichretien.com/actualite/les-extremistes-islamiques-menacent-les-chretiens-nous-allons-vous-tuer-si-vous-continuez-a-prier-4498.html

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée, #intercession

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article