Irak : le SAS britannique sauve une famille chrétienne sur le point d'être décapitée par ISIS

Publié le 22 Octobre 2017

Deux snipers SAS ont stoppé le meurtre d'une famille entière en abattant au moins 15 combattants de l'Etat islamique en Irak. (photo : facebook/shutterstock)

Deux snipers SAS ont stoppé le meurtre d'une famille entière en abattant au moins 15 combattants de l'Etat islamique en Irak. (photo : facebook/shutterstock)

Les 8 membres de la famille chrétienne étaient sur le point d'être décapités par des brutes de l'Etat islamique lorsqu'elles ont été attaquées par des forces spéciales britanniques. Les tireurs d'élite ont abattu deux prétendus bourreaux qui tenaient des couteaux à la gorge d'un père et d'un fils qui avaient refusé de se convertir à l'islam. Le raid est survenu après qu'une garde commune SAS et Peshmerga ait été avertie que des hommes armés assassinaient des familles chrétiennes. Il a eu lieu en juillet dernier, mais les détails de l'opération n'ont émergé que la semaine dernière. Le SAS avait mené des opérations de nettoyage après la chute de Mossoul lorsque les habitants d'un village chrétien ont dit aux troupes qu'Isis exécutait des civils à proximité.

 

Ils ont identifié un groupe de combattants vêtus de noir se préparant à massacrer des hommes, des femmes et des enfants. L'exécution était sur le point de se produire lorsque le commandant de la patrouille SAS a ordonné à deux tireurs d'élite d'ouvrir le feu. Les tireurs d'élite utilisaient des fusils de précision L115 armés de 338 balles Lapua Magnum, pouvant tuer jusqu'à une distance de 1 800 m. Les deux bourreaux qui se trouvaient à environ 1000 m furent touchés presque simultanément par des tirs à la tête et moururent instantanément.

 

 

un snipeur du SAS à l'entraînement (photo : Benny Levin)

un snipeur du SAS à l'entraînement (photo : Benny Levin)

Quelques secondes plus tard, les tireurs d'élite ont fixé leurs lignes de mire sur deux autres hommes armés. « Au début, le reste de l'escadron de la mort resta dans un silence stupéfait - jusqu'à ce que deux autres tombent morts. Puis les tueurs ont commencé à paniquer », a déclaré une source de défense. La source a déclaré au Daily Star Sunday: « C'était une rencontre fortuite. La patrouille SAS était justement au bon endroit au bon moment. » Les tueurs se déplaçaient dans la région en exécutant des villageois. Des familles musulmanes étaient accusées d'être des espions et les chrétiens qui refusaient de se convertir à l'islam étaient décapités.

 

« Quand les tireurs d'élite ont ouvert le feu, tout le monde s'est figé. Mais après que les quatre premiers  terroristes furent tombés, les autres ont essayé de courir et ont commencé à tirer dans toutes les directions. Seule la famille s'est arrêtée. » Les combattants d'Isis ont tenté de s'échapper dans un camion, mais le conducteur a été abattu et ceux qui étaient montés à bord ont également été tués. « L’affrontement a duré environ une demi-heure jusqu'à ce que les hommes armés aient été tués ou se soient enfuis. Les combattants peshmergas ont sauvé la famille en leur frayant un passage sûr hors de la zone. La patrouille SAS s'est retirée du site de l'embuscade après que quelques 80 combattants d'Isis se soient rendus dans la zone pour récupérer leurs morts ». La source a ajouté: « Ce fut une excellente journée pour le SAS. Ils ont réussi à tuer jusqu'à 15 terroristes et sauvé la vie d'une famille menacée d'exécution. »

patrouille des SAS (photo : shutterstock)

patrouille des SAS (photo : shutterstock)

source : http://www.dailystar.co.uk/news/latest-news/652347/isis-daesh-mosul-iraq-hero-sas-snipers-save-christian-family-from

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée, #actualité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article