Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PRIERE INDIVIDUELLE (par le pasteur Emmanuel PIRAS)

Publié le par PERSCH Emmanuel

la prière est un pilier essentiel de la vie chrétienne

la prière est un pilier essentiel de la vie chrétienne

La prière est un sujet les plus marquants dans la Bible : elle tient une place capitale dans la parole de Dieu. Elle est exprimée sous diverses formes. Déjà dans la Genèse, on s’appliquait à la prière :

 

Genèse 4.26 : "Et à Seth aussi naquit un fils, et il l’appela Énosch. Ce fut alors que l’on commença à invoquer le nom de l’Éternel."

 

C’est un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre et qui en fera couler encore. La bible nous révèle qu’il y avait de grands hommes de prière, aussi bien dans l’ancien testament que dans le nouveau (Abraham, Moise, Elie, Jésus, jacques, Paul, Jean etc.….)

Seule la bible nous révèle en détail ce qu’est le vaste champ de la prière. La prière c’est l’homme qui parle au Dieu de la Bible. Tout simplement parce que Dieu nous met au défi de prier son but est de garder une communion avec l’homme, même après sa chute. C’est comme si Dieu dit à l’homme « OSE me prier et tu verras ce que moi je vais faire pour toi ».

 

 Jérémie 33.3 :  « Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas. »

 

Nous constatons que dans ce verset s’installe un dialogue entre Dieu et celui qui prie. Le but de cette étude (qui ne sera pas exhaustive car comme cité plus haut c’est un sujet très vaste), sera de se centraliser sur la prière individuelle sous forme méthodique. L’objectif de cette étude est d’apprendre à prier ou d’améliorer sa prière personnelle. Si nous faisons des efforts dans ce sens, le Saint-Esprit élargira en nous cette forme de prière.

 

 Matthieu 6.6 : « Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. »

 

Jésus avait fait un reproche à ses disciples parce qu’il les avait trouvés endormi.

 

Matthieu 26.40-41 : « Ainsi, vous n’avez pas pu veiller une heure avec moi!

Veillez et priez ! »

 

Voilà le verset clé de cette étude. En douze étapes ou aspects différents de la prière en consacrant uniquement cinq minutes par aspect ou étape, vous arriverez à prier une heure par jour. Donc vous voici devenu des chrétiens obéissants dans votre chambre à genoux prêts à passer une agréable aventure dans la présence de Dieu.

Voici un plan en 12 étapes de la prière individuelle.

 

1) La louange

 

Hébreux 13.15 : « Par Jésus, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. »

 

En effet, la Bible parle davantage de la louange que de la prière. L’écriture démontre que la prière devrait débuter par la louange. Louer quelqu’un signifie apprécier, acclamer, faire des éloges, donner gloire, à la personne que l’on aime. La louange introduit la présence de Dieu dans nos prières.

Psaumes 22.4 :  « Pourtant tu es le Saint, Tu sièges au milieu des louanges d’Israël. »

Ce qui veut dire que Dieu vient habiter dans nos prières quand nous le louons. Avant d’aller plus loin prenons le temps de reconnaître sa grandeur et bonté et tous ses attributs. Louons-le pour ce qu’il est.

 

2) L’attente

 

C’est adopter une attitude de parfaite sérénité dans la présence de Dieu. C’est une forme d’adoration silencieuse.

 

Psaumes 37.6 : « Demeure tranquille, |appuyé| sur l’Éternel, et attends-toi à lui. »

 

La Bible parle souvent de l’attente silencieuse. Si nous la canalisons nous entrons en profonde intimité avec notre Seigneur. Elle permet de concentrer nos pensées sur Lui.

 

Psaumes 130.5-6 : « J’espère en l’Eternel, mon âme espère, Et j’attends sa promesse.

Mon âme compte sur le Seigneur. »

 

L’attente introduit la paix de Dieu dans notre moment de prière. Etre dans l’attente de Dieu dans nos prières révèle une confiance en Lui qui ne le laissera pas indifférent.

 

Esaïe 26.3 : « Au cœur constant tu assures la paix, la paix, parce qu’il se confie en toi. »

 

L’attente est une forme d’empreinte silencieuse qui se centralise sur l’amour et la nature de Dieu, tandis que la louange est une empreinte vocale.

 

3) La confession

 

Avant de crier à Dieu pour nos demandes personnelles, nous devons confesser nos péchés, nos échecs nos mauvaises pensées de la veille, nos jugements égoïstes. La confession sincère fait tomber les obstacles entre Dieu et nous. C’est une excellente manière de purifier notre temple intérieur et de libérer le passage entre nous et Lui.

 

1Jean 1.9 : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner les péchés, et pour nous purifier de toute iniquité. »

 

Ce verset montre que la confession n’est pas faite pour le bien de Dieu mais pour le nôtre. Dieu connait nos fautes mais il veut que nous les lui disions dans le but de prendre conscience de ce dont nous avons été purifiés. Adopter cette attitude c’est laisser Dieu nous écouter.

 

Psaumes 66.18 : « Si j’avais eu de mauvaises intentions, le Seigneur ne m’aurait pas écouté. »

 

Psaumes 139.23-24 : « Ô Dieu, regarde au fond de mon cœur et connais-moi, examine mes pensées et vois mes soucis. Regarde si je suis sur un chemin dangereux, et conduis-moi sur ton chemin, ce chemin qui est sûr pour toujours. »

 

Confesser signifie « être d’accord avec » Dieu à propos de quelque chose. Quand nous confessons, nous acceptons ce que dit l’écriture sur le péché révélé dans nos cœurs par le Saint- Esprit. Pendant la prière prenons le temps de nous examiner et de laisser le Saint-Esprit sonder les profondeurs de notre cœur pour nous purifier et libérer de toutes impuretés.

 

LA PRIERE INDIVIDUELLE (par le pasteur Emmanuel PIRAS)

4) La parole

 

Il est très important de prier en utilisant la parole écrite de Dieu. Déclarer la parole dans nos prières augmentera notre foi et nous stimulera d’avantage pour accentuer nos déclarations. Dieu honorera (accomplira) sa parole au travers de nos prières. Le psalmiste n’oubliait pas de rappeler à Dieu ses promesses.

 

Psaumes 119.58 : « Je t’ai imploré de tout mon cœur : Aie pitié de moi, selon ta parole ! »

 

Le fait d’utiliser la parole de Dieu dans nos prières signifie que nous croyons fermement à ses promesses.

 

Jérémie 23.29 : « Ma parole n’est-elle pas comme un feu, dit l’Éternel, et comme un marteau qui brise le roc? »

 

Combien cela nous aide dans nos intercessions de déclarer sa parole !  Elle agit en nous qui croyons et dans le monde parce qu’elle ne retourne pas à Dieu sans produire sans effet.

 

5) La vigilance

 

Ce mot nous fait penser à une sentinelle qui a pour mission de surveiller quelque chose de précieux et qui, au moindre bruit suspect,  agira en conséquence. Prenons aussi du temps pour réfléchir sagement sur ce qui se passe autour de nous dans ce monde afin de prendre des initiatives conséquentes dans nos prières. Jésus a dit à ses disciples de veiller et prier. C’est cette attitude que nous devons adopter.

 

Matthieu 26.41 : « Restez éveillés et priez pour pouvoir résister quand l’esprit du mal vous tentera. Vous désirez faire le bien, mais vous n’avez pas la force de résister au mal. »

 

Ce verset révèle que nous devons être constamment sous nos garde. Il est interdit de nous endormir.

 

Marc 16.33 : « Faites attention! Ne dormez pas. En effet, vous ne savez pas quand ce moment viendra. »

 

Le veilleur spirituel prendra conscience des signes prémonitoires dans ce monde. Guidé par le Saint-Esprit il saura faire face dans ses prières. C’est comme si Dieu nous disait  « soyez en alerte, montez la garde, veillez sur ce qui ce passe dans le monde et surtout priez ! » Dieu merci, le Saint-Esprit nous viendra en aide comme le dit Paul dans :

 

 Romains 8.26 : « Et de même aussi, l’Esprit vient en aide à notre faiblesse ; car nous ne savons pas ce que nous devons demander pour prier comme il faut ; mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables. »

 

 

 

6) L’intercession

 

Tout chrétien vigilant sera forcément mené à l’intercession. L’intercession c’est l’oubli de soi mais c’est le regard sur l’autre et surtout sur les âmes qui n’ont pas reçu encore l’Evangile. En fait c’est la prière qui se concentre sur les besoins des autres. Nous pouvons classer ces besoins en cinq catégories.

 

+ Les besoins familiaux

+ Les besoins de l’église

+ Les besoins civiques

+ Les besoins nationaux

+ Les besoins du monde

 

1Timothée  2.1-2 : « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des supplications, des prières, des intercessions, des actions de grâces pour tous les hommes ; pour les rois, et pour tous ceux qui sont en dignité: afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. »

 

Les intercesseurs qui agiront de la sorte  se trouveront  bénis puissamment par Dieu. L’exemple nous est donné dans le livre de Job.

 

Job 42.10 : « L’Eternel rétablit Job dans son premier état, quand Job eut prié pour ses amis; et l’Eternel lui accorda le double de tout ce qu’il avait possédé. »

 

Ceci n’est pas uniquement valable pour Job mais pour ceux qui obéissent et mettent en pratique la parole de Dieu.

 

 

7) Les requêtes

 

De même que nous vivons des expériences personnelles avec Dieu, nous ne devons pas hésiter à faire des requêtes spécifiques et personnelles à notre Seigneur dans nos prières. La Bible est très claire sur ce point.

 

Philippiens  4.6 : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. »

 

Les demandes personnelles dans nos prières sont importantes parce que Dieu veut que nous dépendions de Lui. Le fait de plaider nos besoins à Dieu exprime notre confiance en Lui.

 

Matthieu 7.7-8 : « Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. »

 

Nous banalisons une prière quotidienne qui est : « Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien. » (Matthieu 6.11) et pourtant Dieu a répondu jusqu'à aujourd’hui à ce besoin. N’est-il pas notre grand Dieu puissant pour répondre aux autres besoins ? Notre requête doit être simple, sincère, sans ego, spécifique mais ne faisons de nos requêtes une priorité au risque d’oublier les autres points dans nos prières individuelles notamment l’intercession.

 

8) La reconnaissance

 

Elle est exprimée tout au long de notre prière. Elle se glisse entre les différentes étapes de nos prières individuelles. Oui parce qu’il est bon de remercier Dieu pour ses bénédictions présentes et passées. Aussi pour les bénédictions futures que nous attendons avec confiance.

 

Psaumes 100.4 : « Entrez dans ses portes avec des louanges, Dans ses parvis avec des cantiques ! Célébrez-le, bénissez son nom ! »

 

La reconnaissance ou action de grâce se centralise sur quatre domaines. Les bénédictions spirituelles, physiques, matérielles, externes (soit sur les amis, pays, église locale, ministère etc.…) Celui qui prie continuellement ne cesse de remercier Dieu pour toute ces choses et surtout pour ce qu’il est.

 

Colossiens  4.2 : « Continuez à prier fidèlement, ainsi vous serez toujours prêts à remercier Dieu. »

 

1Thimothée 5.18 : « Remerciez Dieu en toute occasion. C’est ce qu’il attend de vous qui êtes unis au Christ Jésus. »

 

A plus forte raison ces versets nous encouragent à remercier Dieu plus que tout autre chose parce qu’Il est digne.

 

9) Le chant

 

Le chant n’a peut-être pas toujours sa place dans nos prières personnelles mais il est bon de le chanter avec nos voix. Il peut aussi être exprimé par la musique. La musique et le chant sont d’excellents moyens pour adorer notre Seigneur Dieu.

 

 Ephésiens 5.19 : «Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur.»

 

Lorsque le chant et la musique fusionnent une mélodie qui vient du cœur, les paroles d’adorations qui émanent de nos bouches sont les plus belles qui soient.

 

Psaumes 144.9 : « Ô Dieu, je veux te chanter un chant nouveau, jouer pour toi sur la harpe à dix cordes. »

 

La Bible révèle plusieurs thèmes sur le chant. Par  exemple nous pouvons chanter des chants de louange, des chants qui parlent de l’amour de Dieu, de sa puissance, d’actions de grâce, des chants qui élèvent le nom de Dieu, de sa parole et des chants qui viennent de l’Esprit de Dieu qui sortent de nos cœurs.

LA PRIERE INDIVIDUELLE (par le pasteur Emmanuel PIRAS)

10) La méditation

 

Dans nos prières le Saint-Esprit nous mènera à méditer sur des thèmes spirituels. C’est un temps à part qu’il nous faut mettre pour réfléchir et s’investir dans les révélations du Seigneur. C’est dans ses réflexions profondes et intimes avec Dieu que nous recevrons de merveilleuses révélations sur les vérités de la parole. Et c’est dans la méditation que  le Saint-Esprit nous montrera comment les appliquer dans notre vie quotidienne.

 

Josué 1.8 : « Répète sans cesse les enseignements du livre de la loi, redis-les dans ton cœur jour et nuit. Ainsi tu t’efforceras d’obéir à tout ce qui est écrit. De cette façon, tu mèneras tes projets avec succès et ils réussiront. »

 

La méditation est un excellent moyen pour grandir dans le Seigneur et parvenir à une maturité d’adulte.

 

 Psaumes 77.6 : « La nuit, je me souviens du chant que je chantais, je réfléchis dans mon cœur et je me pose des questions. »

 

C’est dans la présence de Dieu par nos prières,  qu’Il nous fera grâce en nous guidant par sa parole durant notre vie.

 

11) L’écoute

 

Notre Dieu qui nous aime tendrement ne veut pas qu’il y ait un monologue entre Lui et nous. Souvent nous avons tendance à lui parler plus que Lui nous parle. Et pourtant combien de fois le Seigneur nous a parlé durant nos moments de prières et même durant la journée sans que nous nous en  rendions compte. C’est souvent après réflexion que nous constatons qu’Il a parlé à nos cœurs pour nous diriger dans nos vies de façon incognito. Il nous faut apprendre à être à son écoute pour entendre sa voix dans nos cœurs pendant nos prières personnelles, et ceci durant toute notre vie. C’est dans cette attitude d’écoute que nous nous rendons disponibles pour absorber ce que Dieu désire nous faire partager. Dès lors nos journées seront plus agréables et fructueuses à ses yeux.

 

Ecclésiaste 5.2 : « Ne te hâte pas d’ouvrir la bouche et que ton cœur ne se presse pas de proférer des paroles devant Dieu, car Dieu est au ciel, et toi sur la terre. Que tes paroles soient donc peu nombreuses. »

 

Proverbes 8.32-34 : « Et maintenant, mes enfants, écoutez-moi. Ils sont heureux, ceux qui font ce que je dis!

Écoutez mes avertissements pour être des sages, ne les méprisez pas.

 Ils sont heureux, ceux qui m’écoutent, qui veillent chaque jour à ma porte, qui surveillent l’entrée de ma maison! »

 

Plus nous développerons l’écoute dans nos vies, plus nous parviendrons facilement à reconnaître sa voix. Principalement, l’écoute consiste à recevoir des instructions en rapport généralement avec la vie quotidienne. Ce qui confirmera ce que nous avons lu plus haut dans proverbes 8.34 « heureux ceux qui écoute » sans oublier que Jésus a dit « heureux ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent » (Luc 11. 28).

 

Au fur et à mesure que nous arrivons au terme de notre étude, nous constatons que certains des aspects de la prière individuelle donnent l’impression de se ressembler. Exemple l’attente, la méditation et l’écoute. Ces différents aspects se superposent,se suivent et même fusionnent pour ne faire qu’un.

A savoir que l’attente est un temps qui est mis à part pour aimer Dieu, c’est un temps qui est choisi pour nous concentrer sur Lui, sur sa nature et son amour.

La méditation : c’est un temps de réflexion sur un passage de la Bible ou d’un thème qui nous conduira à l’application.

L’écoute : consiste à recevoir des instructions de Dieu, en rapport avec la vie quotidienne.

 

12) La louange

 

La louange n’est pas uniquement un acte d’adoration comme nous avons vu au début de l’étude. Mais elle nous pousse à exalter notre Seigneur encore plus haut dans nos louanges. Jésus a dit à ses disciples « notre Père qui est aux cieux » et au final il dit « Car c’est à toi qu’appartiennent dans tous les siècles le règne, la puissance et la gloire. » (Matt 6.13). Au moment où la prière approche de sa fin, nous devons rendre grand le nom de notre Seigneur avec nos paroles de louange. Béni soit son saint nom !

 

NB : Cette étude s’adresse à tous les chrétiens qui prient anciens ou débutant. En consacrant cinq minutes à chaque aspect cité dans cette étude vous verrez qu’une heure passe très vite. Evitez de prier de manière religieuse et de suivre scrupuleusement ses différents  aspects comme c’est écrit. Laisser le Saint-Esprit vous conduire dans vos prières individuelles. Vous serez peut être amené à utiliser deux, cinq ou six aspects pendant une journée et d’autres le jour suivant. L’essentiel c’est d’inviter le Saint-Esprit dans vos prières. L’aventure se termine pour aujourd’hui vivement demain que l’on recommence.

 

 

 

Commenter cet article