Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment les valeurs de l'islam ont remplacé l'apprentissage des valeurs chrétiennes dans les écoles publiques américaines (par David Whitney)

Publié le par PERSCH Emmanuel

Les Etats-Unis ont été fondés sur les valeurs de la Bible, qu'en reste t-il aujourd'hui?

Les Etats-Unis ont été fondés sur les valeurs de la Bible, qu'en reste t-il aujourd'hui?

Sur l’émission radiophonique à laquelle je participais les vendredis matins, mes collègues commentateurs et moi-même avons répondu à la question : « Quelles ont été les pires décisions de tous les temps de la Cour Suprême ? »  C’est une question difficile parce qu’il faut choisir parmi tant de mauvaises décisions : Dred Scott, Roe vs Wade, Obergefell et plusieurs centaines d’autres.  Puisque je n’avais eu le temps de commenter que sur trois décisions, je ne pouvais pas inclure Abington vs Schempp où les juges de la Cour Suprême ont prononcé leur opinion selon laquelle la lecture de la Bible dans les écoles dirigées par le gouvernement était désormais interdite à jamais.

Le procès qui a conduit à cette décision a été une attaque contre la loi de la Pennsylvanie qui exigeait que dix versets de la Bible soient lus à haute voix chaque jour.  Les lectures étaient sans interprétation, sans commentaires ou sans questions posées.  En outre, tout étudiant pourrait demander à  être dispensé de cette lecture.  Donc, c’était volontaire.  Curieusement, la fille de Shempp, dont les parents ont imposé le procès, n’a jamais demandé d’être excusée de la lecture de la Parole de Dieu et, à la place, elle s’est même portée volontaire à plusieurs reprises pour lire les passages des Écritures pour sa classe.

Le résultat de l’opinion Abington vs Schempp est que les écoles se sont malheureusement conformées, comme si la Cour Suprême faisait les lois, ce qui n’est pas le cas.  Toute opinion qu’ils rendent est leur avis, ils n’ont aucun pouvoir d’exécution, et les deux autres branches, ainsi que les trois autres niveaux du gouvernement civil, ne sont pas tenus d’obéir aux opinions de ces juges de la Cour Suprême.

En passant, s’ils interdisaient toute religion dans les écoles dirigées par le gouvernement, et c’est ce qu’ils prétendent que les trois décisions sur les cas de prières et de lectures de la Bible de 1963 ont accomplies, alors, il y a quelque chose d’étrange.  Alors que la Bible est interdite, le Coran ne l’est pas.  En fait, il est enseigné et les enfants sont endoctrinés dans l’Islam dans tout notre pays.

Le Service Public de Radiodiffusion, financé avec les dollars de nos impôts, a effectivement développé un programme complet pour les écoles publiques qui endoctrine les étudiants dans l’Islam.  Le Réseau d’Action Chrétienne a envoyé une lettre demandant que « cesse ce programme d’éducation islamique pour les écoles publiques du pays.  Le Réseau d’Action Chrétienne indique que les étudiants et les enseignants sont encouragés à promouvoir les croyances islamiques à travers le site LearningMedia, un site exploité par le Service Public de Radiodiffusion qui fournit du matériel d’apprentissage gratuit pour les étudiants et les enseignants.  Le Service Public de Radiodiffusion est soutenu par les contribuables.  « Une grande partie de ce prétendu matériel pédagogique n’est rien d’autre qu’un endoctrinement des étudiants dans les croyances, les devoirs et les actions religieuses islamiques », a déclaré Martin Mawyer, président de Réseau d’Action Chrétienne…  Une critique du site web LearningMedia par The Blaze a révélé au moins six longs plans de leçons axés sur l’enseignement aux étudiants sur divers aspects de l’Islam, y compris « Les Cinq Piliers de l’Islam », « Le Haj : Voyage à la Mecque » et « Salat : Prière dans la vie musulmane ».  Une recherche similaire pour les plans de cours couvrant le Christianisme … n’a révélé aucun résultat,… sur le site LearningMedia.

 

pour vérifier par vous-mêmes : https://www.pbslearningmedia.org/resource/islam08.socst.world.glob.lppillars/the-five-pillars-of-islam/

Dans « Salat : Prière dans la vie musulmane », les élèves sont chargés de regarder des vidéos et de lire des articles sur la prière dans la vie des musulmans, y compris l’apprentissage des mouvements et des postures de prière islamique.  Une question demande aux élèves, après avoir observé des instructions détaillées sur la prière islamique : « Que ressentez-vous en sachant que des millions d’autres personnes prient avec vous, comme vous, tous les jours ? »  Une autre tâche demande aux enseignants : « Encouragez les élèves à établir des liens entre leurs propres traditions et le Salat, en particulier en ce qui concerne la construction et le partage des traditions communautaires. »  Dans « Les cinq piliers de l’Islam », on enseigne aux étudiants les croyances islamiques fondamentales et on leur dit de construire une affiche sur les « cinq piliers ».  Les enseignants sont invités à faire rencontrer les étudiants avec des dirigeants musulmans dans la communauté.  « Si possible, demandez à vos élèves de rencontrer des musulmans dans votre communauté pour connaître leurs visions et leurs pratiques religieuses », indique le plan du cours.  « Des entretiens avec des musulmans qui ont participé au Hajj et qui ont parlé aux musulmans pendant le mois de Ramadan pour connaître le jeûne et l’aumône.  Contactez les dirigeants ou les savants religieux pour en savoir plus sur la prière et la croyance. »

Il semble que, si la Bible a été interdite, le Coran prend sa place.  Pourquoi une culture choisirait-il le Coran au lieu de la Bible ?  Parce que les exigences morales du Coran sont facilement rencontrées alors que les exigences de la Parole de Dieu vont très profondément dans toutes les crevasses de nos vies. Pour le dire simplement, le bon Mahométan émule Mohamed, alors que le bon Chrétien émule Jésus-Christ.  Considérez ce que Mohamed a effectivement fait : Il a commis des meurtres, en massacrant tout un village de juifs, il a commis l’adultère et la pédophilie, sa plus jeune victime étant âgée d’à peine neuf ans. Mohamed a pratiqué et préconisé la torture, et il a vécu de la pratique du vol et du pillage des caravanes dans le désert.  Il n’a montré aucune pitié pour les villageois et pour les citadins qu’il attaquait.  Nous pourrions continuer à discuter longtemps des atrocités commises.  Et, donc, çà ne devrait surprendre personne que ceux qui cherchent à l’imiter font toujours le même genre de chose encore aujourd’hui.

Mais, pas avec Jésus, non seulement il n’a jamais commis d’atrocités si odieuses, il a clairement appelé tous les hommes aux plus hautes normes morales, les normes de la loi sainte de Dieu qui nous ont été données dans la Bible.  Même les hommes les plus justes de son temps furent enragés par ses déclarations car ceci impliquait qu’ils n’étaient pas aussi justes qu’ils prétendaient l’être.

Lorsque nous examinons la Bible, nous trouvons les normes morales les plus élevées qui existent, mais, cela a du sens, car ce sont les commandements du seul et unique vrai Dieu.

Les maléfices des juges de la Cour Suprême ne connaissent aucune limite.

« Dans le cas, Edwards vs Aguillard (1987), les juges ont statué qu’une loi de la Louisiane qui obligeait que les écoles publiques enseignent l’évolution et le créationnisme, avait violé l’interdiction de la Constitution sur l’établissement d’une religion.

Donc, parce que la Création fait affaire avec Dieu, bien que ce soit un FAIT, ceci ne peut pas être enseigné à vos enfants.  Une théorie vide par un athée, d’autre part, est PRÉFÉRÉE par le gouvernement pour être enseignée à vos enfants comme des « faits » …  Le premier maître d’école d’Amérique, Noah Webster, a déclaré que « l’éducation est inutile sans la Sainte Bible.  La Bible était le manuel de base de l’Amérique dans TOUS les champs.  La Parole de Dieu, contenue dans la Bible, fournit toutes les règles nécessaires pour diriger notre conduite ».

On nous dit dans 2 Timothée 3:16-17 : « Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. »  Nous comprenons donc qu’il n’y a pas de partie de la Bible qui soit étrangère, secondaire ou à mettre de côté.  Chaque parole dans la Parole de Dieu est profitable.

La sagesse vient de la Peur du Seigneur et celle de la lecture et de l’étude de la Parole de Dieu.  Une Cour Suprême qui ne craint pas Dieu est un bateau de fous. Il n’est donc pas étonnant qu’ils prennent constamment des décisions horribles.

 

Source :  News With Views 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Commenter cet article